Vous êtes ici :

Master

Information importante

La page que vous consultez correspond à l'offre de formation 2023-2024.

Trouvez votre formation pour l'année universitaire 2024-2025

MASTER Langues, littérature et civilisations étrangères et régionales

Contact

Responsables de la mention : Peter AndersenSandra Schaal

Faculté des langues

22, rue René Descartes
67084 STRASBOURG CEDEX

Formulaire de contact

Contenus et types d'enseignement

Description générale du contexte

L’objectif du master LLCER est de former des spécialistes et des jeunes chercheurs de haut niveau dans le domaine de la langue et de la culture correspondant aux grandes aires géographiques des 11 parcours de la mention. La formation à la recherche permet des spécialisations dans plusieurs champs disciplinaires : la littérature, l’histoire et la civilisation, la linguistique, la didactique de la langue ou encore la traduction.

Les 11 parcours de la mention se déclinent comme suit :

- Études anglophones.
- Études arabes.
- Études allemandes : dynamiques sociales et culturelles
- Les mondes germanophones dans l'espace européen : littératures, cultures et politiques (EAD)
- Études hébraïques et juives.
- Études ibériques et latino-américaines.
- Études italiennes.
- Études japonaises.
- Études néo-helléniques.
- Études persanes.
- Études slaves.

La formation est organisée en 2 ans, sur 4 semestres comportant 30 ECTS chacun, soit 120 ECTS au total. Les trois premiers semestres comportent chacun 6 UE et le quatrième est entièrement consacré au Travail de Recherche (TER) ainsi qu’à un stage de formation. Dans certains parcours et dans plusieurs séminaires de formation, dits semi-transversaux, les cours sont communs et sont impartis en français.
La validation est semestrielle c'est à dire que les semestres ne se compensent pas, de plus le projet de recherche en M1 et le T.E.R en M2 ne sont pas compensables, la note doit être supérieure ou égale à 10/20.


 

Connaissances scientifiques à acquérir


- Haut niveau de connaissances dans les principaux champs de la recherche (linguistique, littérature, civilisation, histoire des idées, histoires des arts, traduction…) en langue et culture
- Approfondissement des connaissances culturelles au sens large dans une approche épistémologique et analytique
- Acquisition et renforcement de la méthologie de la recherche dans les domaines de la littérature, la civilisation, la linguistique, la traduction
- Maîtrise des outils technologiques de la recherche, de l'information et de la communication

Compétences à acquérir

Il s’agit, à l’issue de la formation, d’être capable de :

- Développer un positionnement critique face à un objet de recherche, de porter un regard critique argumenté
- Pouvoir analyser et synthétiser des documents
- Déconstruire stéréotypes et lieux communs pour faire émerger une pensée scientifique autonome
- Mettre en œuvre la méthodologie adaptée aux objets de recherche et à la problématique traitée
- Faire preuve d’un haut niveau de compétence en langue à l’écrit comme à l’oral
- Maîtriser les différents niveaux d'analyse et de fonctionnement de la langue: morphosyntaxe, lexique, phonétique et phonologie, sémantique, discours
- Traduire des textes variés de et vers la langue cible
- Prendre la parole en public et argumenter
- Exposer et débattre dans la langue source et dans la langue cible
- Rédiger un travail de recherche, un article, un compte-rendu dans la langue cible
- Mobiliser des savoir-faire dans une démarche interdisciplinaire
- Développer son potentiel de créativité
- Être capable d'appréhender la diversité des cultures, des espaces linguistiques et géographiques concernés dans le respect de l'altérité


 
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Contact(s)

Hélène Ibata

Sandra Schaal

  • Langue du parcours :Allemand
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le master présentiel du Département d’études allemandes offre aux étudiant.es la possibilité
de choisir parmi trois profils :
– le profil « recherche », pour celles et ceux qui envisagent de préparer un doctorat en études
germaniques ;
– le profil « agrégation », s’ils/elles envisagent de suivre une préparation à l’agrégation après le master, voire de passer le concours dès la fin de la 2e année ;
– le profil « professionnalisation », destiné à celles et ceux qui souhaitent s’orienter vers le monde professionnel et faire des stages dans le cadre de leur formation.
Les étudiant.es participent par ailleurs à deux séminaires semestriels, consacrés à des thématiques en lien avec des débats actuels dans les pays germanophones : l’écologie, les, frontières, les migrations, le genre/sexe, la contestation, etc. Ces séminaires ont ceci de particulier qu’ils sont « pluridisciplinaires », c’est-à-dire qu’ils sont abordés sous (au moins)
deux angles différents : la linguistique, la civilisation, l’histoire culturelle et la littérature ancienne ou contemporaine. Il est prévu qu’en plus de la rédaction du mémoire de master, les étudiant.es de 2e année organisent tous ensemble une journée d’étude internationale.
Le site strasbourgeois présente de nombreux atouts : la proximité de l’Allemagne, la richesse culturelle de la région du Rhin supérieur et le dynamisme de ses acteurs, les nombreux partenariats Erasmus et Eucor qui permettent de passer un semestre ou une année (M1 ou M2) en Allemagne ou dans un autre pays germanophone ou d’y suivre gratuitement des cours « à la carte » et enfin, la Bibliothèque Nationale et Universitaire (BNUS), qui possède le plus important fonds allemand en France.

Enseignants responsables de la formation
Vincent Balnat | balnat@unistra.fr
Emmanuel Behague | behague@unistra.fr

 

Compétences à acquérir

Le parcours présentiel permet d’acquérir les compétences suivantes :
⇒ très bonne maîtrise de la langue allemande et connaissance approfondie de la culture des pays germanophones
⇒ qualité d’expression et d’argumentation en allemand et en français
⇒ méthodologie de la recherche dans les différentes disciplines de la germanistique (littérature, histoire des idées, civilisation, linguistique)
⇒ compétences d’analyse et de synthèse
⇒ capacité à travailler en autonomie et en groupe
⇒ maîtrise des technologies de l’information et de la communication

Contact(s)

Vincent Balnat

Emmanuel Behague

  • Langue du parcours :Anglais
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Objectifs scientifiques
- Former des spécialistes de haut niveau dans les champs de la recherche en langue anglaise: littérature, civilisation, linguistique
- Développer les connaissances culturelles dans une approche épistémologique et analytique
- Développer les aptitudes d'analyse et de synthèse favorisant une approche critique
- Mobiliser des savoir-faire dans une approche interdisciplinaire
Objectifs méthodologiques
- Acquérir les bases de la méthodologie générale de la recherche et les méthodes spécifiques dans le domaine visé
- Maîtriser les outils technologiques de la recherche et de la communication
Objectifs linguistiques et communicationnels spécifiques
- Renforcer les aptitudes en langue à un haut niveau de compétence jusqu'à la maîtrise des différents registres
- Développer la capacité à prendre la parole en public et à argumenter

Compétences à acquérir

1. Recherche
- Constituer et présenter une bibliographie
- Mettre en œuvre une méthodologie en adéquation avec le sujet traité et la problématique adoptée
- Rédiger un travail de recherche
2. Transversales
- Développer une analyse critique et argumentée sur un sujet constitué en objet d'étude
- Rédiger des bilans, des comptes-rendus, des articles
- Structurer, argumenter, synthétiser des données, des éléments d'information
- Traduire des textes divers de et vers l'anglais
- Communiquer et valoriser les résultats obtenus à l'issue d'une démarche de recherche
 

Aspect formation et recherche

Ce master "Études Anglophones" a pour ambition d'offrir aux étudiants anglicistes une formation d'excellence dans les principaux domaines d'étude et de recherche portant sur la langue anglaise et la culture des pays anglophones. Outre des cours de langue (travail de l'oral et de l'écrit), de traduction et de méthodologie, les étudiants peuvent se spécialiser dans une discipline particulière: civilisation, linguistique, littérature. Ils reçoivent une formation à la recherche dans la discipline de leur choix. En M2, les étudiants peuvent choisir des cours du programme de l'agrégation dans une optique de pré-préparation au concours. L'ensemble repose sur l'idée d'une consolidation des acquis linguistiques et d'une progression du M1 au M2 vers une plus grande autonomie des étudiants. La formation est organisée afin de faciliter la poursuite d'études doctorales ou une réorientation si nécessaire. Elle vise également à encourager la pluridisciplinarité, le renforcement de compétences transversales et à favoriser les échanges avec des instituts et universités partenaires (ITI-RI, Relations Internationales et Universités de Haute-Alsace, Bâle et Freiburg dans le cadre de EUCOR English).

Dès le semestre 2 de la formation, les étudiants effectuent des stages en équipe d'accueil (voir ci-dessous) ou dans d'autres cadres professionnels. Le master propose deux types de stage: un stage au sein d'une équipe d'accueil; un deuxième type de stage en milieu professionnel. L'Espace Avenir aide à la recherche de ce second type de stage. Les étudiants sont également aidés dans leur recherche par un ingénieur d'études (IGE), chargée d'orientation et d'insertion professionnelle au sein de la composante.

Ce master est adossé à deux équipes de recherche:
- L’équipe SEARCH (EA2325) qui regroupe des enseignants-chercheurs, des chercheurs et doctorants anglicistes spécialistes de littératu re et de civilisation, politique, histoire des idées, histoire de l'art qui élaborent une réflexion sur la construction de la culture, du Moyen-Âge au XXIème siècle dans l'espace anglophone et permet aux étudiants:
1. d’approfondir leurs connaissances civilisationnelles diachroniques et synchroniques (vie politique, sociale, économique et culturelle dans l’espace anglophone) et littéraires (espace anglophone du XVIème au XXIème siècles),
2. d’acquérir les savoir-faire et les méthodes actuelles de la recherche en littérature et en civilisation. Des colloques internationaux bi-annuels sont organisés ainsi que des journées d’étude elles aussi internationales (Voir le site de l’équipe search.unistra.fr). L'angle d'approche retenu pour 2018-2023 est "Frontières/Borders dans le monde anglophone".
- L' équipe LiLPa (EA1339): Les axes de recherche de l’équipe Fonctionnements Discursifs et Traduction (FDT) au sein de LiLPA (EA1339) permettent aux étudiants du Master de bénéficier du soutien et du suivi des enseignants-chercheurs de l’équipe dans les axes de recherche suivants :
Thème 1. Lexique(s), discours et transposition(s) : Le lexique est au centre des activités de recherche du thème 1, que ce soit en discours général ou spécialisé, pathologique, déviant ou littéraire, monolingue ou multilingue. Le lexique est compris au sens large : sont étudiées les unités lexicales ainsi que grammaticales (pronoms indéfinis, marqueurs de discours, d’approximation, embrayeurs de l’énonciation, etc.) ayant un rôle dans la construction du discours. Le lexique est également étudié en discours en termes d’emploi et d’usage au moyen d’outils d’exploration de corpus tout en incluant une recherche empirique en linguistique. Ces études permettent le développement d’outils d’annotation (coréférence) ou de TAL (simplification automatique, applications pour la didactique) et de ressources électroniques (bases de données lex icales, corpus annotés).
Thème 2. Langage, parole et variation
Thème 3. Langue/s et société
Un séminaire mensuel au sein de FDT, des journées d'étude et des colloque internationaux au sein de LiLPa sont ouverts aux étudiants (Voir le site de l'équipe lilpa.unistra.fr).
 

Modalités pédagogiques

L'enseignement est dispensé en présenciel. La majorité des cours est dispensée en anglais. Certains cours peuvent être dispensés en français en fonction de la nature du travail et des sources sur lesquelles les étudiants sont amenés à travailler.

Stage et projet tutoré

Les stages sont intégrés au cursus pédagogique par le biais d’Unité d’Enseignement (UE).
Le master propose deux types de stages : un premier type de stage en lien direct avec la recherche s’effectue en équipe d’accueil ; le deuxième type de stage s’effectue en milieu professionnel. L’Espace Avenir aide à la recherche de ce second type de stage. Les étudiants sont également aidés dans leur recherche par un ingénieur d’études (IGE), chargée d’orientation et d’insertion professionnelle au sein de la Faculté des langues, Mme Céline Perrugoria.

Les stages se font dans deux équipes de recherche principalement ou en milieu professionnel en dehors de l'université (voir fiches UE stages: au S2, UE5; au S3, au S4, UE1).

Les étudiants de ce master ont la possibilté de développer et de mettre en pratique leurs compétences professionnelles, de rencontrer de futurs recruteurs et d'ajouter une expérience de terrain à leur formation grâce à un dispositif "Missions professionnelles" mis en oeuvre à l'université (voir www.idip.unistra.fr/missions-reussite-etudiante) et coordonné par Mme Maria Denami, coordinatrice des missions professionnelles (contact: mdenami@unistra.fr)

 

Informations diverses

Contact(s)

Hélène Ibata

Équipe pédagogique

Anne Bandry-Scubbi

Jean-Jacques Chardin

Pauline Collombier

Gwendolyne Cressman

Andrew Eastman

Elsa Grassy

Lyndon Higgs

Hélène Ibata

Stéphane Kostantzer

Sophie Mantrant

Fanny Moghaddassi

Ghislain Potriquet

Monika Pukli

Ciaran Ross

Rémi Vuillemin

  • Langue du parcours :Arabe
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le département d’études arabes propose un Master LLCER orienté vers la recherche sur les cultures arabes classique et moderne, au croisement de différentes disciplines : littérature, linguistique, histoire, islamologie, philosophie, sciences sociales, arts. Outre les enseignements de spécialité, organisés sous la forme de séminaires, il propose également des cours d'ouverture replaçant le monde arabe dans le cadre plus large des évolutions contemporaines des sociétés moyen-orientales, en lien avec les Départements d'études turques, persanes, juives et hébraïques.

L'objectif principal du master est de donner aux étudiants les moyens de développer de façon autonome leur propre travail de recherche, sous la forme d'un mémoire de deuxième année, précédé d'un mémoire préparatoire de première année. Cette expérience de recherche personnelle permet de se préparer à différents métiers nécessitant une bonne connaissance des cultures du monde arabe (diplomatie et relations internationales, traduction, journalisme, tourisme), aux métiers de l'enseignement (concours du Capes et de l’agrégation d’Arabe) ou à la recherche, en permettant aux meilleur.e.s étudiant.e.s de poursuivre en doctorat d'études arabes.
 

Compétences à acquérir

  • Connaissances et pratiques approfondies en langue, littérature, histoire et études culturelles arabes.
  • Compétences linguistiques avancées en arabe et en français, maîtrise de la communication écrite et orale en contexte académique.
  • Capacité à développer une recherche personnelle sur une longue durée : concevoir, structurer, conceptualiser un travail scientifique, poser une problématique et construire une réflexion argumentée, maîtriser des outils intellectuels, méthodologiques et techniques.
  • Être capable d’appréhender le domaine de spécialité de sa formation dans une perspective comparatiste et pluridisciplinaire.

Aspect formation et recherche


Le Master d’Etudes Arabes est adossé au groupe de recherches intitulé « Groupe d’Etudes Orientales » (G.E.O, EA 1340)

Ecole doctorale de rattachement : Ecole doctorale des Humanités
 

Contact(s)

Eric Vallet

  • Langue du parcours :Hébreu
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le master d'études hébraïques et juives propose des cours et/ou séminaires dans quatre disciplines différentes :
  1. la méthodologie de la traduction centrée sur l'hébreu rabbinique et philosophique ainsi que sur l'hébreu académique et littéraire
  2. la civilisation juive qui examine les oeuvres de penseurs juifs médiévaux, de la Renaissance, modernes et contemporains
  3. la littérature israélienne contemporaine à travers romans, poèmes et pièces de théâtre
  4. la civilisation israélienne qui présente les institutions israéliennes et traite des questions socio-politiques ainsi que de l'histoire du sionisme

Les étudiants ont ainsi une palette diversifiée de disciplines et de thèmes qui leur permet une variété dans le choix du sujet du travail d'étude et de recherche (mémoire) qu'ils retiendront au cours du 2ème semestre du master avec leur directeur de recherche et soutiendront au cours du 4ème semestre.

Au cours du 4ème semestre, les étudiants effectuent également un stage de recherche dans une équipe ou laboratoire de recherche.

Des séminaires transversaux permettent aux étudiants :
  • d'élargir leurs connaissances au Monde Proche et Moyen oriental
  • à d'autres disciplines : sociologie, philosophie, littérature, linguistique...
  • ou à d'autres domaines linguistiques
  • ou encore, et avec l'accord du responsable du master, au français langue étrangère pour les étudiants étrangers ayant encore besoin de se perfectionner.

Compétences à acquérir

  • Maîtrise des champs et des outils de recherche de la spécialité et des domaines d'étude choisis (histoire, littérature, philosophie, civilisation, linguistique...) ; des méthodes de la recherche (bibliographie, archives, outils méthodologiques, outil informatique...) ; de la présentation et de l'aboutissement d'un projet de recherche
  • Aptitude à exposer des argumentations, présenter une communication, rédiger un mémoire
  • Maîtrise de la langue hébraïque (écrit et oral, registres différents, style) ; compétences en traduction
  • Très bonne culture générale, connaissances et savoir-faire dans les domaines plus pointus du travail de recherche

Contact(s)

Jonas Sibony

  • Langue du parcours :Espagnol
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme


L’objectif du parcours Etudes ibériques et ibéro-américaines du master LLCER est de former des spécialistes et des jeunes chercheurs de haut niveau dans le domaine de la langue et de la culture correspondant aux grandes aires géographiques du monde hispanophone (Espagne et Amérique latine). La formation à la recherche permet des spécialisations dans plusieurs champs disciplinaires : la littérature, l’histoire et la civilisation, la linguistique, la didactique ou encore la traduction.
La formation est organisée en 2 ans, sur 4 semestres comportant 30 ECTS chacun soit 120 ECTS au total. Les trois premiers semestres comportent chacun 6 UE et le quatrième est entièrement consacré au Travail de recherche (TER) ainsi qu’à un stage de formation. Dans plusieurs séminaires de formation, dits semi-transversaux, les cours sont communs aux parcours d’espagnol, d’italien et de grec et sont impartis en français.
Les étudiants sont par ailleurs invités à participer à toutes les manifestations organisées par les équipes de recherche de toute la Faculté des Langues (SEARCH, GEO, LILPA et Etudes germaniques) et plus spécifiquement aux actions menées au sein de l’équipe du CHER (Culture et Histoire dans l’Espace Roman).

Compétences à acquérir


- Être capable de rédiger et de s’exprimer dans une langue correcte, à l’écrit comme à l’oral.
- Exposer et débattre en espagnol comme en français.
- Prendre la parole en public dans les deux langues et argumenter.
- Maîtriser les différents niveaux d’analyse et de fonctionnement de la langue : morphosyntaxe, phonétique et phonologie, lexique, sémantique, discours.
- Traduire vers et de la langue cible.
- Développer une pensée critique fondée sur les aptitudes d’analyse et de synthèse. Formuler cette pensée.
- Approfondir les connaissances littéraires, civilisationnelles, linguistiques, artistiques dans la langue de spécialité.
- Être capable d’appréhender la diversité des cultures des espaces linguistiques et géographiques concernés dans le respect de l’altérité.
- Déconstruire stéréotypes et lieux communs afin de faire émerger une pensée scientifique autonome.
- Être apte à théoriser, conceptualiser, poser une problématique, construire la réflexion dans le champ d’étude choisi.
- Connaître et maîtriser les outils de recherche de l’information et de la communication.
- Maîtriser des approches méthodologiques adaptées à la nature des documents à analyser et au domaine spécifique de la recherche.
- Apprendre à diversifier ses perspectives et à les enrichir.
- Mobiliser des savoir-faire dans une démarche interdisciplinaire.
- Développer son potentiel de créativité.

Aspect formation et recherche

L’enseignement est adossé à une recherche qui se déploie prioritairement au sein du laboratoire du CHER (Culture et Histoire dans l'Espace Roman) mais également au sein des autres laboratoires de recherche de la Faculté des Langues [ - SEARCH EA 2325 Savoirs dans l’Espace Anglophone. Représentations, Culture, Histoire. (Parcours Monde anglophone). - LILPA EA 1339 Linguistique, Langues, Parole. Potentiellement toutes les langues) - GEO EA 1340 Groupe d’Etudes Orientales, Slaves et Néo-helléniques. (Arabe, Grec, Japonais, Turc, Hébreu, Chinois, Japonais, Russe, Persan) - Etudes Germaniques EA 1341. (Allemand)]

Les étudiants se voient proposer des séminaires, transversaux ou non, inscrits dans les maquettes. (Théâtralités, Pratiques décriture, Le mythe de la Renaissance, La méditerranée médiévale, Cinéma italien ou Littérature latino-américaine). Ils sont également invités à participer à tous les séminaires organisés par le CHER, ou par les autres laboratoires, sur des programmes spécifiques en lien avec leur formation.
Le calendrier des séminaires et journées d’étude des différentes équipes d'accueil de la Faculté des Langues sera mis en ligne sur une page commune afin de permettre aux étudiants de construire leur parcours en accord avec leurs directeurs de recherche.

Informations diverses

Le dossier comporte un CV, une lettre de motivation, la photocopie des diplômes et le relevé des notes du dernier diplôme obtenu.
Date d'ouverture des candidatures : 12 avril 2021
Date de fermeture des candidatures : 21 mai 2021
Date limite de retour des pièces du dossier de candidature : 26 mai 2021
Date de réponse des commissions pédagogiques : 14 juin 2021

Contact(s)

Jean-Noël Sanchez

  • Langue du parcours :Italien
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le parcours disciplinaire Etudes italiennes est destiné aux étudiants qui souhaitent poursuivre l’étude de l’aire linguistique et culturelle italienne. Compte tenu des compétences et spécialités des enseignants de l’équipe pédagogique (littérature et civilisation du Moyen Age et de la Renaissance ; littérature et civilisation du XVIIIe siècle ; littérature et civilisation du XXe siècle ; cinéma et société ; histoire de la langue), la formation proposée vise quatre objectifs majeurs :
  • approfondissement des acquis linguistiques (langue orale et écrite, traduction) ;
  • garantir une haute qualification en ce qui concerne la littérature, la linguistique, l’histoire et la civilisation italiennes ;
  • fournir les outils intellectuels et méthodologiques nécessaires à la recherche de haut niveau pour les métiers de la recherche et la poursuite en doctorat;
  • garantir un lien entre la formation « italianisante » et les autres options proposées, notamment dans l’ensemble méditerranéen, afin de préserver et renforcer une perspective comparatiste et européenne.

 

Compétences à acquérir

  • connaissance spécialisée de la littérature, de la linguistique, de l’histoire et de la civilisation italiennes, et haute spécialisation dans un ou plusieurs de ces domaines afin de savoir concevoir, structurer et organiser un projet scientifique sur un sujet donné ;
  • maîtrise des outils intellectuels et méthodologiques nécessaires à un travail de doctorat ;
  • connaissance approfondie des cultures européennes, afin de pouvoir garantir une vision comparatiste et élargie dans la recherche.

Aspect formation et recherche

La formation est adossée à l'Unité de recherche "Culture et histoire dans l'espace roman" (EA 4376: http://cher.unistra.fr/).

Modalités pédagogiques

Cours en presentiel

Stage et projet tutoré

Stages en laboratoire en M1 S2 et en M2 S4. Projet de mémoire en M1 S2.

Contact(s)

Emanuele Cutinelli Rendina

  • Langue du parcours :Japonais
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le Master LLCER parcours "Etudes japonaises" a pour objectif de former des jeunes chercheurs à la fois dotés d'une large culture générale, d'une méthodologie rigoureuse et cohérente et de connaissances approfondies en langue, littérature et civilisation japonaises.

Il propose un cours de méthodologie disciplinaire de la recherche ainsi que des séminaires dans des domaines aussi variés que la langue, la traductologie, la littérature, la pensée, la sociologie, l'histoire et les arts japonais, de l'époque classique à nos jours.
Chaque séminaire est fondé sur la lecture et l'analyse de documents (sources primaires et secondaires) en langue japonaise -- auxquels peuvent s'adjoindre en complément des lectures dirigées en français et en anglais. Un certain nombre de ces séminaires sont entièrement dispensés en langue japonaise.

La particularité et l'originalité de ce parcours de Master tient à l'organisation, dans le cadre de la formation, d'ateliers et de séminaires conjoints de recherche ponctuels, entièrement en langue japonaise, assurés avec des groupes d'étudiants d'universités japonaises et leurs professeurs en visite en Alsace.
Contenu : conférences, séminaires de recherche, groupes de discussion sur des thématiques de recherche etc.
Les universités japonaises partenaires sont l'Université de Tôkyô (langue classique et initiation au kanbun), l'Université de Kyôto (enjeux sociopolitiques contemporains), l'Université Hôsei de Tôkyô (pensée), l'Université de Nagoya (ateliers d'écriture cursive), l'Université Gakushûin (société contemporaine), l'Université Tôyô de Tôkyô (pensée).






Séminaire commun avec les étudiants de l'Université Hôsei de Tôkyô (2016)
La mobilité d'un ou de deux semestres dans une université japonaise partenaire de l'Université de Strasbourg est fortement encouragée, idéalement entre l'année de Master 1 et celle de Master 2.
Les universités japonaises partenaires sont :
- à Tôkyô : Université de Tôkyô, Université Keiô, Université Waseda, Université Hôsei, Université Ochanomizu, Université Chûô, Université Seijô, Université Sophia, Université Tôyô, Université Meiji, Université Gakushûin
- dans le reste du Japon : Université de Kyôto, Université Dôshisha (Kyôto), Université d'Ôsaka, Université de Nagoya, Université du Tôhoku, Université de Kyûshû, Université d'Hokkaidô, Université d'Okayama
Il est vivement conseillé, à cet égard, d'être titulaire d'un niveau JLPT (Japanese Language Proficiency Test) N3 minimum (idéalement N2).
(Une session du JLPT est organisée chaque année au mois de juillet à l'Université de Strasbourg)
 

Compétences à acquérir

Il s’agit, à l’issue de la formation, d’être capable de :
- Développer un positionnement critique face à un objet de recherche, de porter un regard critique argumenté
- Pouvoir analyser et synthétiser des documents
- Déconstruire stéréotypes et lieux communs pour faire émerger une pensée scientifique autonome
- Mettre en œuvre la méthodologie adaptée aux objets de recherche et à la problématique traitée
- Faire preuve d’un haut niveau de compétence en langue à l’écrit comme à l’oral
- Maîtriser les différents niveaux d'analyse et de fonctionnement de la langue
- Traduire des textes variés de et vers la langue cible
- Prendre la parole en public et argumenter
- Exposer et débattre dans la langue source et dans la langue cible
- Rédiger un travail de recherche, un article, un compte-rendu dans la langue cible
- Mobiliser des savoir-faire dans une démarche interdisciplinaire
- Développer son potentiel de créativité
- Être capable d'appréhender la diversité des cultures, des espaces linguistiques et géographiques concernés dans le respect de l'altérité

Aspect formation et recherche

Les connaissances scientifiques visées à l'issue de la formation sont : - Haut niveau de connaissances dans les principaux champs de la recherche (linguistique, littérature, civilisation, histoire des idées, histoires des arts, traduction…) en langue et culture
- Approfondissement des connaissances culturelles au sens large dans une approche épistémologique et analytique
- Acquisition et renforcement de la méthologie de la recherche dans les domaines de la littérature, la civilisation, la linguistique, la traduction
- Maîtrise des outils technologiques de la recherche, de l'information et de la communication

Modalités pédagogiques

Les cours sont dispensés en français et en japonais.

Contact(s)

Sandra Schaal

Équipe pédagogique

Antonin Bechler (MCF (littérature contemporaine))

Akinobu Kuroda (MCF (philosophie moderne))

Evelyne Lesigne-Audoly (MCF (littérature classique))

Sandra Schaal (Responsable du Master EMOS parcours études japonaises MCF (sociologie historique moderne))

Junko Tokue (Chargée de cours (langue classique et moderne))

  • Langue du parcours :Grec
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

L’objectif de ce parcours est de former de jeunes chercheurs en études néo-helléniques dotés d’une large culture générale et d’une méthodologie rigoureuse et cohérente.
 

Compétences à acquérir

  • Connaître et maîtriser parfaitement des champs et des outils de recherche de la spécialité et des domaines d’étude choisis (histoire, littérature, philosophie, civilisation, linguistique etc.)
  • Maîtriser les outils et les méthodes de recherche relatifs au champ d'étude choisi: littérature/langue/linguistique/civilisation néo-hellénique
  • Maîtrise parfaite de la langue grecque moderne (écrit et oral, registres différents, style etc.)
  • Etre capable de traduire du grec vers le français et du français vers le grec (discours académique, littéraire, journalistique, technique)
  • Savoir définir, présenter et mener à terme un projet de recherche. Etre apte à théoriser, à conceptualiser, à poser une problématique, construire la réflexion sur le champ d'étude choisi: littérature/langue/civilisation néo-hellénique
  • Savoir rédiger en langue française et dans la langue grecque un mémoire.
  • Etre capable d'appréhender d'autres cultures/domaines et de développer une réflexion comparative/interculturelle/interdisciplinaire

Aspect formation et recherche


Parallèlement à sa mission d'enseignement, le département d'études néo-helléniques veille à constituer un pôle d'excellence dans la recherche touchant à tous les aspects du monde néo-hellénique. Le MASTER EMOS - parcours d'études néo-helléniques est adossé au Groupe d'Études Orientales Méditerranéennes, Slaves et néo-helléniques - GEO EA - 1340 (Directrice: Mme Irini Jacoberger). Dans le cadre du fonctionnement de cette équipe, les enseignants-chercheurs du département participent aux activités de recherche en organisant des cours de troisième cycle, des journées d’études, des colloques ainsi que différentes autres manifestations à caractère scientifique.

 

Contact(s)

Irene Jacoberger

Maria Zerva

  • Langue du parcours :Persan
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La connaissance des langues, littératures, religions et systèmes de pensée du monde iranien, classique et contemporain, est indispensable pour comprendre l'Iran, l'Afghanistan et l'Asie Centrale d'aujourd'hui. Le master d'études persanes de l’Université Strasbourg cherche à maintenir un équilibre de l'offre de formation entre l'iranologie classique (philologie, histoire, littérature) et l'ouverture sur l'Iran moderne. Il vise à donner aux étudiants la possibilité d'acquérir des éléments fondamentaux dans le domaine qu'ils auront choisi et il se double d'une formation théorique et méthodologique dans la discipline concernée. La première année du master renforce leurs acquis dans la spécialité et l'apprentissage des méthodes de recherche spécifiques à la discipline choisie. La deuxième année propose des séminaires ciblés sur le monde iranien.
Les étudiants inscrits dans ce parcours suivent aussi bien tous les séminaires disciplinaires du parcours que les séminaires transversaux et semi-transversaux prévus dans le programme. Ces deux derniers seront assurés par les autres parcours.

Compétences à acquérir

Cette formation permet aux étudiants d'atteindre un bon niveau de connaissance dans la langue persane et dans la méthodologie de la traduction, ainsi que d'acquérir de très solides compétences en iranologie classique (philologie, histoire, littérature) et sur l'Iran moderne, tout en s'appuyant sur la maîtrise d'éléments fondamentaux, théoriques comme méthodologiques, dans les différentes disciplines (littérature, histoire, culture, langue et linguistique). Elle vise ainsi à donner aux étudiants une bonne connaissance des matières de ce parcours, à savoir la langue, la linguistique, la littérature et la civilisation, dans un souci de conceptualisation et d’approfondissement. Elle favorise également la capacité à théoriser, à poser une problématique cohérente et à mener une réflexion pertinente dans des champs d’étude variés.

Aspect formation et recherche

Le parcours d'études persanes est adossé au G.E.O.-EA1340.
Ainsi les étudiants du master d'études persanes participent-ils aux journées d’études, aux colloques et aux séminaires pluridisciplinaires et multiculturels que notre équipe de recherche, le GEO, organise. Voir le site www.geo.unistra.fr
Tout en veillant à préserver la spécificité du parcours, le Département d'études persanes encourage ses étudiants de master à suivre, dans le cadre de stages en laboratoire et à partir d'un tronc commun, les manifestations scientifiques organisées par les autres parcours et aires linguistiques et culturelles de l'Unistra. Dans ce tronc commun, il est question de recherche, de méthodologie et d’approches scientifiques, autant que d’ouverture à des outils, à des moyens et à des ressources autres. La mutualisation dans laquelle s'inscrit le parcours d'études persanes, permet enfin aux étudiants de master d’enrichir et d’élargir les champs de recherche qui sont les leurs.
 

Modalités pédagogiques

L'enseignement de Master d'études persanes se fait en français pour certains cours (linguistique, histoire et civilisation) et pour d'autres (langue, littérature et traduction) en persan. La connaissance des deux langues est indispensable pour la réussite en Master. Les enseignemets sont dispensés sous la forme des cours magistraux (CM) ou de travaux dirigés (TD). Les étudiants accomplissent également un travail personnel à domicile ou à la bibliothèque.

Stage et projet tutoré

Stage en laboratoire est prévu dans le programme de la formation : il consiste à assister à des séminaires et des colloques en vue d'une présentation des rapports écrits à la fin du deuxième et du troisième semestres.

Informations diverses

Pour plus d'informations sur le Département d'études persanes, son historique, son programme, ses enseignants, etc, voir http://www.unistra.fr/index.php?id=328&L=3

Pour plus d'informations concernant l'admission, l'inscription et la scolarité voir sur le site Unistra : https://www.unistra.fr/index.php?id=14804&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

 

Contact(s)

Mohammad-Nader Nasiri-Moghaddam

  • Langue du parcours :Russe
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le parcours d’Études slaves vise à former de jeunes spécialistes dotés à la fois d'une large culture générale, de méthodologie solide en sciences humaines et de connaissances approfondies en littérature, linguistique, histoire et culture des mondes slaves et tout particulièrement russe.
Il prépare ainsi les étudiants aux métiers nécessitant une bonne connaissance de langues et de cultures des pays de l'Europe de l'Est (diplomatie et relations internationales, traduction et interprètation, journalisme, travail avec et pour les ONG, commerce international, tourisme).
Plusieurs axes sont privilégiés : l’approfondissement des acquis linguistiques, dont traduction spécialisée; littérature, cinéma et culture russe; histoire du XXe siècle soviétique et connaissance de l'Europe de l'Est contemporaine.

Compétences à acquérir

Compétences transversales
- Mener une recherche d'informations de façon autonome et critique;
- Développer une analyse critique et argumentée d'un sujet constitué en objet d'étude;
- Analyser et synthétiser des documents;
- Traduire des textes de nature diverse (littéraires, journalistiques, historiques) de et vers le russe;
- Exposer et débattre dans la langue source et dans la langue cible;
- Appréhender la diversité des cultures dans le respect de l'altérité.

Recherche
- Constituer, organiser et présenter une bibliographie sur un sujet précis;
- Mettre en oeuve une méthodologie en adéquation avec le sujet traité;
- Rédiger un travail de recherche;
- Communiquer et valoriser les résultats obtenus à l'issue d'une démarche de recherche.

Stage et projet tutoré

Plusieurs stages font partie de la formation, dont deux stages en laboratoire (semestres 2 et 4) et éventuellement un stage professionnel au 3e semestre. Lors du stage en laboratoire les étudiants assistent aux conférences, colloques et journées d'études organisés par les équipes d'accueil et autres composantes de l'Unistra; ils rédigent ensuite un rapport présentant une synthèse de ces expériences.

Contact(s)

Emilia Koustova

  • Langue du parcours :Turc
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Contact(s)

Stephane De Tapia

  • Langue du parcours :Allemand
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La formation en enseignement à distance au master recherche « Mondes germanophones dans l’espace européen : littératures, cultures et politiques » permet d’acquérir en deux années un diplôme de master recherche de l’Université de Strasbourg.

Le master recherche en Enseignement à distance (EAD) s’adresse à des personnes qui, à tout âge et pour des raisons diverses d’ordre privé ou professionnel, ne peuvent suivre une formation régulière en présentiel. Il permet notamment aux étudiants de réorienter leur activité professionnelle ou de la compléter par une spécialisation les désignant comme animateurs et gestionnaires de la relation de leur employeur avec les pays germanophones.

Le master recherche EAD propose une thématique ciblée sur l’inscription de l’espace germanophone (Allemagne, Autriche, Suisse) dans l’espace européen. En s’intéressant autant à l’Autriche et à la Suisse qu’à l’Allemagne, il vise un double objectif :
-Porter le regard sur la totalité de l’espace germanophone et le faire apparaître comme un ensemble d’entités culturelles, historiques et politiques diverses, souvent conflictuelles et toujours interagissantes. Montrer que l’histoire de l’espace germanophone se fait dans les différents centres qui le constituent et jusque dans ses marges.
-Décentrer le regard sur la relation entre l’espace germanophone et l’Europe et, tout en insistant sur l’importance de la relation franco-allemande, faire apparaître que les États germanophones se sont également constitués dans leur relation avec l’Europe Centrale et Orientale. Parvenir ainsi à une compréhension plus fine de la position de l’espace germanophone au centre de l’Europe.


A l'issue d'une première année polyvalente d'orientation disciplinaire (littérature, histoire des idées, civilisation, linguistique), les étudiants choisissent en deuxième année une discipline de spécialité dans laquelle ils suivent les enseignements et rédigent leur mémoire de master.
Ils travaillent dès le 1er semestre à l’acquisition d’une méthodologie de la recherche (élaboration d’un sujet, recherche documentaire, réflexion sur les outils méthodologiques, structuration d’un travail, construction d’une argumentation, présentation d’un travail scientifique structuré avec notes de bas de page, bibliographie, table des matières etc.).
 

Compétences à acquérir

Les étudiants apprennent à comprendre, à expliquer et à présenter la complexité de l’inscription des mondes germaniques (Allemagne, Autriche, Suisse) dans l'espace européen.
Formés à la pratique de l’interculturalité dans ses dimensions synchroniques et diachroniques, les étudiants qui ne se dirigent pas vers l’enseignement sont en mesure d’apporter aux entreprises une compréhension approfondie du contexte culturel, historique, politique, social et économique des mondes germaniques et de leurs relations entre eux et avec le reste de l’Europe.
La formation aux diverses disciplines de la recherche en études germaniques permet aux étudiants de rechercher l’information, de l’analyser et de proposer une réflexion structurée et argumentée sur divers aspects du fonctionnement des mondes germaniques et de leurs relations avec l’Europe. Leur maîtrise parfaite de la langue et de la culture des pays germanophones et la valorisation d’autres compétences linguistiques et culturelles acquises en contexte universitaire ou extra-universitaire leur permet de nouer et d’entretenir avec eux des relations de type professionnel.

Liste des principales compétences à acquérir au cours de la préparation du master EAD:
 
  • Apprendre le travail en autonomie, planifier et organiser son travail, gérer son temps de travail, gérer une relation à distance avec les enseignants et les autres étudiants.
  • Selon les cas; concilier études et vie professionnelle ou/et familiale; réaliser un double cursus.
  • Maîtriser une démarche de recherche menant de la définition de l’objet, de la problématique et de la méthodologie de la recherche à une argumentation raisonnée et critique, et à une présentation structurée des résultats conforme aux règles de la recherche scientifique.
  • Apprendre à connaître et à respecter la déontologie de la recherche.
  • Découvrir le métier de chercheur (travail en archives, rédaction, colloq ues, insertion dans la communauté scientifique…)
  • Savoir chercher, rassembler, sélectionner et exploiter l’information
  • Prendre la parole en public en allemand, créer et commenter des supports, présenter une thèse scientifique, discuter, réagir et argumenter en allemand.
  • Communiquer en langue étrangère (écrite et orale)
  • Dans le cadre du stage en équipe: travailler en équipe
  • Mettre les technologies de l’information et de la communication au service d’un projet de recherche
  • Pratiquer les logiciels de base de l’environnement windows ou équivalents (Word, Powerpoint, Zotero, Adobe Connect...)
  • Utiliser des bases de données

Aspect formation et recherche

Les enseignements du master recherche EAD "Les Mondes germanophones dans l'espace européen: littératures, cultures et politiques" s'appuient sur les activités de l'Unité de recherche " Mondes germaniques et nord-européens" constituée de 4 axes qui ont en commun leur interdisciplinarité et l'étude et la pratique de l'interculturalité :
1) L’espace public des pays germanophones et l’espace public européen
2) Mondes germaniques et espaces extra-européens
3) Interférences culturelles et réceptions mutuelles en Europe du nord
4) Configurations et reconfigurations du partage entre nature et culture depuis le XVIIIe siècle

Si les différentes UE s'appuient essentiellement sur le travail de l'axe 1 ("Espace public des pays germanophones et espace public européen"), les étudiants ont la possibilité de préparer leur mémoire de recherche sous la direction des directeurs de recherche impliqués dans les autres axes et de valoriser ainsi toutes leurs compétences linguistiques et culturelles.
Dès le 1er semestre du master, les étudiants réfléchissent à la définition du sujet du mémoire de recherche qu'ils soutiendront à l'issue du 4ème semestre. Au cours du second semestre, ils définissent précisément le corpus, la problématique, la méthodologie et proposent une bibliographie. La deuxième année du master est consacrée à la réalisation effective du projet de recherche. Le semestre 4 est essentiellement consacré à la rédaction du mémoire.

Pour découvrir les aspects pratiques de la profession de chercheur, les étudiant sont tenus de participer aux travaux d'équipes de recherche qui peuvent être l'EA 1341, mais aussi d'autres équipes de chercheurs travaillant dans la région où ils résident.

Modalités pédagogiques

La formation propose des COURS et des SÉMINAIRES DE RECHERCHE.

- Les supports de COURS sont déposés en début de semestre sur une plateforme (Moodle) à laquelle les étudiants ont accès après leur inscription.

- Pour les SÉMINAIRES DE RECHERCHE, les étudiants reçoivent également des supports de cours qui sont déposés sur la plateforme, mais, deux fois par semestre – un vendredi et un samedi - ils se réunissent dans les locaux de l’Université de Strasbourg pour participer à des SÉMINAIRES EN PRÉSENTIEL, selon un calendrier défini à l’avancee. La présence à ces séminaires est obligatoire. Ils permettent aux étudiants de rencontrer leurs enseignants et les autres étudiants et de présenter leurs travaux. Ils sont indispensables à l’acquisition d’une méthode de recherche et à l’apprentissage de la prise de parole et de la discussion.


 

Stage et projet tutoré

Les étudiants font un stage en équipe de 24 heures dans une équipe de recherche de l'université de Strasbourg (notamment EA 1341) ou d'autres universités ou instituts de recherche domiciliés dans la région où ils demeurent. L'objecif de ce stage, qu'ils choisissent en accord avec leur directeur de recherche, est de les aider dans l'élaboration de leur démarche scientifique et de leur faire découvrir la réalité professionnelle du métier de chercheur. Ce stage donne lieu à la rédaction d'un rapport de stage remis à la fin des deux années de formation en master.

Contact(s)

Aurélie Choné

Conditions d'admission

Être titulaire d’une licence de langue LLCER obtenue à l'université de Strasbourg ou dans une autre université française.
Être titulaire d'une autre licence ou d'un master d'une autre spécialité obtenus en France ou être titulaire de diplômes équivalents à la licence ou au master obtenus à l'étranger.
Le dossier comporte un CV, une lettre de motivation, la photocopie des diplômes et le relevé des notes du dernier diplôme obtenu.
Dans certains parcours, le pré-projet de recherche fait également partie des pré-requis pour satisfaire aux conditions d’admission d'une mention de masters sélectifs.
Les conditions d’admission varient selon les parcours. Il n’est pas rare, dans nombre de parcours, qu’un niveau de certification soit exigé, en français comme dans la langue étudiée.

Pré-requis obligatoires

Voici quelques compléments d'information pour votre candidature au master "Etudes allemandes: Dynamiques culturelles et sociales"   Concernant la pièce "justificatif du niveau en allemand C1" : - pour les candidat.es issus de cursus LLCER allemand qui ne disposeraient pas d'une certification C1, merci de fournir le dernier relevé de notes dont vous disposez. - les autres candidat.es sont libres de fournir toute pièce attestant de leur niveau d'allemand (attestation signée d’un.e enseignant.e par exemple).   Concernant le projet :   - Les étudiant.es se dirigeant vers le profil recherche fournissent un bref descriptif (max. 2 pages) du sujet sur lequel ils envisagent de travailler dans le cadre de leur mémoire, indiquant la discipline qu'ils envisagent de choisir (littérature, linguistique, civilisation, histoire des idées, art et culture des pays de langue allemande…). - Les étudiant.es choisissant le profil professionnel fourniront une présentation de leur projet professionnel, le secteur d'activité envisagé. Ce document permet de développer des motivations plus brièvement évoquées dans la lettre de motivation.   - Les étudiant.es qui s'orientent vers le profil agrégation n'ont pas à fournir de projet. Dans la mesure où le dossier ne peut être considéré comme complet que si une pièce est fournie, un bref document indiquant leurs motivations pour la préparation à l'agrégation suffira.     Attention : Choisir un profil n'est pas un engagement, il vous est tout à fait possible de changer de profil en cours de formation.

Ouverture du programme

Programme ouvert à partir du 01/09/2022

Période durant laquelle le programme est dispensé

Le calendrier de la formation est en adéquation avec celui de la Faculté des langues de l'université de Strasbourg
12 semaines d'enseignement sur chacun des semestres qui sont organisés sur 15 semaines.

Modalités d'inscription

Campagne d'admission du 12 avril au 22 mai
Instruction des dossiers et communication des résultats: 12 juin

Conditions pour postuler au master Études Anglophones:

Être titulaire d'une licence d'anglais LLCER en études anglaises attestant notamment du niveau C1 en anglais.
Pour les personnes de langue maternelle anglaise: 3 années d'études supérieures en lettres (aire anglophone) ou 4 années d'études supérieures en sciences humaines.
Pour les étudiants internationaux: niveau C1 en français (avec certification).
Le pré-projet de recherche (3 à 4 pages) fait partie des pré-requis pour satisfaire aux conditions d'admission dans un master sélectif.

Les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de l'université http://www.unistra.fr/index.php?id=20132 Les inscriptions sont dématérialisées et se font sur la plateforme ecandidat à partir du 12 avril: https://ecandidat.unistra.fr/

Pré-requis obligatoires

Être titulaire d'une licence d'anglais LLCER en études anglaises attestant notamment du niveau C1 en anglais.
Pour les personnes de la langue maternelle anglaise: 3 années d'études supérieures en lettres (aire anglophone) ou 4 années d'études supérieures en sciences humaines.
Pour les étudiants internationaux: niveau C1 en français.
Le pré-projet de recherche fait partie des pré-requis pour satisfaire aux conditions d'admission dans un master sélectif.
 

Pré-requis obligatoires

  • Pour entrer en M1 : Il faut avoir un diplôme de licence d'Arabe ou équivalent
  • Pour entrer en M2 : Il faut avoir un diplôme de Master 1 d'Arabe ou équivalent.
  • Nous exigeons le niveau C1 en français, même pour les candidats venant de pays dits "francophones".

Pré-requis obligatoires

Accès en M1 :
  • Licence ou 180 ECTS ou tout diplôme français ou étranger reconnu équivalent en études hébraïques ou juives
  • Validation d'acquis personnels et/ou professionnels (VAPP)

Accès en M2 :
  • 1e année de master ou maîtrise ou 240 ECTS ou tout diplôme français ou étranger reconnu équivalent en études hébraïques ou juives
  • Acceptation d'un projet de recherche qui déterminera le futur mémoire (sujet, bibliographie classée et commentée, problématique, état de la question et perspectives de recherche)
  • Validation d'acquis personnels et/ou professionnels (VAPP)
  • Validation des acquis de l'expérience (VAE)

Pré-requis recommandés

Un bon niveau d'hébreu est recommandé.

Modalités d'inscription

La procédure de candidature est dématérialisée et se fait sur la plateforme e-candidat https://ecandidat.unistra.fr/ de l'Université de Strasbourg.
Le dossier comporte un CV, une lettre de motivation, la photocopie des diplômes et le relevé des notes du dernier diplôme obtenu.

Pré-requis obligatoires

Bon niveau de culture générale. Bonnes connaissances en matière de langue et de culture hispaniques. Niveau B2 minimum en espagnol, B2/C1 minimum en français.

Pré-requis recommandés

Une licence LLCER parcours espagnol.

Pré-requis obligatoires

  • être titulaire d’une Licence d'italien ou d’une équivalence (par diplôme ou validation d’expérience professionnelle) pour être admis en M1
  • posséder une connaissance approfondie de la langue italienne (niveau C1) et une bonne connaissance de la langue française (niveau B2)

Modalités d'inscription

Conditions d'inscription : être titulaire d’une licence LLCER en études japonaises obtenue à l'université de Strasbourg ou dans une autre université française, ou d'un diplôme équivalent.
Pour les étudiants étrangers, le niveau C1 du DALF est également exigé.

Le dossier d'inscription comporte un CV, une lettre de motivation, la photocopie des diplômes et le relevé des notes du dernier diplôme obtenu.

Pré-requis obligatoires

Être titulaire d’une licence de langue LLCER obtenue à l'université de Strasbourg ou dans une autre université française, ou d'un diplôme équivalent.
Pour les étudiants étrangers, le niveau C1 du DALF est également exigé.

Le dossier comporte un CV, une lettre de motivation, la photocopie des diplômes et le relevé des notes du dernier diplôme obtenu.

Modalités d'inscription

Consultez la rubrique Admission, inscription et scolarité de l'Universisté de Strasbourg.

Pré-requis obligatoires

La maitrise du grec moderne niveau B1/B2 est nécessaire pour l'inscription en M1. Une bonne maîtrise du français est également exigée. Peut candidater au master EMOS - parcours d'études néo-helléniques toute personne ayant obtenu une licence en sciences humaines et sociales et proposant un solide projet de recherche.

Modalités d'inscription

Les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de l'université http://www.unistra.fr/index.php?id=20132

Pré-requis obligatoires

Pour s'inscrire en Master 1: être titulaire d'une licence de lettres russes (ou équivalent) ou d'un diplôme de master 1 de sciences humaines (ou équivalent); avoir un niveau B2 en français (pour les étudiants étrangers) et B1 en russe.
Pour s'inscrire en Master 2: être titulaire d'un master 1 de lettres russes (ou équivalent) ou d'un master 2 de sciences humaines (ou équivalent); avoir un niveau C1 en français (pour les étudiants étrangers) et B2 en russe.

Modalités d'inscription

L'inscription se fait par candidature individuelle.

Pré-requis obligatoires

En allemand comme en français, les étudiants doivent avoir au moins un niveau de langue C1 du cadre européen de référence pour les langues.
La licence d'allemand est requise pour l'entrée en M1.
A défaut, l'étudiant titulaire d'une autre licence présente un dossier qui est examiné par la commission d'admission qui juge des compétences de l'étudiant en matière linguistique, civilisationnelle et littéraire.

Pré-requis recommandés

Bonne connaissance des pays de langue allemande, si possible y avoir vécu un certain temps, y avoir atteint un niveau de langue idiomatique permettant de distinguer les divers emplois de la langue. Avoir des connaissances solides en civilisation, littérature et linguistique allemandes.

Débouchés

- Recherche et enseignement à l’université : parcours de master orientés vers les métiers de la recherche, objectif doctorat
- Enseignement : enseignement dans le secondaire, dans les écoles privées ou professionnelles, dans la formation d’adultes ou la formation interne en entreprises

Les compétences acquises au sein de la Mention ont été conçues de façon à permettre l’adaptabilité des étudiants à différents secteurs d’activité comme :
- Les métiers de la fonction nationale et territoriale
- L’édition
- La documentation
- La traduction
- La culture : musées, médiathèques, bibliothèques, théâtres, cinémas, associations
- Le journalisme : les diplômés peuvent trouver du travail dans les métiers de la communication, les médias. La diversification des médias fait que les débouchés se diversifient aussi : presse écrite, presse orale, presse électronique…
- Le tourisme
- Les relations publiques
Moyennant des formations complémentaires ou des spécialisations, l’excellence des connaissances linguistiques et culturelles des diplômés représentent un atout pour des emplois dans une administration, une entreprise, une association et dans des organisations internationales ou diplomatiques

Insertion professionnelle : voir ici la fiche ORESIPE Monde anglophone - Recherche en langues, littérature et civilisations
et Mondes germaniques - Formation à la recherche et Monde proche et moyen oriental
 

Poursuite d'études

- Doctorat ès « langues, littératures et civilisations étrangères »
- Préparation aux concours suivants:
Agrégation
CAPES externe de langues.
CAPES de documentation
Concours de recrutement des Professeurs des Écoles (CRPE)
Concours de la fonction publique
- Formations complémentaires pour envisager une insertion dans les métiers de l’édition, de la culture et de la communication, du tourisme, des arts et du spectacle et des organismes internationaux ou diplomatiques…
 

Aide à l'orientation/réorientation

Des séances de sensibilisation et d’information animées par des intervenants issus de coopératives d’activités et d’emplois (Artenréel, Cooproduction, Antigone, Pépite) sont prévues afin permettre aux étudiants de valoriser les compétences acquises dans la mention LLCER à l’extérieur de l’université.
Espace Avenir, service d’aide à l’orientation et l’insertion professionnelle, accompagne les étudiants dans leurs recherches de stages et d’emplois. Des conseillers répondent aux demandes des étudiants en ce qui concerne leur insertion professionnelle, en fonction de leurs profils. Des ateliers proposent différentes stratégies pour faciliter la recherche d’emploi. Le réseau Alumni de l’université permet d’avoir accès à la plateforme d’offre d’emplois, outil de référence de l’université. Les responsables de la mention solliciteront le concours de l’ingénieur d’études, chargée de l’orientation et de l’insertion professionnelle à la Faculté des langues.
Avec le concours du Conseil de perfectionnement et les services de l’Université dédiés à l’insertion, un suivi des étudiants au-delà de l’obtention de leur diplôme sera prochainement mis en place afin d’améliorer la qualité de l’information des entrants.

Poursuite d'étude

Poursuite d’études : - doctorat en études germaniques - concours de l’agrégation d’allemand   Préparation à l'insertion dans le cadre de la formation : - module de pré-professionnalisation / outils de pré-professionnalisation (documents de candidature, valorisation des compétences/Kompetenzprofil...) - possibilité de stages courts et longs intégrés dans la maquette.  

Poursuite d'étude

- Doctorat
- Agrégation
- Formations complémentaires et spécialisées dans les domaines de la traduction, de l'édition, de la documentation,du journalisme

Codes Rome

  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • E1106 - Journalisme et information média
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • K1206 - Intervention socioculturelle

Poursuite d'étude

  • Poursuite des études en doctorat, sous réserve d’admission par un professeur habilité à diriger des recherches et l’école doctorale des humanités.
  • Préparation des concours du Capes et de l’Agrégation d’Arabe.

Poursuite d'étude

Doctorat sous réserve d'admission par un professeur habilité à diriger des recherches et l’École doctorale compétente.

Poursuite d'étude


-Préparation à l’agrégation et Doctorat vers l’enseignement supérieur.
-Spécialisation dans le domaine de la traduction (traduction plurilingue ou traduction spécialisée) et de l’interprétariat.
-Spécialisation dans des domaines complémentaires : édition, documentation, médiation, formation, etc.
- Préparation aux concours de la fonction publique territoriale et nationale

Poursuite d'étude

Doctorat (sous réserve d'admission par un enseignant-chercheur habilité à diriger des recherches et l’École doctorale des Humanités ED520)
Spécialisation dans le domaine de la traduction (traduction plurilingue ou traduction spécialisée) et de l’interprétariat
Autres formations réclamant un niveau d'études Master 2

Poursuite d'étude

Doctorat LLCER en études japonaises.  

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1103 - Communication
  • K2401 - Recherche en sciences de l'homme et de la société
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K2107 - Enseignement général du second degré

Poursuite d'étude

  • Etudes doctorales. Métiers de la recherche.
  • Traduction, enseignement, industries de la langue, édutourisme *
  • Métiers de la culture (musées, galeries...), du livre et de la documentation (édition, bibliothèques, journalisme...), du tourisme (guide, hôtellerie..) *
  • Secteur social, Transport, Logistique, Commerce international (chargé de communication…), Organisations internationales, Secteur de l'humanitaire. *
  • Métiers de la diplomatie. *

* Métiers accessibles, le cas échéant, après spécialisation ou un complément de formation.

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • K1601 - Gestion de l'information et de la documentation
  • K2401 - Recherche en sciences de l'homme et de la société
  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • K1206 - Intervention socioculturelle

Poursuite d'étude

Les diplômés en master d'études persanes peuvent s'inscrire en thèse au sein du Département d'études persanes s'ils en remplissent les conditions.

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • G1101 - Accueil touristique
  • G1703 - Réception en hôtellerie
  • E1106 - Journalisme et information média
  • E1102 - Ecriture d'ouvrages, de livres

Poursuite d'étude

Concours de l'enseignement (CAPES et Agrégation d'allemand)
Thèse de doctorat
Autres formations réclamant un niveau d'études Master 2
 

Structure et organisation pédagogiques

Les 3 premiers semestres comportent 6 unités d'enseignement (UE) chacun.

Le premier semestre est structuré en 4 UE disciplinaires (dont deux pourront être communes à plusieurs parcours). A ces 4 UE s'ajoutent une UE de méthodologie de la recherche ainsi qu'une UE libre.

Le second semestre comprend 3 UE disciplinaires (dont une pourra être commune à plusieurs parcours), 1 UE dédiée au projet de recherche de l'étudiant, 1 UE de stage en équipe d'accueil ou de stage professionnel ainsi qu'une UE libre.

Le troisième semestre comprend à nouveau 4 UE disciplinaires (dont 2 pourront être communes à plusieurs parcours), 1 UE dite de "renforcement disciplinaire" (compte-rendu de lectures, travail personnel ou une autre UE libre ou séminaire) ainsi qu'une UE de stage en équipe d'accueil ou en milieu professionnel.

Le quatrième semestre est consacré à un stage en équipe d'accueil ou en milieu professionnel. L'essentiel du semestre est dédié au travail de recherche et à l'élaboration du mémoire (TER) qui constitue l'aboutissement du parcours de recherche de l'étudiant.

Pour leurs stages en équipes d'accueil, les étudiants sont invités à participer à toutes les manifestations organisées par les 5 équipes de la mention.

Concernant leur recherche personnelle, les étudiants travailleront en collaboration avec leur directeur de recherche qui les guidera dans le choix des UE libres, des manifestations scientifiques auxquelles ils participeront pour leur stage et qui orientera leur recherche d'un point de vue méthodologique et épistémologique.

Changements intervenus dans l'organisation pédagogique:

1. Mise en place d’un conseil de perfectionnement pour la mention LLCER qui est destiné à optimiser les performances dans les différents parcours, à veiller à la cohérence de l’offre et à faciliter l’insertion professionnelle de ses étudiants. Le conseil est composé de 10 membres :
- Carole Egger et Catherine Paulin, co-responsables de la mention
- Peter Andersen, Études germaniques
- Émilia Koustova, Études slaves
- 1 Alumnus
- M. Stéphane Bossuet, directeur de Artenréel, Coopérative d’Activités et d’Emploi (CAE) artistique et culturelle
- M. Michaël Choffat, responsable administratif de la mention de master LLCER
- Mme Anne Klipfel, responsable des relations internationales pour la faculté des langues
- Mme Céline Perugorria, ingénieur chargée d’orientation et d’insertion professionnelle pour la Faculté des langues
- 1 étudiant

2. L'ensemble des manifestations scientifiques offertes par les 5 équipes d'accueil auxquelles est adossée la mention de master sera désormais accessible en ligne sur le site de la Faculté des langues.

3. Selon le profil de l'étudiant, il pourra être incité à réaliser son stage dans un milieu professionnel en adéquation avec son projet professionnel (bibliothèques, musées, librairies, associations, théâtres, espaces culturels, institutions diplomatiques...)



 

Programme des enseignements

Approche interdisciplinaire en science des données - Langues, littérature et civilisations étrangères et régionales

Études allemandes : dynamiques sociales et culturelles

Études anglophones

Études arabes

Études hébraïques et juives

Etudes ibériques et latino-américaines

Études italiennes

Études japonaises

Études néo-helléniques

Études persanes

Études slaves

Études turques

Les mondes germanophones dans l'espace européen : littératures, cultures et politiques (XVIIIe - XXIe siècle) (EAD)

Documents PDF à télécharger