Etape 2 : Strasbourg-Mulhouse « Cycling unites »

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

20/06/2019

2e étape, 2e ambiance pour cette étape franco-française qui relie les universités de Strasbourg et Mulhouse. Au programme du groupe « Hellrot » (rouge clair), 154 kms et l’ascension du Haut-Koenigsbourg. Pas une mince affaire alors que le temps s’annonce menaçant.

« Cycling unites » : le cyclisme unit, clame le maillot de l’un des cyclistes. Toute l’étape est conforme à cette maxime : une guide allemande qui conduit le groupe, une crevaison réparée par un Français avec l’aide d’un Suisse, et en point d’orgue un passage au château qui vécut l’Histoire tantôt côté français tantôt côté allemand.

Au sommet, les encouragements et acclamations de félicitations sont universels. Lors de la pause de midi, tant attendue après tant d’efforts, les conversations reprennent en anglais, français, allemand… « So you are a student at KIT ? Yes, I study nanotechnologies there… ».
Lorsque le groupe reprend la route vers Mulhouse, les consignes traditionnellement en allemand prennent une tournure française. « Complet », terme utilisé pour signifier que tout le monde est bien présent se transforme en « Baguette » ou « Omelette » au gré des kilomètres.

Le train des cyclistes bariolés sillonne le vignoble alsacien à un rythme qui ne donne aucunement le loisir de s’arrêter visiter l’une des caves viticoles présentes en nombre dans les villages traversés.

Arrivée en fin d’après-midi à Mulhouse, sur la bien nommée place de la Réunion, des plus accueillantes : outre la maire de Mulhouse qui nous fait l’honneur de sa présence, la vice-présidente Vie étudiante de l’UHA, Sophie Kohler prononce un discours qui résume bien le concept du campus européen : « Le mot Eucor signifie beaucoup pour nous. Il en faut de l’énergie pour associer ainsi cinq universités dans trois pays depuis trente ans, comme l’énergie que vous avez déployé aujourd’hui. Nous sommes très heureux de vous accueillir et de vous voir revenir depuis 22 ans que le tour existe. »

En fin de journée, l’énergie a un peu quitté les jambes des 120 cyclistes mais pas les valeurs d’échange et de coopération transfrontalière chères à Eucor, peu importe la langue utilisée.

E. A.

L'étape 2 en images

Le parcours du jour

Groupe rouge clair

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R