Etape 3 : Mulhouse-Bâle « La vie en bleu »

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

21/06/2019

Aujourd’hui, j’ai décidé de la jouer cool. Pendant qu’Edern rempile pour le groupe « Hell Rot » (rouge clair), pas effrayé par les trois cols à monter, j’opte pour le « Hell blau » bleu clair dont on m’a vanté l’ambiance et la bonne humeur.
La fatigue commence à se faire sentir – d’ailleurs, quelques défections sont à signaler. Mais après la première nuit de l’aventure passée dans un lit et un super accueil à Mulhouse, les batteries sont bien rechargées !
Devant nous, la promesse d’une étape plutôt courte (une soixantaine de kilomètres) à travers le Jura alsacien.

Dès le début de la journée, Hugo, notre guide d’étape, originaire de Strasbourg, l’annonce : « Ici on est relax, on s’entraide et on s’encourage ! » On ne m’avait donc pas menti. Notre « ballade en bleu », débutée le long d’un paisible canal, est rythmée par les blagues, les attaques de vitesse à l’approche des radars automobiles et les décomptes aux feux de signalisation de travaux.

Qu’il s’agisse des « pauses pipi prostates » ou des « grincements de genoux plutôt que du pédalier », on ne se prend pas au sérieux !
A l’approche de la frontière et de la montée du jour - eh oui, on ne peut pas y couper ! -, le groupe se distend, façon accordéon. Mais à chaque intersection, les premiers attendent les derniers, les accueillant à coups de holas, hourras et bravos.

Et les sourires sur les visages (avec parfois les larmes aux yeux) tendent à prouver qu’il n’y a pas plus belle récompense.

E. C.

L'étape 3 en images

Le parcours du jour

Groupe bleu clair

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R