Ecole supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE)

Philosophie Générale

  • Cours (CM) 24h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

La démocratie
Depuis son invention en Grèce, le terme de démocratie a été utilisé pour désigner des régimes et des pratiques politiques qui, malgré les intentions déclarées et les règles institutionnelles, ont été tout sauf un gouvernement du peuple. L’oligarchie, qui veut se faire passer pour aristocratie, exerce de fait le pouvoir politique, en utilisant divers biais qui infléchissent la démocratie et éloignent le peuple du gouvernement : rhétorique, gouvernement mixte, cens, représentation, élitisme. Les arguments sont nombreux qui tendent à prouver que le peuple n’est pas apte à gouverner. Il s’ensuit une équivocité, qui engendre une double critique : la démocratie est critiquée d’un côté par les aristocrates, se réclamant de la république, parce qu’elle n’est pas orientée vers le bien commun, d’un autre côté par le peuple parce qu’elle n’est qu’une oligarchie déguisée. Ceux qui se réclament de la démocratie ne peuvent le faire qu’en montrant que la véritable démocratie n’est pas celle qu’on veut faire passer sous son nom. D’où la question : qu’est-ce que la véritable démocratie, ou la démocratie réelle, si ne n’est pas celle qui existe ? Le cours part de cette difficulté qui n’est pas seulement conceptuelle puisqu’elle touche au sens même de l’activité, voire du combat, politique. Il examine les diverses définitions du terme de démocratie, et il recherche ce qu’est la pratique de la démocratie, inscrite dans la politique du présent.

Bibliographie, lectures recommandées

Bibliographie indicative :
Aristote, Les Politiques, tr. P. Pellegrin, Paris, Flammarion, GF, 1990/2015.
Rousseau, Jean-Jacques, Du contrat social, Paris, Flammarion, GF, 2001.
Constant, Benjamin, Écrits politiques, textes choisis, annotés et présentés par Marcel Gauchet, Paris, Gallimard, coll. Folio / Essais, 1997.
Tocqueville (de), Alexis, De la démocratie en Amérique, t. I & II, Paris, Flammarion, coll. GF, 1981.
Gramsci, Antonio, Écrits politiques, t. I, 1914-1920, Paris, Gallimard, 1977.
Gramsci, Antonio, Textes, choisis, établis et introduits par André Tosel, Paris, Éditions sociales, 1983. Nouvelle édition : Paris, Le Temps des Cerises, 2014.
Lefort, Claude, L'Invention démocratique, Paris, Fayard, 1981.
Rancière, Jacques, La Mésentente : politique et philosophie, Paris, Galilée, 1995.
Rancière, Jacques, La Haine de la démocratie, La Fabrique, 2005.
Gauchet, Marcel, L’Avènement de la démocratie, 4 volumes parus entre 2007 et 2017, Paris, Gallimard.
Mouffe, Chantal et Laclau, Ernesto, Hégémonie et stratégie socialiste. Vers une démocratie radicale, trad. Julien Abriel, Paris, Les Solitaires intempestifs, 2009.
Butler, Judith, Rassemblement, Pluralité, performativité et politique, tr. Christophe Jaquet, Paris, Fayard, 2016.

 

Contact

Faculté de Philosophie

7 RUE DE L'UNIVERSITE
67000 STRASBOURG
0368856460

Responsable

Yves Jean Harder


MASTER - Métiers de l’enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF), 2e degré

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R