Master

MASTER Traduction et interprétation

Contenus et types d'enseignement

Connaissances scientifiques à acquérir

Les objectifs scientifiques de la mention Traduction et Interprétation sont de former des spécialistes dans le domaine des langues appliquées ayant de solides connaissances dans le domaine de la traduction, de l'interprétation, de la communication multilingue, des technologies de la langue et du Web. Les objectifs professionnels sont de développer les compétences nécessaires et suffisantes pour répondre aux critères qualitatifs exigés par le marché, en tenant compte des plus récentes évolutions du domaine.
La mention Traduction et Interprétation se décline en 7 parcours. Selon le parcours suivi, les diplômés de la mention deviendront respectivement des spécialistes de la traduction et de l'interprétation, du traitement automatique des langues, de la communication technique et de la localisation, des sites web multilingues ou du marketing digital.

Description générale du contexte

La mention Traduction et Interprétation est créée suite à la disparition de la mention langues et interculturalité et de la spécialité « Web, ingénierie des langues et traduction » ainsi que de la spécialité « Traduction » de la mention « Langues et Interculturalité » (2012-2017). La nouvelle mention « Traduction et Interprétation » regroupe les parcours de la spécialité « Web, ingénierie des langues et traduction » (CAWEB, TCLoc, « Technologie des langues », ce dernier remplaçant « Linguistique Informatique, Traduction ») et les parcours « Traduction professionnelle, audiovisuelle et accessibilité », « Traduction littéraire » et « Interprétation de conférences » de la spécialité « Traduction », ces derniers (traduction professionnelle, littéraire, audiovisuelle, interprétation) étant assurés plus spécifiquement à l’ITIRI, l'Institut de traducteurs, d’interprètes et de relations internationales de la faculté des langues. Ce regroupement est réalisé afin de rendre l'offre de formation dispensée à l'Université de Strasbourg plus cohérente et plus lisible dans les domaines de la traduction, de la communication multilingue, des technologies du Web et du traitement automatique des langues. De même, la restructuration du parcours « Technologies des langues » (composé de deux options « Traitement automatique des langues » et « Informatique et technologies de la traduction », suite à la disparition de l'option Traduction), permet une délimitation claire par rapport aux autres parcours de la mention Traduction. Le parcours « Technologies des langues » sera désormais dédié au développement d’outils d'aide à la traduction, de traduction automatique ou de traitement automatique des langues.
Par les parcours choisis, la nouvelle mention « Traduction et Interprétation » propose une offre de formation riche, suivant les évolutions du domaine de la traduction (traduction technique, littéraire, interprétation), de la rédaction techn ique, de l'ingénierie linguistique, ainsi que de la gestion des sites web multilingues et de la localisation. La mention est rendue encore plus attractive pour les étudiants du fait de la multitude de débouchés proposés dans le domaine des langues appliquées. Le site de Strasbourg, de par la présence des institutions européennes et internationales a également son rôle à jouer dans les domaines de la traduction et des industries de la langue.

Compétences à acquérir

À l'issue de leur formation, les diplômés de la mention Traduction et Interprétation vont acquérir des compétences partagées par tous les parcours: la traduction de et vers une autre langue étrangère, la communication en français et/ou dans une autre langue à l'oral comme à l'écrit, dans une variété de situations de communication. Le tronc commun de la mention s'appuie sur l'acquisition de connaissances solides en linguistique (terminologie, lexicologie, traitement automatique des langues), en traductologie, en communication (la maîtrise des principes de base de la rédaction et de la documentation technique). De plus, l’acquisition de connaissances technologiques et techniques dans le domaine de la gestion des sites Web multilingues ou dans le domaine de l'ingénierie linguistique et des technologies de traduction augmentent l'attractivité de cette mention. L’ensemble des formations met l’accent sur la gestion/méthodologie de projets, la connaissance des contraintes matérielles et des opportunités technologiques du milieu professionnel, veillant ainsi à l'opérationnalité des diplômés à l’issue de leur formation.
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Les deux années du Master CAWEB en présentiel visent à former des futurs professionnels de la communication multimédia multilingue.
Son parcours très professionnalisant permet d'acquérir des compétences en développement et gestion de sites web multilingues, en localisation (traduction) de produits tels que les sites web et de logiciels et en gestion de projets de création multimédia et de localisation.
Cette combinaison de compétences linguistiques et techniques ainsi que l'immersion longue en milieu professionnel font la force de cette formation.

Elle s'adresse à des étudiants possédant un très bon niveau en anglais ainsi que dans une autre langue étrangère (allemand, espagnol, japonais, français langue étrangère), qui souhaitent évoluer dans les secteurs très dynamiques tels que la communication web, le marketing digital, la localisation et la traduction assistée par ordinateur.


Axes de la formation
 
  • Langues étrangères : rédaction, traduction, langage technique, communication orale professionnelle.
  • Traduction/Localisation : méthodes,processus et outils de la traduction professionnelle/localisation
  • Création et gestion de sites web multilingues : conception, développement, animation, introduction au codage et à la programmation à l'aide d'outils professionnels.
  • Communication visuelle : webdesign, PAO, vidéo, ergonomie, UX.
  • Gestion de projets web/communication/localisation et optimisation de sites web (SEO).

Le Master CAWEB met l’accent sur la mise en pratique, notamment en milieu professionnel, avec de nombreux intervenants extérieurs, des projets pratiques à réaliser, et une 2e année suivie en alternance (contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation).


Modalités d'organisation du Master

Master 1 :
  • Formation initiale.
  • Enseignement en présentiel.

Master 2 présentiel :
  • Formation en alternance et formation continue (contrat d'apprentissage et contrat de professionnalisation).
  • Enseignement en présentiel.

Types de publics :

Master 1 CAWEB :
  • Etudiants possédant prioritairement un diplôme de niveau bac+3 en langues mais aussi en informatique, développement web ou communication (et possédant un bon niveau dans les langues proposées en combinaison dans le Master).
  • Combinaisons de langues : Anglais + allemand / espagnol / français langue étrangère ou japonais.

Master 2 CAWEB en présentiel :
  • Etudiants possédant prioritairement un diplôme de niveau bac+4 en langues mais aussi en informatique, développement web ou communication (et possédant un bon niveau dans les langues proposées en combinaison dans le Master).
  • Combinaisons de langues : Anglais + allemand / espagnol / français langue étrangère ou japonais.

Compétences à acquérir

  • Être apte à concevoir des sites web responsive adaptés à une situation interculturelle.
  • Connaître les techniques et les outils professionnels permettant une gestion efficace d’un site web.
  • Acquérir les bases essentielles de l’analyse d’images et des techniques de création et de traitement d’images.
  • Réaliser en équipe un projet de création de site multilingue pour un donneur d’ordre.
  • Être capable de communiquer en langue étrangère dans les domaines du multimédia et de la localisation.
  • Comprendre le processus de localisation de produits numériques (logiciels, sites web, etc.).
  • Connaître le fonctionnement des outils de traduction, de localisation et d’extraction terminologique.
  • Acquérir une expérience solide dans la pratique de la localisation de sites web multilingues français, anglais, allemand, espagnol.
  • Apprendre à gérer des projets complexes dans les domaines de la localisation et du multimédia.
  • Acquérir une expérience professionnelle dans le cadre d’un apprentissage (1 an) ou d’une formation continue.

Informations diverses

Le Master 2 CAWEB peut également être suivi en enseignement à distance (voir Master Caweb EAD), permettant son accès aux salariés et aux personnes en reprise d'études. Cette formule permet également l'étude du russe et de l'italien comme langue B, dans le cadre de programmes d'échanges internationaux.

Contacts

Renate De La Paix

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

A noter : seule la 2e année du Master Caweb est proposée en enseignement à distance (EAD).

Le Master 2 CAWEB EAD vise à former des professionnels de la communication multimédia multilingue.
Son parcours très professionnalisant permet d'acquérir des compétences en développement et gestion de sites web multilingues, en localisation (traduction) de produits tels que les sites web et les logiciels, et en gestion de projets de création multimédia et de localisation.
Cette combinaison de compétences linguistiques et techniques ainsi que l'immersion longue en milieu professionnel font la force de cette formation.

Elle s'adresse à des étudiants possédant un très bon niveau en anglais ainsi que dans une autre langue étrangère (allemand, espagnol, japonais, français langue étrangère, italien ou russe), qui souhaitent évoluer dans les secteurs très dynamiques tels que la communication web, le marketing digital, la localisation et la traduction assistée par ordinateur.

Les enseignements mis à disposition sur une plateforme pédagogique en ligne sont accessibles partout via un navigateur internet. Les cours assurés en direct par les intervenants professionnels et les interactions entre étudiants permettent de créer une vraie dynamique d'apprentissage.

Axes de la formation
 
  • Langues étrangères : rédaction, traduction, langage technique, communication orale professionnelle.
  • Traduction/Localisation : méthodes, processus et outils de la traduction professionnelle/localisation.
  • Création et gestion de sites web multilingues : conception, développement, animation, codage et programmation à l'aide d'outils professionnels.
  • Communication visuelle : webdesign, PAO, vidéo, ergonomie, UX.
  • Gestion de projets web/communication/localisation et optimisation de sites web (SEO).

Le Master 2 CAWEB EAD met l’accent sur la mise en pratique, notamment en milieu professionnel, avec de nombreux intervenants extérieurs, des projets pratiques à réaliser, et le contrat d'alternance.

Modalités d'organisation du Master
 
  • Formation en alternance et formation continue (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation et contrat de travail à temps plein).
  • Enseignement à distance via une plateforme pédagogique.

Types de publics :
  • Etudiants possédant un diplôme de niveau bac+4 en langues, ou en informatique (en possédant un bon niveau dans les langues proposées en combinaison dans le Master).
  • Personnes salariées ou en reprises d'études.
  • Combinaison de langues : Anglais + allemand / espagnol / français langue étrangère / japonais / italien ou russe.
  • L'apprentissage de l'italien se fait dans le cadre d'un échange Erasmus à Bologne et celui du russe dans le cadre d’un échange inter-universitaire à Saint-Petersbourg.

 

Compétences à acquérir

  • Être apte à concevoir des sites web adaptés à une situation interculturelle.
  • Connaître les techniques et les outils professionnels permettant une gestion efficace d’un site web.
  • Acquérir les bases essentielles de l’analyse d’images et des techniques de création et de traitement d’images.
  • Réaliser en équipe un projet de création de site multilingue pour un donneur d’ordre.
  • Être capable de communiquer en langue étrangère dans les domaines du multimédia et de la localisation.
  • Comprendre le processus de localisation de produits numériques (logiciels, sites web, etc.).
  • Connaître le fonctionnement des outils de traduction, de localisation et d’extraction terminologique.
  • Acquérir une expérience solide dans la pratique de la localisation de sites web multilingues français, anglais, allemand, espagnol japonais ou russe.
  • Apprendre à gérer des projets complexes dans les domaines de la localisation et du multimédia.
  • Acquérir une expérience professionnelle dans le cadre d’un apprentissage (1 an) ou d’une formation continue.

Informations diverses

3 regroupements de 3 à 5 jours sont prévus sur le campus de l'Unievrsité de Strasbourg. Deux d'entre eux sont obligatoires car donnant lieu à des examens.

Contacts

Renate De La Paix

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le principal objectif du programme en M1 et M2 parcours Interprétation de Conférences est de former des interprètes de conférences de haut niveau. Ces interprètes sont formés pour préparer leurs interventions et exercer leur activité de façon autonome et professionnelle, en réseaux et sur différents marchés.

Les objectifs connexes du programme sont les suivants :
- comprendre le mécanisme et les enjeux psycholinguistiques des trois grandes techniques d’interprétation : interprétation consécutive, traduction à vue et interprétation simultanée
- connaître le fonctionnement du matériel et les ressources d’entraînement
- développer des stratégies linguistiques, techniques et pédagogiques
- améliorer concentration et endurance tout en apprenant à gérer le stress
- préparer une conférence et en assurer le suivi
- savoir créer, gérer et développer son activité professionnelle
- rencontrer des acteurs de l’interprétation et mettre en place des contacts par réseaux (anciens diplômés, collègues, clients, recruteurs,…)
- connaître les tendances sur différentes marchés, anticiper les évolutions de la profession et les débouchés
- acquérir la collégialité, l’éthique et les pratiques déontologiques requises dans la profession.
 

Compétences à acquérir

L’équipe pédagogique s’est fixé un large éventail d’objectifs professionnels à atteindre lors des deux années de formation. Au cours de la formation, les objectifs visés sont transformés en compétences propres au vaste domaine de la médiation linguistique. Le socle de compétences est mis en place dès le début de la formation de M1 parcours Interprétation de Conférences.

Les compétences de base sont les suivantes :
- être conscient de sa communication verbale/non verbale et l’adapter au contexte
- se tenir régulièrement informé de l’actualité et activer ses connaissances générales
- maîtriser les différentes techniques d’interprétation (synthèse orale, traduction à vue, interprétation consécutive, de liaison, chuchotée et simultanée) et les activer constamment
- maîtriser ses langues de travail et savoir comment les perfectionner constamment
- connaître les exercices préparatoires et s’entraîner régulièrement
- savoir évaluer la qualité de sa prestation et l’améliorer en permanence
- être capable d’organiser et de gérer un groupe de travail
- savoir préparer efficacement une conférence
- connaître les ressources et documents utiles aux interprètes
- savoir gérer, promouvoir et développer son activité
- savoir verbaliser ses compétences et connaissances
- repérer les débouchés et postuler aux diverses offres d’emploi
- être capable d’entretenir et d’étendre ses réseaux de contacts
- s’adapter et anticiper les évolutions de la profession
- apprendre à gérer son stress et développer une endurance dans l’exercice des différentes techniques
- appliquer les règles et principes déontologiques en vigueur dans la profession.
 

Informations diverses

Attention : le M1 et le M2 parcours Interprétation de Conférences ouvrent alternativement une année sur deux. Le M1 Interprétation de Conférences ouvrira à la rentrée de septembre 2018. Le M2 Interprétation de Conférences ouvrira à la rentrée de septembre 2019.

Contacts

Benoit Delatre

  • Langue du parcours :Anglais
  • ECTS :60
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le Master TCLoc est un Master à distance qui s'adresse à des professionnels de la traduction et de la rédaction technique souhaitant se spécialiser dans les secteurs en pleine expansion que sont la communication technique et la localisation (adaptation linguistique, culturelle et technique d'un produit à un marché local).
Les cours sont dispensés entièrement en anglais par des enseignants et intervenants issus des milieux de la communication technique, de la localisation, de la gestion de projet, des technologies web et de la communication visuelle.
Les enseignements sont organisés en séminaires sur une plateforme pédagogique en ligne, auxquels s'ajoutent deux regroupements optionnels sur Strasbourg. Le Master TCloc permet également d'obtenir la certification professionnelle "Technical Communicator Professional Level" délivré par la tekom.


The Master in Technical Communication and Localization (TCLoc) is a year-long, distance-learning master’s program, taught entirely in English by experts in the fields of technical communication, localization, project management, web technologies, and visual communication.
The TCLoc Master’s is a career-oriented program specially designed for professionals wishing to further their education. It is also the first program in Europe to combine both a master’s degree and the tekom “Technical Communicator (tekom) Professional Level” certificate.


Throughout the year, TCLoc students participate in a series of online courses. These seminars consist of a combination of carefully planned teaching materials and exercises. Our instructors host these seminars on the Moodle distance learning platform. In addition, a number of optional, real-time video conferences with instructors allow participants to share any questions or concerns they may have. Participants also have the opportunity to attend two on-campus meetings in Strasbourg.


Main topics of the onl ine seminars :
  • Markup and programming languages, databases
  • Analysis, creation and edition of technical content
  • Tools and processes used in IT products localization
  • Concepts and tools of visual communication
  • Basics of technical English (STE)
  • Localization project management
  • Advanced localization
  • Professionnal communication, SEO and content marketing
  • Academic Writing

Compétences à acquérir

  • Critically analyze and evaluate the context and requirements of an information product prior to its creation (including normative requirements and technical standards),
  • Write technical documentation in English,
  • Understand and master complex localization processes, notably in technical documentation for IT products,
  • Implement strategies for creating information products,
  • Understand the principles of, and concepts behind, online documentation,
  • Identify and master the different stages of information development,
  • Manage technical documentation and localization projects,
  • Integrate translation and localization into a project plan,
  • Demonstrate basic understanding of the main tools and languages used for creating websites,
  • Produce clear, effective visual communication for professional audiences.

Contacts

Renate De La Paix

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):7

Objectifs du programme

L'objectif du Master est de permettre aux étudiants titulaires d’une licence de langues (Langues étrangères appliquées, Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales) ou de lettres (Lettres Modernes, Sciences du langage) d'obtenir une double compétence, à la fois en langues ou linguistique (selon l'option: Informatique et Traduction ou Traitement automatique des langues) et en informatique. Cette double compétence permettra aux étudiants de candidater à des postes en lien avec leur première compétence en langue et demandant des compétences linguistiques et informatiques (constitution de ressources linguistiques numériques multilingues, évaluation et contrôle de qualité de systèmes de traitement automatique des langues, documentation et rédaction technique) ou des postes à dominante informatique nécessitant de solides compétences en langues (développement informatique dans le domaine de l’ingénierie des langues)  

Compétences à acquérir

  • Maîtriser les techniques algorithmiques les plus courantes dans le développement logiciel, la programmation impérative et orientée objet, les expressions régulières, les systèmes de gestion de bases de données, les standards et technologies du web ;
  • Connaître les concepts de base en terminographie, savoir construire des bases terminologiques ;
  • Développer des applications dans le domaine du Traitement Automatique des Langues (fouille de textes, veille documentaire, extraction d'informations) ;
  • Créer, maintenir, documenter et annoter des ressources linguistiques (dictionnaires, grammaires, corpus) pour les outils de Traitement Automatique des Langues, d'aide à la traduction ou à la rédaction technique ;
  • Maîtriser les outils d'étiquetage et d'analyse syntaxique;
  • Connaître les méthodes de traitement statistique de corpus ;
  • Concevoir, créer et gérer des sites web multilingues avec des outils professionnels ;
  • Être capable de collecter des informations et mettre en place des dispositifs de veille documentaire et informationnelle ;
  • Maîtriser deux langues de rédaction scientifique et technique : l'anglais et le français ;
  • Maîtriser les techniques de communication orale en anglais et en français ;
  • Être capable de mener à bien un projet de recherche personnel, de piloter des projets et connaître les outils de gestion du travail collaboratif en équipe.
Pour l'option informatique et traduction :
  • Maîtriser les techniques avancées de communication orale et écrite en anglais ;
  • Connaître le mode de fonctionnement des outils de recherche d'information et de traduction automatique.
Pour l'option Traitement Automatique des Langues :
  • Maîtriser les notions fondamentales en linguistique ;
  • Connaître les concepts de base en lexicologie, lexicographie ou d'autres domaines de la linguistique.

Contacts

Delphine Bernhard

Amalia Todirascu

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):12

Objectifs du programme

Former des spécialistes aux métiers de la traduction audiovisuelle polyvalents et autonomes, capables de s’insérer sur le marché du travail libéral, salarial ou institutionnel à l’issue du Master.
Le programme d’études se décline en quatre semestres : deux semestres (60 crédits) de tronc commun pour les trois parcours, suivis d’une spécialisation de deux semestres (60 crédits) en traduction audiovisuelle et accessibilité. Le master est complété par un Diplôme Universitaire, qui renforce le volet professionnalisant de la formation. Les admissions directes en semestre 3 sont autorisées. Les candidats, après sélection sur épreuves spécifiques, présentent 1 ou 2 LT (langues de travail) en plus du français. Les langues proposées sont : Anglais, allemand, espagnol, français, italien, portugais :
Les étudiants présentent deux langues de travail en plus de la langue maternelle.
Le master de traduction audiovisuelle est également proposé avec une seule langue de travail : l'anglais ou l'allemand. Voir site de l'itiri
A côté des intervenants universitaires, les professionnels de la traduction sont constamment présents au sein de ce parcours et assurent le transfert des acquis en direction de l’activité professionnelle. La formation prend appui sur le point fort que représentent l’enseignement et la recherche en langues étrangères à l’Université de Strasbourg (plus de 25 langues, littératures et cultures étrangères). Ceci permet de proposer un large éventail de langues pour la combinaison linguistique de base des étudiants et d’offrir un nombre plus important encore de troisièmes langues et cultures étrangères parmi les langues européennes et mondiales moins répandues dans l’UE. Celles-ci peuvent être ultérieurement activées en tant que langues de travail, notamment dans la perspe ctive de l’élargissement de l’Union européenne. Outre les matières théoriques, outils indispensables à une prise de conscience globale de l’activité traduisante, de la légitimité et du positionnement social du traducteur, le master se concentre essentiellement sur le côté pratique du métier. Ainsi les cours sont-ils orientés sur une mise en situation pragmatique du futur traducteur pour une insertion professionnelle directe répondant aux exigences du marché, en termes de compétences humaines et techniques.
 

Compétences à acquérir

Compétences générales pour les deux années de Master
Fournir une dimension théorique permettant la distanciation par rapport au transfert linguistique et culturel et une légitimation des stratégies pour justifier ses choix devant un donneur d’ordre. Développer la maîtrise des outils et ressources : savoir les identifier, les utiliser, les critiquer afin de garantir la qualité et de respecter la déontologie de la profession : biotraduction versus traduction automatique. Réfléchir à la place de l’outil dans la réalité du traducteur. Acquérir des connaissances dans une perspective diachronique : histoire de la traduction. Découvrir les différences entre une pratique traductionnelle quotidienne intuitive et les apports théoriques de la linguistique. Acquérir une méthodologie de la recherche documentaire et terminologique pour la traduction. Découvrir les ressources électroniques. Connaître le métalangage et la production théorique du domaine pour décrire, commenter et défendre le document traduit. Aborder la traduction sous un angle analytique : caractériser les différentes typologies textuelles du document source et découvrir le transfert linguistique et culturel par des supports à visée rédactionnelle et spécialisée. Découvrir les différents outils de traduction assistée par ordinateur. Comprendre le fonctionnement des moteurs de traduction automatique, les utiliser et les critiquer. Découvrir les théories sémiotiques appliquées à l’audiovisuel. Décrypter un message pluricodique et multicanal afin d’adopter une stratégie traductive adéquate. Savoir appliquer l’approche scientifique aux stratégies de l’activité traduisante dans une optique professionnelle et doctorale.
Compétences spécifiques
Pour le Master 1ère année – Tronc commun aux trois Masters.

- Parfaire le niveau linguistique et acquérir des stratégies de traduction en adéquation avec la culture cible.
- Savoir décoder et encoder un texte en respectant les spécificités culturelles, sémantiques et linguistiques (styles, registres).
- Savoir consulter les références terminologiques adéquates et utiliser des ressources documentaires en ligne et des dictionnaires spécialisés.
- Savoir utiliser l’informatique dédiée à la traduction et les outils de TAO et de TA
- Découvrir et traduire une batterie de documents authentiques dans différents domaines généraux et semi-spécialisés.

Pour la seconde année de Master traduction audiovisuelle et accessibilité.
  • Savoir traduire et adapter les différentes typologies relatives au secteur de l’audiovisuel : fictions, documentaires, télé-réalités, journaux télévisés, séries, publicités…, tant en sous-titrage qu’en voix off, voice-over.
  • Définir une stratégie de transfert linguistique et culturel, adapter le document traduit aux contraintes de temps et d’espace, décrypter les rapports verbe-image.
  • Manier les outils informatiques: logiciels de sous-titrage et de simulation vocale.
  • Savoir analyser un script, le rapport image/texte, adapter le métatexte selon le public avec précision et concision.
  • Savoir encoder un document source avec mise en relief de la valeur sémantique de la ponctuation, des onomatopées, de l’oralité. Pouvoir expliciter ses choix en termes d’euphémisation des registres de langue.
  • Remettre un travail professionnel à un client à chaque étape de la post-production : savoir traduire, adapter, simuler et valider.
  • Maîtriser les outils techniques et conceptuels pour acquérir une autonomie : savoir vendre son travail, le défendre, reconnaître et évaluer ses faiblesses, les corriger.
  • Savoir sous-titrer et audiodécrire un programme audiovisuel en direction des sourds et malentendants et des mal et non voyants.
  • Se fabriquer un premier carnet d’adresses, le début d’un réseau socio-professionnel.

 

Contacts

Sylvain Caschelin

Alain Volclair

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):12

Objectifs du programme

Former des spécialistes aux métiers de la traduction littéraire polyvalents et autonomes, capables de s’insérer sur le marché du travail libéral, salarial ou institutionnel à l’issue du Master.
Le programme d’études se décline en quatre semestres : deux semestres (60 crédits) de tronc commun pour les trois parcours, suivis d’une spécialisation de deux semestres (60 crédits) en traduction littéraire. Le master est complété par un Diplôme Universitaire, qui renforce le volet professionnalisant de la formation. Les admissions directes en semestre 3 sont autorisées. Les candidats, après sélection sur épreuves spécifiques, présentent 1 ou 2 LT (langues de travail) en plus du français. Les langues proposées sont (sous réserve d'un nombre minimum d'inscrits) : allemand, anglais. Voir site de l'Itiri
A côté des intervenants universitaires, les professionnels de la traduction sont constamment présents au sein de ce parcours et assurent le transfert des acquis en direction de l’activité professionnelle. La formation prend appui sur le point fort que représentent l’enseignement et la recherche en langues étrangères à l’Université de Strasbourg (plus de 25 langues, littératures et cultures étrangères). Ceci permet de proposer un large éventail de langues pour la combinaison linguistique de base des étudiants et d’offrir un nombre plus important encore de troisièmes langues et cultures étrangères parmi les langues européennes et mondiales moins répandues dans l’UE. Celles-ci peuvent être ultérieurement activées en tant que langues de travail, notamment dans la perspective de l’élargissement de l’Union européenne. Outre les matières théoriques, outils indispensables à une prise de conscience globale de l’activité traduisante, de la légitimité et du positionnement social du traducteur, le master se concentre essen tiellement sur le côté pratique du métier. Ainsi les cours sont-ils orientés sur une mise en situation pragmatique du futur traducteur pour une insertion professionnelle directe répondant aux exigences du marché, en termes de compétences humaines et techniques.

Compétences à acquérir

Compétences générales pour les deux années de Master
Fournir une dimension théorique permettant la distanciation par rapport au transfert linguistique et culturel et une légitimation des stratégies pour justifier ses choix devant un donneur d’ordre. Développer la maîtrise des outils et ressources : savoir les identifier, les utiliser, les critiquer afin de garantir la qualité et de respecter la déontologie de la profession : biotraduction versus traduction automatique. Réfléchir à la place de l’outil dans la réalité du traducteur. Acquérir des connaissances dans une perspective diachronique : histoire de la traduction. Découvrir les différences entre une pratique traductionnelle quotidienne intuitive et les apports théoriques de la linguistique. Acquérir une méthodologie de la recherche documentaire et terminologique pour la traduction. Découvrir les ressources électroniques. Connaître le métalangage et la production théorique du domaine pour décrire, commenter et défendre le document traduit. Aborder la traduction sous un angle analytique : caractériser les différentes typologies textuelles du document source et découvrir le transfert linguistique et culturel par des supports à visée rédactionnelle et spécialisée. Découvrir les différents outils de traduction assistée par ordinateur. Comprendre le fonctionnement des moteurs de traduction automatique, les utiliser et les critiquer.
Compétences spécifiques
Pour le Master 1ère année – Tronc commun aux trois Masters.

- Parfaire le niveau linguistique et acquérir des stratégies de traduction en adéquation avec la culture cible.
- Savoir décoder et encoder un texte en respectant les spécificités culturelles, sémantiques et linguistiques (styles, registres).
- Savoir consulter les références terminologiques adéquates et utiliser des ressources documentaires en ligne et des dictionnaires spécialisés.
- Savoir utiliser l’informa tique dédiée à la traduction et les outils de TAO et de TA
- Découvrir et traduire une batterie de documents authentiques dans différents domaines généraux et semi-spécialisés.
Pour le Master 2ème année - Traduction littéraire
  • Définir les enjeux de la traduction littéraire, ses ambitions et ses limites.
  • Traduire de façon intensive des textes longs relevant des divers horizons du monde littéraire
  • Savoir évaluer sa capacité de travail par rapport à des difficultés et des délais.
  • Entrer en relation avec le monde de la traduction et ses acteurs
    • savoir s’intégrer dans le milieu de l’édition, lire et modifier un contrat, nouer des contacts avec le monde de l’édition et de la presse.
  • Parfaire ses connaissances linguistiques et littéraires dans la langue de départ et d’arrivée.
  • Affiner ses connaissances culturelles propres à chaque langue.
  • Connaître l’évolution des théories de la traduction et évaluer leur mise en perspective.
  • Apprendre à avoir une attitude réflexive et critique par rapport à son propre travail de traduction.
  • Acquérir un œil critique sur les traductions existantes par la comparaison de différentes traductions d’un même texte.
  • S’exercer à l’écriture comme activité première afin de repérer les stratégies de langage en amont de la traduction.

 

Contacts

Alain Tronchot

Alain Volclair

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):12

Objectifs du programme

Former des spécialistes aux métiers de la traduction professionnelle polyvalents et autonomes, capables de s’insérer sur le marché du travail libéral, salarial ou institutionnel à l’issue du Master.
Le programme d’études se décline en quatre semestres : deux semestres (60 crédits) de tronc commun pour les trois parcours, suivis d’une spécialisation de deux semestres (60 crédits) en traduction professionnelle, domaines de spécialité. Le master est complété par un Diplôme Universitaire, qui renforce le volet professionnalisant de la formation. Les admissions directes en semestre 3 sont autorisées. Les candidats, après sélection sur épreuves spécifiques, présentent 1 ou 2 LT (langues de travail) en plus du français. Les langues proposées sont (sous réserve d'un nombre minimum d'inscrits pour les langues rares) : allemand, anglais, arabe, danois, espagnol, français, grec*, italien**, néerlandais, norvégien, polonais, portugais, roumain, russe, suédois, turc. Voir site de l'Itiri
A côté des intervenants universitaires, les professionnels de la traduction sont constamment présents au sein de ce parcours et assurent le transfert des acquis en direction de l’activité professionnelle. La formation prend appui sur le point fort que représentent l’enseignement et la recherche en langues étrangères à l’Université de Strasbourg (plus de 25 langues, littératures et cultures étrangères). Ceci permet de proposer un large éventail de langues pour la combinaison linguistique de base des étudiants et d’offrir un nombre plus important encore de troisièmes langues et cultures étrangères parmi les langues européennes et mondiales moins répandues dans l’UE. Celles-ci peuvent être ultérieurement activées en tant que langues de travail, notamment dans la perspective de l’élargissement de l’Union européenn e. Outre les matières théoriques, outils indispensables à une prise de conscience globale de l’activité traduisante, de la légitimité et du positionnement social du traducteur, le master se concentre essentiellement sur le côté pratique du métier. Ainsi les cours sont-ils orientés sur une mise en situation pragmatique du futur traducteur pour une insertion professionnelle directe répondant aux exigences du marché, en termes de compétences humaines et techniques.
 

Compétences à acquérir

Compétences générales pour les deux années de Master
Fournir une dimension théorique permettant la distanciation par rapport au transfert linguistique et culturel et une légitimation des stratégies pour justifier ses choix devant un donneur d’ordre. Développer la maîtrise des outils et ressources : savoir les identifier, les utiliser, les critiquer afin de garantir la qualité et de respecter la déontologie de la profession : biotraduction versus traduction automatique. Réfléchir à la place de l’outil dans la réalité du traducteur. Acquérir des connaissances dans une perspective diachronique : histoire de la traduction. Découvrir les différences entre une pratique traductionnelle quotidienne intuitive et les apports théoriques de la linguistique. Acquérir une méthodologie de la recherche documentaire et terminologique pour la traduction. Découvrir les ressources électroniques. Connaître le métalangage et la production théorique du domaine pour décrire, commenter et défendre le document traduit. Aborder la traduction sous un angle analytique : caractériser les différentes typologies textuelles du document source et découvrir le transfert linguistique et culturel par des supports à visée rédactionnelle et spécialisée. Découvrir les différents outils de traduction assistée par ordinateur. Comprendre le fonctionnement des moteurs de traduction automatique, les utiliser et les critiquer.
Compétences spécifiques
Pour le Master 1ère année – Tronc commun aux trois Masters.

- Parfaire le niveau linguistique et acquérir des stratégies de traduction en adéquation avec la culture cible.
- Savoir décoder et encoder un texte en respectant les spécificités culturelles, sémantiques et linguistiques (styles, registres).
- Savoir consulter les références terminologiques adéquates et utiliser des ressources documentaires en ligne et des dictionnaires spécialisés.
- Savoir utiliser l’informa tique dédiée à la traduction et les outils de TAO et de TA
- Découvrir et traduire une batterie de documents authentiques dans différents domaines généraux et semi-spécialisés.
Pour la seconde année de Master traduction professionnelle, domaines de spécialité.
- Découvrir les typologies textuelles propres aux domaines de spécialité les plus récurrents dans le quotidien du traducteur: technique, juridique, scientifique, financier, médical.
- Savoir analyser les spécificités des documents sources et traduire des textes spécialisés dans plusieurs domaines en respectant les exigences sémantiques, terminologiques et stylistiques respectives.
- Savoir adapter son document cible en fonction des objectifs de communication, des récepteurs et des sociolectes spécialisés.
- Construire un glossaire analytique à partir de recherches terminologiques contextualisées.
- Exécuter des opérations de révision et de relecture du texte cible dans le respect des critères analytiques, terminologiques, phraséologiques, stylistiques, et en appliquant un cahier des charges donné.
- Etre capable de gérer un projet de traduction de bout en bout, du devis à la remise du document validé après contrôle qualité.
- Découvrir la post-édition à partir de logiciels de traduction automatique
- Savoir respecter les exigences du client.

 

Contacts

Helen Schnelzauer-Sontag

Alain Volclair

Conditions d'admission

Etre titulaire d'un des diplômes suivants
- Licence de langues étrangères appliquées (LEA)
- Licence de langue (LLCE)
- Licence de sciences du langage
(Voir niveau parcours pour les conditions particulières : éventuellement acceptation d'un autre diplôme tel que licence d'informatique)

Modalités d'inscription

La candidature au Master CAWEB s'effectue en 2 temps, à partir du mois d'avril :

1) Pour candidater au master 1 : dépôt de candidature sur ecandidat (pour les étudiants français et les étudiants étrangers n'étant pas tenus de candidater via Campus France) ou via la plateforme Campus France (pour les étudiants ressortissants des pays suivants : Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo Brazzaville, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Égypte, États-Unis, Gabon, Guinée, Haïti, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Koweit, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Pérou, République du Congo Démocratique, Russie, Sénégal, Singapour, Taiwan, Togo, Tunisie, Turquie et Vietnam).

2) Pour candidater au master 2 : candidature auprès de l'équipe pédagogique via le formulaire de candidature en ligne sur le site du Master CAWEB : https://mastercaweb.u-strasbg.fr/

3) Suite à l'étude des candidatures par l'équipe pédagogique, le candidat passera un entretien oral puis, dans certains cas, un test écrit.

Pré-requis obligatoires

  • Maîtrise du français (C1 minimum) et de l'anglais (B2 minimum).
  • Pour les francophones, la maîtrise d'une langue étrangère supplémentaire est nécessaire à un niveau B2 : allemand, espagnol, japonais.
  • Pour les non-francophones, il est possible de prendre Français Langue étrangère (FLE) en 2e langue.
  • Diplôme dans le domaine des langues ou de l'informatique (avec de solides connaissances dans les langues proposées en combinaison).
  • Intérêt pour le domaine du web.

Pré-requis recommandés

  • Maîtrise des bases des langages de programmation : HTML, CSS.
  • Prise en main d'un CMS tel Wordpress.
  • Connaissance des logiciels Photoshop, Indesign, Illustrator.

Modalités d'inscription

La candidature au Master CAWEB s'effectue en 2 temps, au mois d'avril :

1) Dépôt de candidature sur ecandidat (pour les étudiants français et les étudiants étrangers n'étant pas tenus de candidater via Campus France) ou bien sur Campus France (pour les étudiants ressortissants des pays suivants : Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo Brazzaville, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Egypte, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Koweit, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Pérou, République du Congo Démocratique, Russie, Sénégal, Singapour, Taiwan, Togo, Tunisie, Turquie et Vietnam).

2) Candidature auprès de l'équipe pédagogique via le formulaire de candidature du site du Master CAWEB : https://mastercaweb.u-strasbg.fr/

 

Pré-requis obligatoires

  • Maîtrise du français (C1 minimum) et de l'anglais (B2 minimum).
  • Pour les francophones, la maîtrise d'une langue étrangère supplémentaire est nécessaire : allemand, espagnol, japonais, russe (échange inter-universitaire) ou italien (échange Erasmus).
  • Diplôme dans le domaine des langues ou de l'informatique.
  • Intéret pour le domaine du web.

Pré-requis recommandés

  • Maîtrise des bases des langages de programamtion : HTML, CSS.
  • Prise en main d'un CMS tel Wordpress.
  • Connaisance des logiciels Photoshop, Indesign, Illustrator.

Modalités d'inscription

Les étudiants admis prennent une double inscription : une inscription administrative auprès de l'UNISTRA et une inscription pédagogique auprès de l'ITIRI/FdL.

Pré-requis obligatoires

Pré-requis administratifs
Admission en 1ère année : M1 parcours Interprétation de Conférences
- Être titulaire d’un diplôme équivalent à Bac +3 (Licence/BA) correspondant à 180 crédits
- et/ou justifier d’une expérience professionnelle dans le domaine de l'interprétation validée par l’Université (par validation des acquis professionnels et personnels)

Admission directe en 2ème année : M2 parcours Interprétation de Conférences
- Être titulaire d’un diplôme équivalent à Bac +4 (Master 1ère année, Maîtrise) correspondant à 240 crédits
- et/ou justifier d’une expérience professionnelle validée par l’Université (par validation des acquis professionnels et personnels)

Pré-requis universitaires
Les candidats doivent avoir la combinaison linguistique suivante : ABC ou ACC.
La langue A est la langue maternelle ; la langue B est une langue active (interprétation de la langue A vers la langue B et de la langue B vers la langue A) ; la langue C est une langue passive (interprétation de la langue C vers la langue A uniquement).
Les candidats se prépareront activement à la procédure d’admission en :
- se renseignant sur la formation visée
- rencontrant des professionnels et des acteurs de l’interprétation
- observant des situations d’interprétation
- amorçant une réflexion sur les débouchés de la formation.
Des séjours linguistiques de longue durée dans les pays des langues de travail sont vivement conseillés.

Candidature
Les candidats devront joindre à leur dossier (avec la lettre de motivation et le CV d’une page maximum) un projet professionnel. Ce projet devra présenter et développer les informations suivantes :

1) Pourquoi avoir choisi le métier d’interprète ? Comment vous projetez-vous dans la profession ? Décrivez les fonctions que vous souha iteriez exercer et les objectifs visés.

2) Connaissance de la profession et des débouchés : décrivez les démarches entreprises, les contacts noués pour vérifier que votre projet est porteur et réaliste.

3) Recommandations et liste des expériences éventuelles dans la pratique de l’interprétation. Décrivez vos expériences professionnelles et extra-professionnelles, les stages réalisés dans le domaine de l’interprétation et les séjours effectués à l’étranger.

4) Les différentes étapes dans la recherche de formations. Pourquoi avoir choisi l’ITIRI/UNISTRA ? Quels seraient les contraintes, vos atouts et vos points faibles dans la formation ? Avez-vous envisagé d’autres stratégies de réalisation au cas où votre demande n’aboutirait pas ?

Admissions
Le candidat devra passer un test général d’entrée à l’ITIRI. Ce test général est composé d’épreuves écrites de :
- français (résumé de texte, reformulation et rédaction)
- traduction dans les langues de travail du candidat
et d’épreuves orales de :
- traduction dans les langues de travail du candidat.

Le candidat devra en outre passer un test spécifique d’admission en interprétation. Le test spécifique se déroule sous la forme d’un entretien oral d’une vingtaine de minutes au cours duquel le candidat sera amené à :
- se présenter
- exposer son projet de formation et son projet professionnel
- répondre à des questions sur les organisations internationales et les Institutions européennes
- répondre à des questions sur l’actualité et la culture générale posées dans ses langues de travail
- faire une présentation orale en consécutive avec ou sans prise de notes
- restituer un article ou un discours en traduction à vue
- résumer à l’oral un article de journal
- reformuler un court texte dans sa langue A ou B
- argumenter sur se s choix terminologiques.
 

Modalités d'inscription

Applications throughout the year :
  • Step 1: Complete the online application : http://www.mastertcloc.unistra.fr/apply-online/
  • Step 2: Specify whether you are applying for VAPP (see our website). This step involves completing a separate application form.
  • Step 3: After an initial short-listing phase, you will be invited for a Skype interview.
  • Step 4: Complete and submit registration form.
  • Step 5: Complete and sign training contract.
  • Step 6: Pay training fee in five installments.
  • Step 7: Course starts in January.

Pré-requis obligatoires

  • A degree equivalent to four years of higher education (corresponding to 240 ECTS in the European system), or
  • A validation of knowledge acquired through experience (VAPP, detailed below) – for applicants without a university degree who have been working for at least three years in one of the fields covered in the program (technical communication, information engineering, translation, project management, multimedia, web design, etc.).
  • A high level of fluency in English,
  • Good computer literacy skills,
  • A keen interest in the program contents, and
  • A strong work ethic.

Modalités d'inscription

Pré-requis obligatoires

Mentions de licences conseillées pour accéder en première année
Licences en Sciences du langage, LEA, Langues, Informatique, Lettres ou d'autres licences en SHS.
Suite aux nouvelles dispositions nationales d'inscription en master 1, toute étudiante ou étudiant qui souhaite s'inscrire en master Technologies des Langues, dont la capacité d'accueil est de 20 étudiants, devra déposer un dossier d'inscription.
Autres prérequis
Pour les candidates et candidats étrangers : un certificat attestant le niveau de compétences en français (niveau C1).
Pour les deux options, un certificat attestant le niveau de compétences en anglais (B2).
Admission en 2ème année
Sur dossier : 1ère année de ce Master ; tout diplôme français ou étranger de niveau bac+4 ou 240 crédits ECTS en Sciences du langage, LEA, Traitement automatique des langues, Langues vivantes ou Lettres ; maîtriser les techniques de programmation, les systèmes de gestion de bases de données ainsi que les outils de TAL ; très bonnes connaissances de la linguistique de corpus et excellent niveau en anglais.

Modalités d'inscription

L'admission au Master traduction audiovisuelle et accessibilité est subordonnée à une sélection sur tests spécifiques.
Examen des candidatures sur dossier, lettre de motivation et épreuves écrites et orales. Traduction sans dictionnaire de et vers la langue étrangère, épreuve de français. Epreuve orale : résumé oral en langue étrangère d'un article de presse suivi d'une traduction à vue d'un passage significatif et entretien de motivation spécifique à l'audiovisuel pour le passage en M2.
Cliquer ici

Pré-requis obligatoires

Licence (pour le M1) et Master 1 (pour le M2) LEA, LLCE, Droit, Sciences etc. Excellente maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères ainsi que de sa langue maternelle. Grande culture générale et curiosité intellectuelle.
Pour les étudiants étrangers, aucune certification n'est demandée car les étudiants sont soumis à des tests d'admission en langue française.

Modalités d'inscription

L'admission au Master traduction traduction littéraire est subordonnée à une sélection sur tests spécifiques.
Examen des candidatures sur dossier, lettre de motivation et épreuves écrites et orales. Traduction sans dictionnaire de et vers la langue étrangère, épreuve de français. Epreuve orale : résumé oral en langue étrangère d'un article de presse suivi d'une traduction à vue d'un passage significatif et entretien de motivation spécifique au parcours traduction littéraire pour le passage en M2.
Cliquer ici

Pré-requis obligatoires

Licence (pour le M1) et Master 1 (pour le M2) LEA, LLCE, Droit, Sciences etc. Excellente maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères ainsi que de sa langue maternelle. Grande culture générale et curiosité intellectuelle.
Pour les étudiants étrangers, aucune certification n'est demandée car les étudiants sont soumis à des tests d'admission en langue française.

Modalités d'inscription

L'admission au Master traduction professionnelle, domaines de spécialité, est subordonnée à une sélection sur tests spécifiques.
Examen des candidatures sur dossier, lettre de motivation et épreuves écrites et orales. Traduction sans dictionnaire de et vers la langue étrangère, épreuve de français. Epreuve orale : résumé oral en langue étrangère d'un article de presse suivi d'une traduction à vue d'un passage significatif et entretien de motivation.
Cliquer ici

Pré-requis obligatoires

Licence (pour le M1) et Master 1 (pour le M2) LEA, LLCE, Droit, Sciences etc. Excellente maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères ainsi que de sa langue maternelle. Grande culture générale et curiosité intellectuelle.
Pour les étudiants étrangers, aucune certification n'est demandée car les étudiants sont soumis à des tests d'admission en langue française.

Débouchés

Métiers de la traduction, de l'interprétation, du Web et du Traitement automatique des langues comme (liste non exhaustive, voir détails dans les parcours) : - Traducteur
- Interprète de conférences - Rédacteur technique - Terminologue - Localisateur - Concepteur web - Sous-titreur - Analyste - Veilleur

Poursuite d'études

Doctorat au sein de l'équipe d'accueil LiLPa (Linguistique, langues, Parole).
Autre doctorat en langues (sous toute réserve)

Poursuite d'étude

L'insertion professionnelle est l'objectif principal de cette formation.
Une poursuite en doctorat est cependant possible.

Débouchés :

Traduction : Traducteur, localisateur
Design : Graphiste, Web designer
Programmation : Intégrateur, Développeur
Web : Webmaster, Consultant Web
Rédaction : Rédacteur web
Gestion de projet : Chef de projet web
Communication : Community Manager
SEO : Référenceur
E-marketing : Responsable e-marketing

Codes Rome

  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1103 - Communication
  • M1805 - Études et développement informatique
  • K2401 - Recherche en sciences de l'homme et de la société

Poursuite d'étude

L'insertion professionnelle est l'objectif principal de cette formation.
Une poursuite en doctorat est cependant possible.

Débouchés :

Traduction : Traducteur, localisateur
Design : Graphiste, Web designer
Programmation : Intégrateur, Développeur
Web : Webmaster, Consultant Web
Rédaction : Rédacteur web
Gestion de projet : Chef de projet web
Communication : Community Manager
SEO : Référenceur
E-marketing : Responsable e-marketing
 

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • M1805 - Études et développement informatique
  • K2401 - Recherche en sciences de l'homme et de la société

Poursuite d'étude

Le M1 Interprétation de Conférences permet d’accéder au M2 Interprétation de Conférences. Le M2 Interprétation de Conférences permet de démarrer son activité professionnelle ou d’intégrer une formation de troisième cycle (Doctorat).

De nombreux étudiants décident de compléter cette formation en suivant par la suite d’autres parcours de niveau M2 : traduction professionnelle, traduction audio-visuelle, droit, économie, relations internationales,…

L’interprète exerce son activité sous différents statuts. Il est possible, sous conditions, de les cumuler :
- libéral (travailleur indépendant ou interprète " free-lance ")
- salarié
- fonctionnaire.

Il travaille alors pour des :
- secrétariats, cabinets ou groupements d’interprètes
- agences de traduction et d’interprétation
- entreprises, banques et assurances
- associations
- syndicats
- ONG et OING
- ambassades et représentations diplomatiques
- administrations et collectivités territoriales
- universités et centres de recherche
- médias
- organisations et fédérations sportives internationales
- Institutions européennes
- organisations internationales.
 

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat

Poursuite d'étude

A TCLoc degree opens doors to employment opportunities in numerous expanding economic sectors including technical writing and editing, content creation and management for websites and documentation, localization engineering, and project management. TCLoc provides students with the tools necessary for entering the workforce as:
  • Technical communication and localization project managers
  • Technical writers
  • Web writers
  • Localizers
  • Localization engineers
  • Information and content managers
  • Information architects
  • Content specialists

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • E1103 - Communication
  • H1207 - Rédaction technique

Poursuite d'étude

Poursuite d'études
La formation ayant à la fois une dimension recherche et une dimension professionnelle, il sera également possible pour les étudiants de poursuivre des études de doctorat en Traitement Automatique des Langues, dans un laboratoire de recherche spécialisé dans le domaine ou dans le cadre d'une thèse de recherche appliquée financée par une entreprise.

Débouchés
Les diplômés pourront occuper des postes principalement dans le domaine de l'ingéniérie linguistique (visant la création de ressources linguistiques et le développement des applications spécifiques de traitement automatique des langues) : infolinguiste, linguiste informaticien, ingénieur linguistique, consultant linguiste, analyste de données, rédacteur technique, terminologue etc. Des débouchés sont aussi possibles dans le domaine de l'informatique et du développement Web : ingénieur d'études, ingénieur recherche et développement, développeur.

Codes Rome

  • M1803 - Direction des systèmes d'information
  • K2401 - Recherche en sciences de l'homme et de la société
  • M1805 - Études et développement informatique
  • E1205 - Réalisation de contenus multimédias
  • E1108 - Traduction, interprétariat

Poursuite d'étude

Poursuite d'études :
Doctorat en traductologie.
Débouchés professionnels :
  • Traducteur salarié
  • Traducteur freelance
  • Traducteur auprès des institutions nationales ou internationales
  • Traducteur audiovisuel auprès des sociétés de post-production
  • Traducteur/adaptateur indépendant
  • Responsable de services multilingues
  • Chef de projets audiovisuels
  • Réviseur/Simulateur
  • Sous-titreur pour sourds et malentendants live et stock
  • Audiodescripteur

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • H1207 - Rédaction technique

Poursuite d'étude

Poursuite d'études :
Doctorat en traductologie.
Débouchés professionnels :
  • Traducteur salarié
  • Traducteur freelance
  • Traducteur auprès des institutions nationales ou internationales
  • Traducteur littéraire
  • Traducteur pour l'édition
  • Traducteur journalistique
  • Réviseur
  • Correcteur d'épreuves
  • Responsable service correction

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • H1207 - Rédaction technique

Poursuite d'étude

Poursuite d'études :
Doctorat en traductologie.
Débouchés professionnels :
Secteurs d'activité :
  • Institutions de l’Union Européenne
  • Autres organisations internationales
  • Ambassades et Représentations diplomatiques
  • Ministères et autres organes
  • Associations caritatives et humanitaires
  • ONG
  • Entreprises
  • Agences de traduction
Types d'emplois accessibles :
  • Traducteur freelance
  • Traducteur expert assermenté
  • Traducteur salarié
  • Traducteur localisateur
  • Traducteur jeux vidéo
  • Relecteur / Réviseur
  • Rédacteur spécialisé
  • Terminographe
  • Chef de projets
  • Traducteur post-éditeur

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • H1207 - Rédaction technique

Structure et organisation pédagogiques

La majorité des parcours assure une formation en présentiel. Les parcours M2 CAWEB et M2 TCLoc sont également entièrement proposés en EAD. Seul le parcours CAWEB propose une formation en alternance (20-30 contrats par année). Tous les parcours sont ouverts en formation continue. Les langues et les outils numériques sont au cœur des dispositifs pédagogiques. Certains parcours font appel aux ressources numériques (tutoriels, portails spécifiques) en ligne en complément des cours dispensés en présentiel.
L'université de Strasbourg propose une politique globale pour gérer les cas des étudiants salariés (dispensés d'assiduité aux CI), des étudiants handicapés (aménagement des épreuves), sportifs et artistes de haut niveau…). Les parcours de la mention Traduction et Interprétation appliquent ces mesures. Les parcours proposés en EAD se prêtent particulièrement à accueillir un public ayant des contraintes spécifiques.

Programme des enseignements

CAWEB : Création de sites web multilingues, localisation et gestion de contenus

CAWEB : Création de sites web multilingues, localisation et gestion de contenu (EAD)

Interprétation de conférences

TCLoc : Technical Communication and Localization (EAD)

Technologies des langues

Traduction audiovisuelle et accessibilité

Traduction littéraire

Traduction professionnelle, domaines de spécialité

Contacts

Faculté des Langues

22 rue René Descartes
67084 STRASBOURG

Thierry Grass

Alain Volclair

Benoit Delatre

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R