Master

MASTER Sciences et génie des matériaux

Contenus et types d'enseignement

Connaissances scientifiques à acquérir

Les étudiants doivent acquérir des connaissances scientifiques larges et diversifiées dans le domaine des nanomatériaux, des surfaces et des polymères. L’objectif de cette formation est de donner les bases fondamentales nécessaires en physique et en chimie pour la compréhension et l’étude des matériaux, ainsi que des connaissances préliminaires en synthèse, caractérisation, structuration, mise en forme et fonctionnalisation. Les étudiants abordent également les concepts de nano-structuration et sont sensibilisés aux effets de réduction de taille sur les propriétés physico-chimiques.

Description générale du contexte

La mention « Science et Génie des Matériaux » est une mention de site co-accréditée « Unistra-UHA » à travers une convention de site. Elle vise à former des étudiants à l’ingénierie des matériaux, à leurs propriétés nanométriques ou de surface ainsi qu’à leur nanostructuration en leur donnant des bases théoriques solides et une vision contemporaine des nanosciences. Elle s’appuie sur un environnement scientifique de qualité et un adossement fort à la Fédération de Recherche Matériaux et Nanosciences d’Alsace ainsi qu’à l’Institut Carnot Mica, c'est-à-dire à la plupart des laboratoires de recherche fondamentale et appliquée et institutions académiques, dont les activités sont connexes à la science des matériaux dans la région Alsace (10 laboratoires ou instituts de recherche).
Les parcours de cette mention couvrent la plupart des domaines d’application des matériaux de fonction en mettant l’accent sur les relations structure / propriétés au sens large. La première année est un cursus majoritairement de tronc commun, à caractère général, visant à donner aux étudiants les connaissances nécessaires en chimie et physique pour la science des matériaux. La spécialisation est effectuée en deuxième année avec une offre qui se décline en cinq spécialités offrant des parcours différenciés sur deux sites de formation (Université de Strasbourg - Unistra et Université de Haute-Alsace - UHA). L’ensemble de ces parcours couvre un large éventail de l’ingénierie des matériaux et s’appuie sur les spécificités de chaque site en matière de formation et de recherche. Le parcours ImPolyS est un diplôme de Master international partagé entre l’Université de Strasbourg et l’Université de Friburg. Il ouvre des possibilités complémentaires au parcours "français" en raison des spécialités de l’université allemande réputée notamment pour son excellence dans le domaine des polymères.

Compétences à acquérir

Les compétences visées sont les suivantes :
- comprendre les propriétés physiques et chimiques de la matière à l'échelle nanométrique ;
- acquérir des connaissances générales sur les matériaux, de la synthèse aux applications, afin d'anticiper et d'optimiser leurs propriétés ;
- être capable de maîtriser un domaine à l'interface entre la physique, la chimie et la biologie à travers une culture scientifique interdisciplinaire ;
- acquérir une vision contemporaine des nanosciences en faisant le lien entre la recherche scientifique et le volet appliqué des matériaux en milieu industriel.
De manière plus générale, cette mention est une formation par la recherche dans un cadre international. A ce titre, outre les compétences spécifiques à la science des matériaux, l’étudiant doit aussi acquérir les compétences nécessaires à un jeune chercheur:
- savoir réaliser une étude bibliographique ;
- développer des aptitudes telles que la créativité, l'ouverture d'esprit, la motivation, l'adaptabilité ;
- acquérir des compétences techniques de laboratoire ;
- maitriser les outils informatiques au-delà des bases triviales ;
- développer des aptitudes en communication plus particulièrement en langue étrangère ;
- être capable de juger la pertinence sociétale de la recherche et son impact sur l'environnement

Partenariats académiques ou professionnels

La mention SGM est une mention de site partagée entre l’Université de Strasbourg (Unistra), l’INSA de Strasbourg et l’Université de Haute-Alsace - Mulhouse (UHA).
Les parcours « Ingénierie des matériaux et nanosciences » (IMN) et « Ingénierie des Polymères » (IP) sont co-portés avec l'École de Chimie, Polymères et Matériaux de Strasbourg (ECPM), à travers une convention de partenariat.
Le parcours « Design des Surfaces et Matériaux Innovants » (DSMI) est co-habilité avec l’Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg (INSA).
Le parcours « Formulation de Matériaux et Fonctionnalisation de Surfaces » (FMFS) de la FST-UHA est co-porté avec l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu), à travers une convention de partenariat.
Le parcours « International Master of Polymer Science » (ImPolyS) est un diplôme de Master international partagé entre l’Université de Strasbourg et l’Université de Friburg (Allemagne).
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Les matériaux hautes performances et les matériaux actifs sont au cœur des mutations technologiques et sociétales actuelles visant à optimiser les performances tout en limitant les impacts environnementaux. L'objectif de ce parcours est de comprendre et maîtriser la mise en œuvre et la caractérisation de nouvelles surfaces, toutes gammes de matériaux confondues (métaux, verres/céramiques, polymères). Cette formation propose aux étudiant•e•s d'acquérir les compétences clés théoriques et expérimentales liées au design des surfaces (étude des fonctionnalisations physico-chimiques et des texturations de surfaces) et aux matériaux innovants (systèmes dits intelligents dont la réponse physique, mécanique, chimique s'adapte à un changement de son environnement).
La formation bénéficie des équipements scientifiques des laboratoires associés à la Fédération Matériaux et Nanosciences d'Alsace sur lesquels une initiation aux techniques et méthodes de caractérisation des surfaces est réalisée (~50h de TP).

L’objectif est de former des cadres de niveau ingénieur dans le domaine des matériaux hautes performances ou actifs avec une orientation spécifique surfaces et revêtements pouvant opérer :
  • soit en milieu industriel dans un large champ d’applications (santé, énergie, habitat, transport, sécurité, électronique...),
  • soit poursuivre des études doctorales de caractère fondamental ou appliqué.
Par ailleurs, cette formation bénéficie d'un partenariat de près de 20 ans avec l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Strasbourg (certains enseignements sont ceux de l'INSA). Cette co-accréditation entraine que le diplôme délivré porte la mention Unistra et INSA.

Compétences à acquérir

- la capacité à mobiliser des connaissances scientifiques aussi larges et diversifiées que possible ;
- les compétences techniques au laboratoire ;
- la capacité à produire une étude bibliographique claire et pertinente ;
- la maîtrise d'outils informatiques au delà des bases triviales ;
- la capacité à travailler en équipe ;
- les compétences en communication (langues étrangères en particulier)
- la capacité à prendre en compte la pertinence sociétale de la recherche et son impact sur l'environnement ;
- les aptitudes personnelles telles que la créativité, l'ouverture d'esprit, la motivation, l'adaptabilité
 

Informations diverses

Cette formation bénéficie d’un partenariat de près de 20 ans entre l’Université de Strasbourg et la dernière année des spécialités Plasturgie et Génie Mécanique de l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Strasbourg et permet des échanges croisés entre les étudiants du Master et ceux de l’Ecole (8 crédits du parcours DSMI sont des cours dispensés par l'INSA et les étudiants INSA suivent des crédits spécifiques au Master). Le diplôme final est commun.
 

Contacts

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

L’objectif de ce parcours est de fournir aux étudiants les connaissances fondamentales approfondies des mécanismes de formation et de fonctionnalisation de surfaces et d’interfaces ainsi que de formulation avancée de matériaux fonctionnels. Le cursus formera des étudiants maîtrisant les outils de base en chimie et physique en mettant l’accent sur les propriétés des interfaces et des surfaces et de leurs interactions avec des objets variées (molécules, biomolécules, polymères, nanoparticules, …). Les étudiants aborderont d’une part, les outils scientifiques d’analyse et de caractérisation de propriétés physico-chimiques, et d’autre part, les techniques permettant de formuler et fonctionnaliser un matériau à architecture et chimie contrôlées. Des UE spécifiques permettront de relier cette approche au développement de matériaux fonctionnels dans des domaines d’applications variées.
L’étudiant définira son profil de compétence, orienté formulation de matériaux ou fonctionnalisation de surfaces, par le choix des cours à option en deuxième année.

A l’issue de la formation, les étudiants seront capables de répondre aux enjeux et problématiques sociétales, technologiques et scientifiques avancées dans le secteur porteur de la formulation de matériaux fonctionnels et innovants. L’enseignement dispensé alliant de solides connaissances fondamentales, une formation sur des équipements de hautes technicités et une culture des réalités industrielles et socio-économiques vise à assurer leurs une insertion et un parcours professionnel futurs réussis.

Compétences à acquérir

A l’issue de la formation l’étudiant.e sera capable d’anticiper le comportement d’un objet en fonction de l’état de surface et de fonctionnaliser une surface en vue d’applications dans des domaines variés à visée industrielle (environnement, catalyse, encapsulation, bio-capteur, modification d’implant,…) et/ou fondamentale (assemblage moléculaire, photomatériaux, micro-nanoparticules…). Il.elle aura les connaissances scientifiques lui permettant de formuler un matériau en tenant compte des problématiques de compatibilité des interfaces [liquide/liquide (émulsion, micro, nanoémulsion …) solide /liquide (latex, suspension …), et solide/solide (matériaux chargés, composites …)]. Le.a diplomé aura acquis une solide expertise en caractérisation physico-chimique et saura mener les études de propriétés physiques et chimiques adéquates.
L’étudiant.e aura acquis une culture transdisciplinaire large et sera à même de communiquer avec les communautés scientifiques de disciplines diverses en particulier des Physiciens, des Chimistes et des Biologistes. Il maîtrisera les principaux outils, les questionnements et le vocabulaire, lui permettant de proposer et mettre en œuvre une éventuelle modification et un ajustement des propriétés en vue de fonctionnaliser une surface et de formuler un matériau à propriétés et fonctions spécifiques.
Outre ces compétences scientifiques, au travers des différentes UE « transversales », l’étudiant.e aura des bonnes compétences linguistiques scientifiques (UE Anglais en S1, S2 et S3), acquit une culture d’entreprise et des compétences en gestion (UE Connaissance de l’entreprise en S3). Il sera à même de prendre en compte la pertinence de la recherche et son impact environnementale et aura la capacité à développer un réseau (UE R&D en industrie : Conférences d’industriel et Open innovation en S3).
Les Stages en milieu socioprofessionnel (2 mois minimum en M1 et 6 mois en M2) stimuleront le s aptitudes personnelles de l’étudiant (créativité, adaptabilité, motivation, ouverture d’esprit…), l’inciteront à développer ses compétences en communication, et lui donneront la compétence en gestion de projet et la capacité de travailler en équipe.

Contacts

Dominique Berling

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La spécialité forme des chercheurs ou ingénieurs capables d’apporter au laboratoire ou à l’entreprise des compétences scientifiques dans le domaine de matériaux de fonctions. Ils doivent être en mesure de trouver des solutions pour répondre à un problème donné, en concevant des matériaux adéquats ayant la taille adéquate pour avoir une propriété électrique, magnétique, catalytique, optique ou encore biocompatible, diagnostique ou thérapeutique.

Compétences à acquérir

*La capacité de caractériser tout type de matériaux;
*Concevoir des matériaux ayant une fonctionnalité donnée, organiser et encadrer la caractérisation de ces matériaux;
*développer de nouveaux dispositifs intelligents; maîtriser les outils technologiques pour le biomédical.
*assurer un soutien technique à des activités de recherche dans le domaine des nanomatériaux; gérer la recherche sur les matériaux en
environnement industriel;
*les aptitudes personnelles telles que la créativité, l'ouverture d'esprit, la motivation, l'adaptabilité.
*La capacité de travailler en équipe.

Contacts

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):20

Objectifs du programme

La spécialité Ingénierie des Polymères (IP) offre une formation interdisciplinaire en Sciences des Polymères. L’objectif de la formation est de faire acquérir aux étudiants un socle de connaissances générales sur les matériaux polymères, de la synthèse macromoléculaire aux propriétés de structure et de fonction des polymères et des objets en matière plastique. Les notions d’ingénierie macromoléculaire, de génie de la polymérisation, de rhéologie des fluides complexes, de propriétés physiques et mécaniques sont ainsi abordées. Sont également dispensés des cours donnés par des intervenants industriels voués à présenter les procédés de synthèses et les applications/propriétés d’une famille de polymères mais également de sensibiliser les étudiants aux notions de coût.
 

Compétences à acquérir

L’ambition de ce master en termes de compétences s’inscrit dans la formation par la recherche dans un cadre international : il s'agit de commencer à faire acquérir aux étudiants les compétences requises d'un jeune chercheur (voir Etude APEC/DELOITTE 2010), à savoir :
  • la capacité à mobiliser des connaissances scientifiques aussi larges et diversifiées que possible ;
  • les compétences techniques au laboratoire ;
  • la capacité à produire une étude bibliographique claire et pertinente ;
  • la maîtrise d'outils informatiques au-delà des bases triviales ;
  • la capacité à travailler en équipe ;
  • les compétences en communication (soutenues ici par l’internationalité, l’interculturalité et les langues étrangères) ;
  • la capacité à prendre en compte la pertinence sociétale de la recherche et son impact sur l'environnement ;
  • les aptitudes personnelles telles que la créativité, l'ouverture d'esprit, la motivation, l'adaptabilité.

Contacts

Christophe Serra

Marie-Amelie Schwartz

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):24

Objectifs du programme

Le International Master on Polymer Science (IM-PolyS) offre une formation interdisciplinaire en Sciences des Polyme`res dans un cadre international. Ce master franco-allemand est un double-diplo^me et revet le caracte`re international du fait que quasiment tous les cours sont donne´s en langue anglaise. Les universite´s implique´es sont l’Universite´ de Strasbourg en France et l’Universite´ de Freiburg en Allemagne (Albert-Ludwigs-Universita¨t).
Le projet pe´dagogique est centre´ sur la science des polyme`res et de la matie`re molle qui comprend les domaines suivants :
  • physique,
  • chimie,
  • inge´nierie,
  • et des aspects lie´s a` la biologie
Les e´tudiants suivent le programme suivant, tanto^t a` Strasbourg, tanto^t a` Freiburg.
  • S1 (Strasbourg) : introduction a` la science des polyme`res et de la matie`re molle, comple´te´e par des contenus de physique et de chimie de base pour les polyme`res ;
  • S2 (Freiburg) : modules avance´s (cours et travaux pratiques) en science des polyme`res et de la matie`re molle a` travers un choix large d’options en chimie et/ou physique.
  • S3 a` la carte : spe´cialisation du profil de chaque e´tudiant par choix entre les diffe´rentes possibilite´s offertes a` Strasbourg et a` Freiburg ; s’ajoute a` cela un travail pre´paratoire au stage de S4. Les cours de langues ainsi que des se´minaires industriels sont obligatoires pour les e´tudiants durant ce semestre.
  • S4 : stage de Master en recherche (entre 4 et 6 mois)

Compétences à acquérir

L'objectif de la formation est de faire acque´rir aux e´tudiants un socle de connaissances ge´ne´rales de physique et chimie sur les mate´riaux polyme`res (S1-S2) suivies de connaissances approfondies (S3-S4). De`s le S2, une spe´cialisation est offerte aux e´tudiants a` travers un large choix de cours leur permettant de construire leur propre profil scientifique. Les e´tudiants peuvent ainsi privile´gier, a` travers leur choix « a` la carte » en S2, S3 et leurs stages (S3 & S4), des domaines tels que :
  • la synthe`se des polyme`res
  • la physique/chimie des surfaces polyme´riques les biopolyme`res
  • la mise en forme des mate´riaux polyme`res
  • les mate´riaux polyme`res en couches minces ...
Enfin, l’ambition de ce master en terme de compe´tences s’incrit dans la formation par la recherche dans un cadre international :
  • la capacite´ a` mobiliser des connaissances scientifiques aussi larges et diversifie´es que possible ; les compe´tences techniques au laboratoire ;
  • la capacite´ a` produire une e´tude bibliographique claire et pertinente ;
  • la mai^trise d'outils informatiques au dela` des bases triviales ;
  • la capacite´ a` travailler en e´quipe ;
  • les compe´tences en communication (soutenues ici par l’internationalite´, l’interculturalite´ et les langues e´trange`res) ;
  • la capacite´ a` prendre en compte la pertinence socie´tale de la recherche et son impact sur l'environnement ; les aptitudes personnelles telles que la cre´ativite´, l'ouverture d'esprit, la motivation, l'adaptabilite´.

Contacts

Vincent Le Houerou

Équipe pédagogique

Maurice Brogly

Conditions d'admission

L'admission en première année de master (en exceptant le parcours franco-allemand IMPolyS) est de droit pour les titulaires de licences de chimie, physique, chimie physique, de licences pluridisciplinaires de mathématique, physique, chimie, informatique, des Universités de Strasbourg et de Haute Alsace. Pour les autres étudiants (étudiants étrangers, étudiants titulaires de licences professionnelles dans les domaines de la science des matériaux, par exemple), l’admission se fera sur examen par la commission pédagogique du dossier déposé sur ecandidat ou sur Campus France selon les cas.

L’obtention de M1 permet d’accéder de plein droit aux différents parcours M2, à l’exception du parcours IMPolyS pour lequel une passerelle est néanmoins envisageable avec le parcours correspondant francophone (IP).
 

Publics visés

Les étudiants visés sont titulaires de licences de physique, chimie, chimie physique, de licences pluridisciplinaires de physique et chimie, de licences professionnelles dans les domaines de la science des matériaux ou même du génie mécanique.
Les étudiants ayant validé leur 2ème année dans l’une des écoles partenaires (ECPM, INSA, ENSCMu) peuvent également accéder de plein droit au parcours correspondant. Il leur suffit de formuler leur souhait de s’inscrire en Master en fin de 2ème année par une lettre de motivation adressée au responsable du parcours et des départements de l’Ecole.
 

Modalités d'inscription

Admission de plein droit aux étudiants issus du M1 Sciences et Génie des Matériaux de l’Unistra.
Les candidats extérieurs doivent présenter une candidature à travers la plateforme Aria (https://aria.u-strasbg.fr) ou par
Campus France, selon le cas.

Formation continue :
Les admissions seront accordées en M1 (M2) sur dossier et entretien, après validation des acquis d’expérience (VAE) par
la commission compétente accordant une équivalence de la licence (maîtrise) dans un des domaines considérés pour
l’entrée en M1 en formation initiale

Modalités d'inscription

http://www.fst.uha.fr/?page=formations&idformation=9
https://www.unistra.fr/index.php?id=14804&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage
 

Modalités d'inscription

https://www.unistra.fr/index.php?id=14804&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

Modalités d'inscription

https://www.unistra.fr/index.php?id=14804&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

Pré-requis obligatoires

Notions de base en chimie (synthèse et modification), physico-chimie (systèmes colloïdaux) et physique (mécanique) des polymères ainsi qu'en génie des procédés (réacteurs, mécanique des fluides et phénomènes de transport)

Modalités d'inscription

https://www.unistra.fr/index.php?id=14804&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

Pré-requis obligatoires

Les candidats doivent e^tre titulaires de licences de chimie, physique, chimie physique, proce´de´s des polyme`res, science des mate´riaux, ge´nie me´canique.
La commission de recrutement est particulie`rement vigilante sur le niveau linguistique et la motivation des candidats. Un niveau B2 en anglais doit e^tre atteste´ pour que la candidature soit recevable.

Débouchés

Cette formation permet aux étudiants une insertion en milieu académique (après l’obtention d’un diplôme de doctorat) ou une insertion directe dans le milieu industriel dans les secteurs variés des matériaux fonctionnels et des nouvelles technologies, le choix étant déterminé par le type de parcours suivi et la nature des stages effectués.

Poursuite d'études

Les différentes possibilités de poursuites d’études sont les suivantes :
- la préparation d’une thèse de doctorat au sein d’un laboratoire en sciences des matériaux, des polymères ou des surfaces ou encore, des procédés au sens large, avec des débouchés dans des organismes de recherche et d'enseignement supérieur ;
- une insertion professionnelle directe dans le milieu industriel en tant qu’ingénieur en matériaux dans le secteur R&D ;
- une insertion professionnelle directe dans le milieu industriel dans les secteurs production/exploitation, qualité, propriété industrielle/brevets.

Poursuite d'étude

L'étudiant·e peut poursuivre ses études par un doctorat dans la discipline pour atteindre la R&D de grands groupes industriels ou la recherche académique. L'étudiant·e peut également poursuivre par un master permettant d'atteindre une carrière plus technico-commerciale.

Plus globalement, cette formation permet aux étudiants une insertion à la fois en milieu académique (avec la préparation d’une thèse de doctorat au sein d’un laboratoire en sciences des matériaux, des polymères ou de surface ou encore des procédés au sens large), mais aussi, une insertion directe dans le milieu industriel (chef de projet R&D, responsable de laboratoire de recherche, ingénieur projet, chef de projet industriel, responsable de services techniques, ingénieur procédés et environnement, ingénieur qualité, ingénieur technico-commercial, etc.) dans les secteurs variés des matériaux fonctionnels et des nouvelles technologies. Les secteurs d'insertion ceux du transport, de l'horlogerie, des traitements de surfaces, de l'environnement, de l'habitat, etc. Les secteurs émergents sont ceux aux interfaces : fonctionnalisation pour biocompatibilité des dispositifs médicaux implantables, fonctionnalisation de surface pour dépollution de l'air...
 

Codes Rome

  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1501 - Direction de laboratoire d'analyse industrielle
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
  • H2502 - Management et ingénierie de production

Poursuite d'étude

Ce parcours vise à former des chercheurs ou ingénieurs capables de répondre aux problématiques technologiques et scientifiques avancées dans le domaine de l’élaboration et la formulation de matériaux fonctionnels.
L'etudiant.e aura la possibilité aussi bien :
  • de poursuivre en thèse de doctorat au sein d’un laboratoire en sciences des matériaux, des polymères ou de surface ou encore des procédés au sens large, pour faire carrière en R&D de grands groupes industriels ou dans la recherche académique (Université, CNRS, ...)
  • que d’intégrer directement le monde du travail dans le domaine de la recherche et développement de l'industrie des matériaux. Un des principaux débouchés visé est celui des PME et PMI européennes avec une fonction d’ingénieur dans les Services de Production, de Recherche & Développement, de Contrôle Qualité dans les secteurs variés des matériaux fonctionnels (Industrie des peintures, vernis, adhésifs, encres, caoutchoucs, plastiques, produits galéniques, cosmétiques, agroalimentaires,…) et des procédés de fonctionnalisation de surfaces dans les secteurs des nouvelles technologies répondant à des besoins d’usage émergents (énergie, catalyse, biotechnologie , biomatériaux, …)

Codes Rome

  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • K2402 - Recherche en sciences de l'univers, de la matière et du vivant
  • H1501 - Direction de laboratoire d'analyse industrielle
  • K2108 - Enseignement supérieur

Poursuite d'étude

L'etudiant.e aura la possibilité aussi bien :
  • de poursuivre en thèse de doctorat au sein d’un laboratoire en sciences des matériaux dans le monde académique ou dans le monde industriel
  • que d’intégrer directement le monde du travail dans le domaine de la recherche et développement de l'industrie des matériaux pour occuper différents postes (chef de projet R&D, responsable de laboratoire de recherche, ingénieur projet, chef de projet industriel, responsable de services techniques, etc.)
  • Secteurs : services de production, R&D et contrôle qualité dans les secteurs des matériaux fonctionnels et des nouvelles technologies répondant à des besoins émergents (énergie, catalyse, biotechnologie, biomatériaux, microélectronique).
 
 

Poursuite d'étude

Le débouché naturel de cette formation est la préparation d’un doctorat dans un laboratoire de science macromoléculaire au sens large. D’ailleurs les enquêtes menées chaque année auprès de nos jeunes diplômés montrent que près de 50% poursuive leurs études en s’engageant dans une thèse. Les 50% restant trouvent en moins de 6 mois une insertion professionnelle directe dans un service de recherche et développement d’une entreprise (50%), mais aussi en production/exploitation (7.4%), commercial (5.9%), méthodes/contrôle et maintenance (5.2%) et dans des services de propriétés industrielles/brevets, qualité...
 

Poursuite d'étude

La poursuite d'e´tudes naturelle de cette formation est la pre´paration d'un doctorat dans un laboratoire de science macromole´culaire au sens large. Le master a d’ailleurs identifie´ comme tel par l’UFA (Universite´ Franco-Allemande / Deutsch-Franzo¨isishe Hochschule) dans le cadre du programme ambitieux « PhD-Track ».
Tout cela n'exclut pas la possibilite´ d'une insertion professionnelle directe, dans un service de recherche- de´veloppement d'une entreprise, mais aussi dans des services proprie´te´ industrielle/brevets, qualite´, pilote/industrialisation,...

Structure et organisation pédagogiques

La mention « Science et Génie des Matériaux» est une mention de site partagée entre l’Université de Strasbourg (Unistra), l’INSA de Strasbourg et l’Université de Haute-Alsace - Mulhouse (UHA) qui est proposée en cinq parcours :
1 - Ingénierie des matériaux et nanosciences (IMN),
2 - Ingénierie des Polymères (IP),
3 -Design des Surfaces et Matériaux Innovants (DSMI), parcours sur lequel est adossé le Cursus Master en Ingénierie (CMI-DSMI),
4 - Formulation de Matériaux et Fonctionnalisation de Surfaces (FMFS),
5 - International Master of Polymer Science (IM-PolyS) ; ce parcours est un diplôme de Master international partagé entre l’Université de Strasbourg et l’Université de Friburg (Allemagne).

En première année, la formation est commune à l’ensemble des différents parcours (à l’exception du parcours franco-allemand). Les enseignements en M1 se déroulent en parallèle sur les deux sites (Unistra et UHA) avec des contenus pédagogiques similaires assurant un socle commun de compétences à l’ensemble des étudiants. Suivant le parcours de M2 envisagé, une coloration des matières et des UEs correspondantes est possible sur le système « Majeures/Mineures ». La formation pratique tient une part importante et s’articule autour de TPs et d’un stage de 8 semaines minimum au second semestre qui peut être effectué dans le monde académique ou en industrie. Les cours mutualisés entre la filière « classique » M1 et le parcours franco-allemand ImPolyS sont dispensés en anglais. D’autres cours d’intérêt général sont mutualisés avec d’autres Masters de la Faculté de Chimie. La spécialisation s’effectue en deuxième année avec une offre qui se décline en cinq parcours différenciés mentionnés ci-dessus.

Pour les parcours français, une partie des enseignements sont déjà dispensés en anglais dès le M1. Pour le parcours franco-allemand IM-PolyS, l’ensemble des UEs sont en anglais. Pour les autres parcours en M2, plus de la moitié des UEs sont proposées actuellement en anglais.

L’ensemble des parcours sont proposés dans le cadre de la formation initiale.

Programme des enseignements

Design des surfaces et matériaux innovants (DSMI)

Formulation de matériaux et fonctionnalisation de surfaces (FMFS)

Ingénierie des matériaux et nanosciences (IMN)

Ingénierie des polymères (IP)

International Master on Polymer Science (IM-PolyS)

Contacts

Faculté de Physique et Ingénierie

3-5 RUE DE L'UNIVERSITE
67000 STRASBOURG

Ioan-Ovidiu Ersen

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R