Lutte contre le réchauffement climatique : le chercheur Amir Hoveyda, nouveau lauréat de l’appel MOPGA à Strasbourg

14/03/19

[Presse] Recherche  [Presse] Relations internationales  [Presse] Vie de l'université

Amir Hoveyda est l’un des 12 chercheurs lauréats de la 3e vague de l’appel à projets « Make our planet great again » (MOPGA) lancé par le président de la République française Emmanuel Macron. Ce chercheur mènera ses recherches à l’Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires (Isis), unité mixte de l’Université de Strasbourg et du CNRS. Dans son projet intitulé PRACCATAL, Amir Hoveyda étudiera les systèmes multi-catalytiques pour des synthèses chimiques plus économes en énergie.

Lancé en 2017, l’appel à projets « Make our planet great again » (MOPGA) vise à mobiliser la société pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette 3e vague retient ainsi le Professeur Amir Hoveyda et son projet PRACCATAL parmi 85 candidatures. L’Université de Strasbourg et le CNRS sont heureux d’accueillir ce scientifique reconnu mondialement, démontrant ainsi l’attractivité de Strasbourg en termes de recherche de très haut niveau. A court terme, l’équipe autour d’Amir Hoveyda comptera plus d’une dizaine de jeunes chercheurs.

Le Professeur Amir Hoveyda est actuellement titulaire de la chaire en chimie "Patricia and Joseph T. ’49 Vanderslice Millennium" au Boston College, aux États-Unis. Il est l'un des meilleurs spécialistes de la catalyse au niveau mondial. La catalyse permet de réduire l’empreinte énergétique d’un très grand nombre de molécules industrielles nécessaires à la fabrication de médicaments et de matériaux de la vie courante. Les catalyseurs introduits par Amir Hoveyda sont utilisés quotidiennement dans les laboratoires universitaires et industriels.

Son activité de recherche est à la fois très fondamentale mais aussi très appliquée, qui s'étend du domaine de l'énergie jusqu'au domaine pharmaceutique. Avec le Professeur Schrock (Prix Nobel de chimie en 2005) ils ont créé la start-up XiMo, AG, avec un siège à Zurich et une production près de Budapest, dans le but de développer les catalyseurs conçus par les Professeurs Hoveyda et Schrock dans diverses applications industrielles. Plusieurs de ses anciens étudiants et post-docs travaillent actuellement dans de grandes sociétés pharmaceutiques. A Strasbourg, il poursuivra ses recherches novatrices sur le développement de catalyseurs, en travaillant avec diverses équipes académiques et industrielles à travers l'Europe pour mettre en œuvre une série de découvertes clés.

Le domaine de la catalyse est au centre des avancées dans presque tous les domaines de la recherche en chimie et en biologie. Il permet un accès facile à des produits naturels biologiquement actifs ou à des composés qui peuvent être conçus pour être utilisés comme médicaments. La recherche en catalyse a un impact fort sur la réduction de l'empreinte énergétique et sur la réduction de déchets de procédés industriels. Toutes ces avancées scientifiques sont cruciales pour le bien-être des citoyens de nos pays développés.

En savoir plus

Contacts :

Université de Strasbourg : Christine Guillot

CNRS délégation Alsace : Céline Delalex-Bindner

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R