Réforme des études de santé : une chance et un défi pour l'Université de Strasbourg

18/09/18

[Presse] Formation [Presse] Étudiants 

Michel Deneken, président de l'Université de Strasbourg, et Jean Sibilia, Corinne Taddéi, Jean-Pierre Gies, les trois doyens des facultés de médecine, odontologie et pharmacie, se réjouissent de la réforme de la formation des études de santé : former davantage de praticiens en offrant aux étudiants davantage de moyens pour réussir.
« Le plan santé, annoncé ce 18 septembre 2018 par le président Emmanuel Macron, marque une vraie révolution dans la manière de former les futurs professionnels de santé : former davantage de praticiens et, surtout, les former encore mieux permettra demain de répondre aux grands enjeux de notre système de santé. Nous nous réjouissons de la disparition du numérus clausus, du concours de 1re année, de la réforme des ECN (épreuves classantes nationales), mais également de l'apparition de passerelles plus souples envisagées entre les licences pour affiner les compétences des praticiens aux besoins réels des patients. En intégrant à la formation le développement d'outils numériques pédagogiques et l'évolution de technologies médicales de pointe, l'objectif est également de sensibiliser davantage les étudiants aux valeurs humanistes qui restent le fondement de tout engagement dans les métiers de la santé : la relation au patient est au cœur de la formation. La réputation des formations et de la recherche médicales, odontologiques et pharmaceutiques à l'Université de Strasbourg n'est plus à faire. Nous nous engageons dans cette profonde transformation comme un défi collectif à relever. Cette réforme va cependant générer pour les universités des coûts, notamment en personnels d'enseignement, appelant de nouveaux moyens importants que l'État devra engager à nos côtés : l'enjeu est de pouvoir accueillir plus d'étudiants, les former aux métiers de la médecine et de la santé et tout mettre en œuvre pour favoriser leur réussite. Aux côtés des facultés, en médecine, chirurgie dentaire, pharmacie, l'Université de Strasbourg s'engage résolument pour soutenir leurs actions qui viseront à garantir des conditions de formation des étudiants plus adaptées à leur exercice professionnel futur. Les nouveaux enjeux, de nouveaux outils et les nouvelles organisations pluri professionnelles devront être mieux appréhendés au sein de la formation, sans pour autant réduire la qualité de l'enseignement universitaire. » Michel Deneken, président de l'Université de Strasbourg
Jean Sibilia, Corinne Taddéi, Jean-Pierre Gies, doyens des facultés de médecine, odontologie et pharmacie Contact presse : Christine Guillot
Tel : +33.3 68 85 14 36
Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R