Usias-Frias : Renforcer les projets de recherche communs entre Strasbourg et Fribourg

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

05/02/15

Étudiant / chercheur étrangers  Recherche

Les Instituts d’études avancées des universités de Strasbourg et de Fribourg (Usias et Frias) lancent leur deuxième appel à projets conjoint, afin de soutenir l’émergence de projets communs et originaux entre chercheurs strasbourgeois et fribourgeois.

Logo de l'Institut d'études avancées de l'Université de Strasbourg

Les universités de Strasbourg et Fribourg collaborent depuis de nombreuses années, notamment dans le domaine de formations bi-diplômantes. Dans ce cadre, c’est donc très naturellement que les deux Instituts d’études avancées de ces universités se sont rapprochés. Un rapprochement qui s’est matérialisé en 2013 par le lancement d’un premier appel à projets conjoint.
La mission des Instituts d’études avancées est de soutenir une recherche originale, potentiellement pionnière, dans tous les domaines scientifiques, et de favoriser un haut niveau de réflexion et de synthèse. « La plupart des instituts européens de ce type sont membres de réseaux mais le partenariat bilatéral est une manière plus forte de renforcer des véritables collaborations, ainsi que de favoriser les échanges et les rencontres », souligne Rifka Weehuizen, secrétaire générale de l’Usias.
Lors de l’appel de 2013, 27 candidatures de très haute qualité ont été reçues, elles ont toutes été analysées par des experts internationaux indépendants, sur des critères de qualité et d’excellence scientifique, et seules les quatre meilleures ont été retenues. Les projets sélectionnés sont originaux, les binômes franco-allemands ainsi formés sont complémentaires et les porteurs de ces projets sont devenus fellows des deux instituts.

Donner envie à chacun d’aller voir ce que fait l’autre

L’un de ces projets conjoints, Metabevo, est porté par Danièle Werck-Reichhart1 de l’Institut de biologie moléculaire des plantes de Strasbourg2 et Ralf Reski3, entre autres cofondateur de l’Institut trinational pour la recherche sur les plantes4 à Fribourg. Les travaux de recherche menés en commun portent sur l’évolution du métabolisme phénolique de la plante. Pour la chercheuse strasbourgeoise et son équipe, l’appel à projets Usias-Frias a créé une véritable opportunité pour collaborer avec le groupe de Ralf Reski. « Nous avions une connaissance respective de nos travaux mais n’avions pas eu d’occasion de travailler ensemble. Nous sommes véritablement complémentaires en termes de compétences, d’expertises et de modèles d’études. » Le financement obtenu a permis de recruter un post-doctorant commun qui travaille sur les deux sites, grâce à la proximité des deux universités. « Nous espérons que ce projet commun sera un tremplin pour décrocher de nouveaux financements », conclut Danièle Werck-Reichhart.

Anne-Isabelle Bischoff

1 directrice de recherche du CNRS ; 2 Unité propre du CNRS; 3 professeur en biologie à Fribourg; 4 qui rassemble les universités de Fribourg, Strasbourg, Karlsruhe et Bâle

L'appel à projets est financé par le levier recherche de l'Initiative d'excellence du programme Investissements d'avenir.

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R