Harc’helpers : les étudiants de l’IUT Robert Schuman luttent contre le harcèlement et le cyberharcèlement

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

31/05/21

Vie des campus Lycéen 

Le harcèlement et le cyberharcèlement scolaire touchent chaque année de très nombreuses adolescentes et adolescents. Encore trop largement tabou, ce fléau est vecteur de violences physiques, verbales et symboliques qui peuvent laisser des séquelles psychologiques durables sur leurs victimes. Un groupe d’étudiantes et d’étudiants du département Information Communication de l’IUT Robert Schuman d’Illkirch a décidé de se saisir de la question.

Les « harc’helpers », nom que se sont donné les étudiantes et les étudiants d’Illkirch, entendent non seulement aider les adolescents à se protéger du harcèlement, mais également leur apprendre à ne pas harceler. À leurs yeux, chacun est concerné par le harcèlement scolaire – les parents, les enfants, les équipes pédagogiques – et chacun peut et doit agir, à sa manière et à son échelle.

En partenariat avec des élus du Conseil académique de la vie lycéenne de l’Académie de Strasbourg, les étudiants d’Illkirch entendent sensibiliser les lycéennes et les lycéens d’Alsace à ce qu’est vraiment le harcèlement. Grâce à des questionnaires diffusés en ligne, ils souhaitent les amener à mieux identifier leur propre profil – victime, harceleur, suiveur, témoin passif, témoin engagé – lors de cas de harcèlement.

Par leur action, les étudiants d’Illkirch démontrent une nouvelle fois que l’on n’est jamais seul face au harcèlement, comme le rappelle leur slogan : « Face au harcèlement scolaire, nous ne sommes pas impuissants, parlons-en ! ».

Pour soutenir et suivre les actions des Harc’helpers sur Instagram et TikTok : @harc.helpers

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R