Étape 5 : Fribourg - Karlsruhe : boucler la boucle

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

24/06/2019

La journée avait pourtant bien commencé : au départ de Fribourg, un temps ensoleillé avec un zeste de brise pour ne pas tirer la langue, une matinée à traverser des paysages variés, petites routes à flanc de coteaux, dénivelé suffisamment raisonnable pour laisser le regard errer sur les ruines de châteaux et les paisibles vaches dans les champs. Sans oublier deux belles côtes pour se mettre en jambes !

Mais voilà, il fallait bien rallier Karlsruhe, et le nombre de kilomètres à avaler, avec déjà plus 400 km derrière nous et une soirée festive la veille (pour certains !) s’annonçait comme une épreuve. Et ça l’aura été, entre les longues lignes droites fréquentées par des automobilistes pressés, un vent de face, un rythme soutenu à maintenir constamment et un soleil agressif. Dans le peloton, l’accumulation des efforts de ces derniers jours se fait sentir, la concentration s’étiole, et il en aura parfois fallu de peu, entre une pause signalée trop tardivement et une gourde perdue, pour qu’une dangereuse chute ne souffle les cyclistes comme un château de cartes.

Ce n’est qu’alors qu’on prend la mesure de l’importance de la pause « ravito », et les retrouvailles avec la Begleitteam et ses bidons d’eau fraiche sont appréciés par tous à leur juste valeur.

On finit quand même, avec un soupir de soulagement, par rallier Karlsruhe, notre point de départ. On est tous estomaqués, sans s’en rendre vraiment compte, par notre exploit : entre 600 et 900 km au total, parcourus selon les groupes, distance que nous sommes peu à avoir déjà parcouru en si peu de temps. On s’applaudit, se siffle, se tape dans les mains et trinquons de bon cœur avec une bière ou un jus de pomme gazeux.

Après une douche glaciale bien méritée et appréciée, c’est déjà l’heure du discours de fin et du dernier repas pris en commun.

Encore une fois, les participants sont choyés : un alléchant buffet de lasagnes, tomates mozzarella, légumes frais, boulettes de viandes et salade de fruit les attendent. Qui a dit que l’on mangeait mal en Allemagne ?

E. C.

L'étape 5 en images

Le parcours du jour

Groupe rouge clair

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R