Un « Comprimé » en pleine effervescence

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

30/08/2018

Le journal de la Faculté de pharmacie a reçu avant l’été le prix de la meilleure publication étudiante, décerné par l’association Jets d’encre. Une reconnaissance de « la rigueur et l'engagement de toute une équipe », pour son (ex)-directeur de la publication, en plein passage de témoin à l’approche de la rentrée. À consulter sans modération (et sans ordonnance) !

Quelles interactions entre drogues et médicaments, zoom sur l’endométriose, se soigner à l’aide des produits de la ruche, applications de la rose, histoire du maquillage ou encore des apothicaires… Cet alléchant sommaire n’est pas celui d’un magazine professionnel, encore moins celui d’un manuel de pharmacie. Il est tiré du dernier numéro du Comprimé, journal des étudiants de la Faculté de pharmacie de l’Université de Strasbourg.

« Notre équipe dynamique est composée d'une petite vingtaine de personnes1 », souligne Gaëtan Weil, qui a repris les rênes du trimestriel, il y a deux ans. À la fois président de l’association la chapeautant et directeur de publication, il a souhaité y impulser un certain nombre de nouvelles pratiques. « Que les sujets abordés, liés à la santé, s’articulent autour des thématiques de l’environnement, de la société et de l’innovation. Surtout, nous avons voulu allier sérieux et rigueur, tout en restant le plus accessibles. »

Une mascotte et une B.D.

Les sujets et angles de traitement sont discutés et sélectionnés lors d’une réunion d’édition. « Nous faisons très attention au choix de nos sources, conformément à ce que nous apprenons en cours », poursuit Gaëtan Weil. « Avec Taïoh Yokoyama, vice-président journal, qui lui est chargé des illustrations, nous avons aussi souhaité introduire plus de divertissement. » C’est ainsi que la mascotte Pmoc a fait son apparition, mise en scène à chaque numéro dans une bande dessinée. Ils ont aussi contribué à moderniser le Comprimé, en lui offrant un prolongement en ligne et sur les réseaux sociaux2.

Un cocktail gagnant, en témoigne le récent prix de meilleur journal étudiant obtenu au concours Kaleïdo’Scoop, décerné par des moins de 25 ans. « C’était notre troisième participation. Cette victoire vient récompenser nos efforts, puisque chaque année nous avons reçu des conseils pour nous perfectionner », se félicite Gaëtan Weil. Sa cinquième année d’études, à partir de la rentrée, s’effectuera entre l’hôpital et la faculté. « C’est donc le moment de passer le relais. Ce serait trop difficile à concilier avec la centaine d’heures de travail par numéro que la fonction exige – sans compter la rédaction des articles ! »

Ce sera donc à Salomé Riess, qui lui succède, de siéger au jury de la prochaine édition du concours Kaléïdos’scoop. Une chose est sûre : la tradition du « barbecue des abonnés », instaurée dès la première année, en 2001, sera conservée. Souhaitons-lui bon courage, et d’y prendre autant de plaisir que Gaëtan Weil : « Passionné de littérature, je suis arrivé un peu par hasard à la tête du journal, mais pas un seul instant je ne l’ai regretté ! »

Elsa Collobert

1 Directeur de publication, membres actifs (rédacteurs), rédacteur de fiches conseils, illustrateur/ responsable de la mise en page, responsables communication, relecteurs, responsable des ventes, trésorier et webmestre. C’est un bureau renouvelé qui fait ses débuts en 2018-2019 (sur la photo, le précédent bureau).
2 Facebook et Twitter

Un solide réseau de diffusion

Le Comprimé, imprimé à 750 exemplaires, est distribué à ses abonnés (entre 200 et 300 selon les années). Divers partenaires et enseignants-chercheurs de la faculté font également partie de ses lecteurs réguliers. Le reste des numéros est réparti gratuitement dans une centaine de pharmacie en Alsace, grâce à un partenariat noué avec les grossistes répartiteurs de médicaments dans les officines.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R