Mesurer l'impact économique du doctorat

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

11/12/15

Recherche Entreprise / partenaire 

Une étude menée par Julia Lane, économiste américaine de renom et professeur associée à l’Université de Strasbourg au sein du Bureau d’économie théorique appliquée (CNRS/Unistra), mesure l’impact économique de la recherche et en particulier des études doctorales.

Dans la publication parue dans Science ce vendredi 11 décembre 2015, Julia Lane et ses collaborateurs ont retracé le devenir des docteurs de huit universités américaines de haut niveau, ayant fait leur thèse dans le cadre de contrats de recherche financés par différents organismes fédéraux. L’originalité de ce travail réside dans l’idée de mesurer l’impact économique de la recherche publique à court terme, en suivant l’insertion professionnelle des docteurs, et non plus uniquement de faire le lien entre la publication d’un résultat scientifique, d’un brevet et le développement et la commercialisation d’un produit industriel. Cette vision innovante permet de mesurer les bénéfices d’une formation doctorale, la production de personnes qualifiées et le transfert de compétences. Julia Lane contribue ainsi au développement à Strasbourg d'un pôle d'excellence dans le domaine de l’économie de la recherche.

 

Principaux résultats de cette étude :

1/ 40% des docteurs recensés dans cette étude travaillent ensuite dans l’industrie. La grande majorité de ces industries ne font pas de recherche et développement. Ce résultat démontre un transfert typique de connaissances et de compétences. Les compétences des docteurs irriguent les entreprises qui n’ont pas forcément de R&D.

2/ Les docteurs travaillent plutôt dans des entreprises localisées à proximité des universités dont ils sont issus. Investir dans la formation doctorale des universités, c’est donc investir dans le développement économique local.

3/ Les docteurs intègrent des entreprises souvent plus grandes, plus innovantes et avec des salaires plus élevés que la moyenne. Cela démontre que la formation doctorale permet une insertion professionnelle de qualité.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R