Déclaration de Michel Deneken, Président de l’Université de Strasbourg

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

01/04/21

Université 

Suite à leur participation à une pétition réclamant le respect des libertés universitaires, en lien avec l’enquête souhaitée par Madame la Ministre Frédérique Vidal sur l’islamo-gauchisme dans les universités, au moins un site internet de la mouvance d'extrême-droite s'est emparé de la liste des 600 signataires. Les noms de 36 personnels de l’Université de Strasbourg, de tous statuts apparaissent ainsi sur une page internet à caractère diffamatoire et portant gravement atteinte à leur réputation professionnelle.

Le président Michel Deneken et l’établissement ne peuvent cautionner une telle attaque des libertés universitaires et une telle mise en cause personnelle et s’associent à l’indignation de leurs collègues.

Solidaires des enseignants-chercheurs ainsi diffamés, l’université et le président ont adhéré à la démarche initiée par la CPU le 1er mars, à savoir l’établissement d’un constat d'huissier sur cette publication des 600 noms, afin de permettre le cas échéant des actions pour injure publique. Toutes les demandes de protection fonctionnelle demandées par les collègues de l’université sont étudiées et accordées. Le service juridique de l’université évalue les autres actions juridiques envisageables.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R