/>

Charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires

Ainsi que 30 acteurs français de la recherche publique et privée, l’Unistra a signé la Charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires.

Initiée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, cette démarche est coordonnée par le GIRCOR, association sans but lucratif qui informe le public sur la recherche impliquant des animaux vivants, et fait écho à des initiatives similaires au Royaume-Uni, en Espagne, en Belgique et au Portugal.

Chaque citoyen a droit à une information complète, claire et exacte sur les raisons et les conditions de recours aux animaux, sur le cadre réglementaire de cette utilisation ainsi que sur les progrès scientifiques et médicaux qui en découlent.

Les signataires de la Charte prennent quatre engagements pour faire comprendre la recherche impliquant des animaux :

  1. Expliquer les raisons et les conditions du recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires  
  2. Diffuser l’information auprès du grand public et des médias 
  3. Faciliter les échanges d’information avec le grand public et les médias 
  4. Produire chaque année un document sur les progrès en matière d’information du public 

Notre société traverse une crise sanitaire sans précédent. Chacun est plus que jamais conscient de l’importance de partager des informations justes pour bien comprendre les enjeux et les solutions afin d’améliorer notre quotidien et préserver notre santé.

Avec cette charte de transparence, la communauté scientifique française en général, et l’Unistra en particuliers, entendent renforcer leur lien de confiance avec les citoyens et affichent leur engagement pour une meilleure transparence sur le recours à des animaux en recherche.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R