Une bibliothèque unique pour les sciences historiques

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

15/11/2016

Située au premier étage du Palais universitaire, la bibliothèque de recherche en histoire rouvre ses portes après une réorganisation complète. Elle rassemble en un lieu unique les fonds de cinq instituts auparavant séparés.

L’éclatement des bibliothèques d’histoire aux quatre coins du Palais universitaire, rattachées à autant d’instituts, est un héritage de la disposition originelle du Palais universitaire, à l'époque allemande. Cette organisation visait à être réformée depuis longtemps. Dans des pièces en enfilade « sont désormais rassemblés les fonds de cinq bibliothèques d’histoire : médiévale, moderne, contemporaine, d’Alsace et des religions », explique Vincent Chappuis, responsable des bibliothèques de sciences humaines et sociales.

Meilleur confort de travail

La concrétisation de ce « vieux rêve » de fusion, selon les mots de Benoît Tock, doyen de la Faculté des sciences historiques, a été rendu possible grâce au financement de l’Initiative d’excellence, venu s’ajouter aux fonds propres de l’université.

La nouvelle bibliothèque de recherche en histoire est désormais à la pointe de la modernité : automate de prêt autonome, prises électriques individuelles et élégantes lampes de bureau côtoient mezzanines et parquet boisés. Avec 90 000 ouvrages et 120 places assises, elle offre de meilleures conditions d’accueil aux étudiants de master, doctorants et enseignants-chercheurs, à qui elle est destinée en priorité. Les horaires d'ouverture ont également été élargis (9 h-18 h).

La bibliothèque de recherche en histoire en images

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R