Les oeuvres « sordides » des étudiants de la Hear

01/07/2021

Cuillères en porcelaine, boucles d'oreilles meurtrières ou encore sérigraphies intriguantes, le collectif Stress post-chromatique, composé de six étudiants de la Haute école des arts du Rhin (Hear) propose un travail original sur le thème des affaires sordide(s).

Leur stand est à retrouver à l'accueil du Portique sur le Campus Esplanade. Ils sont présents, tous les jours, de 17 h à 22 h, pendant toute la durée du festival et ça vaut le coup d'oeil !

Petit retour en images sur certaine de leurs oeuvres.

Textes et photos : Zoé Fournier

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R