Découvrir le Jardin botanique sous un autre angle

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

20/07/2016

Longues-vues, totems maniables, couleurs vives… La nouvelle signalétique imaginée par des étudiants de la Haute école des arts du Rhin (Hear) et l’équipe du Jardin botanique de l’Université de Strasbourg vous invite à poser un œil nouveau sur les richesses végétales cachées derrière les grilles de l’allée Anton-de-Bary.

Quoi de plus concret et enrichissant que de découvrir les secrets des plantes par le biais de l’observation ? Grâce aux outils développés par les étudiants et professionnels de l’atelier de didactique visuelle de la Hear, les petits et grands visiteurs du Jardin botanique ont maintenant à leur disposition des supports attractifs, ludiques et beaux pour agrémenter leurs visites. Par leur design attractif, totems à manipuler, longues-vues et panneaux de couleurs vives donnent naturellement envie d’en apprendre plus sur les aires de répartition, la période de floraison ou l’aspect des fruits des spécimens du jardin.
Ces éléments de médiation « se répartissent entre les arbres remarquables du jardin, la serre froide et celle des xérophytes (milieux arides) », explique Christophe Gass, chef jardinier. Cette dernière, qui a rouvert ses portes voici quelques semaines, est agrémentée d’une exposition très documentée.

« Innovation et transmission »

« Notre crédo est de donner une forme visuelle attractive à des thèmes assez techniques, commente Olivier Poncer, responsable de l’atelier de didactique visuelle. Ce projet a donné lieu à une synergie assez rare entre gens du savoir et artistes. Un dialogue entre art et science. L’équipe du Jardin botanique a une vraie qualité de vulgarisation. »
Le projet a débuté en octobre 2015, à l’initiative du Jardin botanique, qui a souhaité créer un dispositif de médiation. Grâce à un financement Idex (Initiative d’excellence), la collaboration a pu aboutir à la production effective des outils. « C'est un projet original et novateur, car il n'en existe pas d'autre aussi ciblé. Il a donné lieu à un échange permanent et très riche. Toute l'équipe du jardin s'est mobilisée. Il m'enthousiasme car il mêle innovation et transmission, dans le partage », conclut François Labolle, directeur du Jardin botanique.

Elsa Collobert et Stéphanie Robert


Les huit arbres remarquables du Jardin botanique :

  • Pterocarya fraxinifolia (faux noyer du Caucase)
  • Taxodium distichum var imbricatum (cyprès chauve de Virginie)
  • Zelkova serrata (keyaki)
  • Cercidiphyllum japonicum (kadsura ou arbre à caramel)
  • Carpinus betulus (charme)
  • Sequoiadendron giganteum (séquoia géant)
  • Quercus robur (chêne pédonculé)
  • Gingko biloba (arbre aux quarante écus)

Un été au Jardin botanique

Le Jardin botanique reste ouvert tout l’été, tous les jours, y compris les jours fériés, de 14 h à 19 h. Deux visites guidées gratuites sont organisées, dimanches 7 et 21 août, à 15 h.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R