Michel Deneken réélu président de l’Université de Strasbourg

19/03/2021

Le Conseil d’administration s’est réuni vendredi 19 mars 2021 pour élire le président de l'Université de Strasbourg. Michel Deneken a été réélu au nom des listes « Faire ensemble l’université », avec 30 voix pour, 3 abstentions et 3 blancs. Il était président de l’Université de Strasbourg depuis décembre 2016. Le président a souhaité placer son second mandat sous le signe d’une culture de dialogue et de la participation. Il présentera sa nouvelle équipe de vice-présidents au Congrès, le 30 mars.

Dans la lettre de candidature pour un second mandat qu’il a présenté au conseil d’administration du vendredi 19 mars 2021, Michel Deneken a proposé ses caps au nom des listes « Faire l’université ensemble », souhaitant remettre les valeurs humaines au cœur des décisions. Il écrit ainsi : Nous aspirons ensemble à un nouveau souffle démocratique. La crise nous aura, d’une certaine manière, rapprochés. Sans nier nos différences de sensibilités ou d’approches. Mais nous faisons l’expérience que nous sommes capables de nous mettre ensemble pour faire front. Nous apprécions plus encore les vertus de la solidarité. Quand nous nous disons université humaniste, nous ne nous payons pas de mots car aujourd’hui le défi de l’humain est au cœur de nos engagements.

Michel Deneken met sa nouvelle présidence sous le sceau de la co-construction, en continuant à favoriser une culture de la participation, dans la poursuite du projet Cap2030. Cette démarche participative au bénéfice d’une dynamique collective inspire l’engagement de nos listes et leur conception de la gouvernance renouvelée de notre université. Il a rappelé l’ambition de développer une culture de développement durable comme de responsabilité sociétale dans toutes les décisions prises par l’université. En effet, indique-t-il dans sa lettre de candidature : Cette crise met tout le monde à l’épreuve et rend plus difficile l’exécution de nos missions ; elle change nos modes de vie et va nous accompagner pour plusieurs années dans ses conséquences sociétales et politiques. Elle révèle aussi des fractures et des situations de précarité tant parmi les étudiants que les personnels. Pour autant, nous maintenons le cap. Car notre université n’est pas seulement dans la crise ; elle se projette au‐delà et se veut être le lieu de programmes de recherche et de formation solides, que nous soutiendrons dans la durée et qui doivent accompagner la transformation du monde. C’est à cette condition que nous pourrons penser l’après‐crise de manière plus durable et responsable. Cela impliquera de réfléchir ensemble à l’évolution de nos conditions de travail, de nos recherches et de nos enseignements, en poursuivant nos progrès collectifs tout en retrouvant toute la valeur de l’humain. Il a souhaité inscrire son action dans une université de service public, revendiquant l’excellence pour tous.

Enfin, il a souligné l’importance pour les prochaines années à rapprocher les différents niveaux de l’université, notamment entre l’échelon central et l’échelon de proximité que sont les différentes entités composantes, laboratoires.

Quatre grands projets sont les actions concrètes qui porteront ces fils conducteurs :

  • la construction/l’élaboration du nouveau contrat quinquennal avec l’Etat ;
  • le renforcement des liens au sein du réseau transfrontalier franco-allemand-suisse Eucor et Epicur ;
  • la nouvelle université européenne ;
  • ainsi qu’un Idex (Investissement d’avenir) au service de tous dans l’université.

À propos de Michel Deneken

Michel Deneken est professeur des universités en théologie catholique. Il enseigne à l’Université de Strasbourg depuis 1989, où il devient professeur en 2003 ; il a été doyen de la Faculté de théologie catholique de l’Université Marc Bloch de 2001 à 2009. De janvier 2009 à décembre 2016, il est Premier vice-président en charge des finances puis de la formation initiale et continue de l’Université de Strasbourg. En septembre 2016, il assure l’intérim de la présidence de l’université après la nomination du président Alain Beretz, comme directeur général de la recherche et de l’innovation au Ministère de d’éducation et de la recherche. Le 13 décembre 2016, il est élu Président de l’Université de Strasbourg.
En raison du report des élections universitaires pour cause de crise sanitaire, Michel Deneken est nommé administrateur provisoire de l’Université de Strasbourg le 13 décembre 2020. Au titre de son mandat, il est membre de l’assemblée d’Eucor (groupement européen de coopération transfrontalière), chef de file des établissements associés du site Alsace, président d’Epicur (European Partnership for an Innovative Campus Unifying Regions), université européenne pilote. Il participe à la Conférence des présidents d’universités -CPU- et représente l’Université de Strasbourg à Udice (club des 10 grandes universités de recherche en France) ainsi qu’au sein de l’assemblée des recteurs de la LERU (Ligue des universités de recherche en Europe).

Parcours académique

Après avoir obtenu le Capes d’allemand en 1979, Michel Deneken enseignera l’allemand au Collège-Lycée de l’École nationale technique des sous-officiers d’active d’Issoire (63) jusqu’en 1980. Six ans plus tard, il obtient son doctorat de théologie catholique, et enseigne trois années au Lycée Schweitzer de Mulhouse. En 1989, il est nommé maître de conférences à la Faculté de théologie catholique de l’Université des sciences humaines de Strasbourg. En 1997, il est habilité à diriger des recherches. Ses travaux de recherche portent sur l’histoire des dogmes, notamment autour des questions liées à la mort et à la résurrection de Jésus. Il mène aussi des travaux dans le domaine de l’ecclésiologie (la conception théologique de l’Église), sur les questions œcuméniques, plus particulièrement sur les relations entre l’Église catholique et les Églises de la Réforme, et sur la théologie allemande du XIXe siècle (école de Tübingen).

De 2013 à 2016, il a dirigé l’unité mixte de recherche « Droit, Religion, Entreprise et Société » (CNRS/Université de Strasbourg).

Élections à l'université : dernière étape

Élections des vice-président.e.s par le congrès

Le congrès se réunira le 30 mars 2021 pour élire les vice-présidents et vice-présidentes de l’établissement. Le congrès réunit le conseil d’administration, la commission de la formation et de la vie universitaire, la commission de la recherche et le comité technique d’établissement. Ce congrès clôturera l’ensemble du processus électoral de l’Université de Strasbourg, avec la mise en place de la nouvelle équipe de direction pour les 4 prochaines années.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R