Enquête de l’Oresipe : des taux d’insertion professionnelle très positifs

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

20/12/2018

Avec des taux de réponse de respectivement 78 %, 74 % et 73 %, l’enquête menée auprès des diplômés de Licence pro, Master et Doctorat a été fructueuse. Ce sont très exactement 7000 diplômés qui ont répondu aux questions de cette enquête réalisée à la demande du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’objectif global est de connaître la situation des personnes 18 mois et 30 mois après la fin de leur formation : poursuite d’étude, recherche d’emploi, emploi et le cas échéant la nature du contrat de travail qu’elles ont signé. Les chiffres donnent ainsi une idée de l’adéquation des formations avec les besoins du marché du travail. « Les taux d’insertion professionnelle relevés sont très positifs et tournent autour des 90 % pour l’ensemble des formations » indique Emmanuelle Robert, responsable de l’Oresipe.

Les données récoltées sont utiles à la fois au niveau national, mais aussi à un échelon plus local. « Le questionnaire comporte un tronc commun à l’ensemble des universités, auquel nous avons ajouté une partie dédiée à la satisfaction quant à la formation suivie. Nous transmettons les résultats de cette partie à chaque responsable pédagogique de formation pour qu’il puisse en tenir compte. C’est très intéressant pour connaître les métiers sur lesquels débouchent les formations » explique Emmanuelle Robert.

Les diplômés de doctorat font eux l’objet d’une enquête tous les deux ans. Compte tenu de la forte proportion de docteurs qui poursuivent leurs études en post-doc, c’est la situation 12 et 36 mois après l’obtention de leur diplôme qui est étudiée.

Les graphiques ci-dessous présentent les résultats clés de l’étude publiée cette année.

L’observatoire a lancé le 1er décembre 2018 les enquêtes sur le devenir des diplômés 2016 de Licence pro, de la licence Staps et de Master. Les étudiants sont sollicités par courriel puis relance téléphonique jusqu’à fin mars 2019. Les premiers résultats seront connus en mai.

Enquête sur le devenir des diplômés 2015 de licence pro

Taux d'insertion professionnelle : 92%

Taux d'insertion des diplômés de licence pro au 01/12/2017

 

Types d'emplois occupés au 01/12/2017

Légende

  • Emplois stables : il s’agit d’emplois sur contrat à durée indéterminée, de titulaires de la fonction publique et de travailleurs indépendants ou libéraux.
  • Emplois précaires : il s’agit d’emplois sur contrat à durée déterminée, sur contrat intérimaire, sur contrat aidé ...

 

Enquête sur le devenir des diplômés 2015 de master

Taux d'insertion professionnelle : 91%

Taux d'insertion des diplômés de master au 01/12/2017

 

Types d'adéquation emploi / niveau de qualification

 

Comment sont menées les enquêtes de l’Oresipe ?

Joindre 7000 personnes pour leur faire remplir un formulaire est un travail de longue haleine :

« Durant le mois de novembre nous rassemblons les coordonnées de tous les étudiants concernés en recoupant les informations qu’ils ont donné lors de leur inscription, les contacts que les enseignants ont pu garder avec eux, mais aussi grâce au réseau Alumni. Nous les contactons à partir du 1er décembre jusqu’à la fin mars : un lien vers le formulaire de sondage est envoyé par courriel. Nous faisons au moins deux relances par la messagerie électronique, avant de passer à la phase de relance téléphonique. Nous employons des vacataires pour appeler les gens et remplir le questionnaire avec eux, directement par téléphone. 45 % des réponses sont obtenues ainsi.
L
’analyse des résultats a lieu en avril, dès la clôture de l’enquête : le ministère nous accorde un mois pour lui transmettre les résultats. Nous réalisons ensuite nos propres observations et nous les communiquons à la direction et aux responsables pédagogiques de formations, progressivement jusqu’en octobre. La réalisation de cette étude rythme notre année. » détaillent Emmanuelle Robert et Jessica Lefevre.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R