Des trophées pour une économie plus verte

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

13/06/2018

Ils sont en dernière année de master et réalisent leur stage dans un domaine prometteur du développement durable. En binôme avec leur tuteur d’entreprise, neuf étudiants, dont six de l’Université de Strasbourg, se sont vus remettre le prix Seve (solutions d’économie verte en entreprise), lundi 4 juin, pour leur stage d’études.

Les trophées Seve, fruit d’un appel à projets de l’Eurométropole dont l’Unistra est partenaire, sont remis à des étudiants et aux entreprises les accueillant en stage. Ils valorisent les initiatives d'entreprises locales en lien avec l'écologie.
Des projets aussi divers que la conception d’un potager électroménager, la location de trottinettes en libre-service ou l’amélioration de toilettes autonomes. A noter que les étudiants stagiaires interviennent à différents stades de réalisation de ces projets d’ampleur variée, de la recherche et développement à l’amélioration de process déjà existants.
L’avenir semble prometteur pour ces jeunes pousses, puisqu’ils étaient cinq lauréats en 2016, trois en 2017, et donc neuf cette année. Et c’est tant mieux pour la planète !

Les lauréats des trophées Seve 2018

  • Ke Wen (master Génie/production industriels, Unistra), entreprise Air & D : valide un modèle informatique de simulation de la pollution atmosphérique par test en conditions réelles
  • Idir Ouahid (master Génie industriel, Unistra), entreprise Axessim : analyse les systèmes électriques embarqués d’un avion de ligne en matière composite
  • Mika Randrianarison (master Mécatronique et énergie, Unistra), entreprise Knot : conçoit une nouvelle trottinette compatible avec la location en flotte libre
  • Arnaud Guerin (master Génie industriel, Unistra), entreprise Pousse-légume : conçoit, développe et produit un potager électroménager
  • Ihab Azoul (master Génie industriel, Unistra), entreprise Blue paper : optimise le process industriel global pour réduire les consommations d'eau nécessaire à la fabrication du carton
  • Marion Curnier (ESBS), entreprise Biobrasseurs : optimise la production de la boisson Kyo Kombucha et ses paramètres de fermentation
  • Anas El Hanafi (Engees*), entreprise BFG : travaille sur le post-traitement et le contrôle de la commande électronique d'un système de toilettes autonomes
  • Raïssa Eustache (Insa*), entreprise Ecogreenenergy : développe des solutions d'optimisation de la ventilation des bâtiments industriels, d'habitation et tertiaires
  • Mickael Heitzmann (Ecam), entreprise France Biogaz Valorisation : conçoit un produit nouveau, une unité de micro-méthanisation à bas coûts
Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R