« Après avoir failli tout laisser tomber, j’ai réussi à raccrocher les wagons »

17/06/2021

Glody, 26 ans, en 1ere année de licence Information numérique des organisations

« Cette année était ma première à Strasbourg, avant, j’ai fait une licence 2 de sociologie à Caen. J’ai décidé de me réorienter et je suis parti dans l’Est pour faire ce DUT.

Je suis arrivé à la rentrée cette année à Strasbourg, et je ne connaissais personne. C’est pour cette raison que j’ai aussi mal vécu le deuxième confinement.

Ça avait pourtant bien commencé parce que le début de l’année était très intéressant, avec les cours en présentiel. Mais une fois qu’on est passé en distanciel en novembre, je n’arrivais plus à suivre. Les cours en visio-conférence me fatiguaient. Ce sont rajoutés à ça des problèmes personnels, et je me suis retrouvé à deux doigts de tout abandonner.

Heureusement, j’ai eu des professeurs derrière moi pour me soutenir, ils ne m’ont pas laissé tomber. Ils m’appelaient tous les jours pour vérifier que j’allais bien. S’ils n’avaient pas fait ça, je n’aurais pas réussi à continuer, j’en suis certain.

Au niveau de l’apprentissage cette année, on m’a enseigné quelques trucs à l’IUT, mais c’est surtout moi-même que j’ai appris à connaître. Malgré toutes les difficultés, j’ai réussi à raccrocher les wagons, après avoir failli tout laisser tomber. »

Propos recueillis par Zoé Fournier

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R