Leru : une pétition en faveur du libre accès aux publications de la recherche

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

20/01/16

Université Recherche 

Dans une déclaration intitulée Moving forwards on open access, la League of european research universities (Leru)* invite les chercheurs, les universités, les instituts de recherche et les organismes de financement de la recherche à se mobiliser, afin d'émettre un signal fort en direction de la Commission européenne et la présidence de l’Union européenne (UE). Depuis octobre 2015, la pétition compte déjà 8 800 signataires.

En 2012, l’Université d’Harvard a dénoncé le coût important des frais de publication dans les revues scientifiques, dont le montant atteint parfois 40 000 $ par an. Ces dépenses inquiètent également les universités européennes. En plus des coûts de souscription, les fonds de la recherche sont également affectés par les « article processing charges (APC) », qui s’élèvent en moyenne à 2 000 € par article pour la publication en accès libre. Le secrétaire général de la Leru, Kurt Deketelaere, a appelé la Commission européenne et la future présidence hollandaise de l’Union européenne à trouver des solutions à ce problème en travaillant avec tous les acteurs impliqués.

À l’ère de l’open science, le libre accès aux publications est l’un des fondements du nouveau paradigme de la recherche et les modèles commerciaux doivent faciliter cette transition. Assurer la réussite de cette transition devra être l’un des objectifs du commissaire Carlos Moedas et de la présidence hollandaise de l’Union européenne (janvier-juin 2016), insiste la Leru dans cette déclaration. La position influente de l’UE en matière de recherche et d’innovation en dépend largement.


* Présidée par Alain Beretz.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R