14 universitaires turcs interpellés : soutien de l’Université de Strasbourg au nom du respect des libertés académiques

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

20/01/16

Université 

L’université de Strasbourg s’associe à la conférence des présidents d’université et apporte son soutien plein et entier aux collègues de Turquie signataires de l’appel des universitaires pour la paix, au nom du respect des libertés académiques.

Elle reprend à son compte le communiqué de la CPU du 18 janvier: 

La Conférence des présidents d’université condamne fermement les interpellations qui ont touché 14 universitaires turcs, ce vendredi 15 janvier, ils sont accusés d’avoir signé un appel à l’arrêt des opérations militaires menées par l’armée turque contre les Kurdes. Signé par plus de 1000 intellectuels et chercheurs turcs et étrangers ce texte, vise à obtenir une enquête indépendante sur l’opération lancée contre le PKK depuis un mois, et appelle au lancement d’un processus de paix.
La conférence des présidents d’université apporte son soutien aux universitaires directement menacés par le pouvoir turc, et à l’ensemble des universités turques qui voient là leurs libertés académiques menacées. Ces interpellations sont une violation manifeste de la liberté d’expression qui fonde les universités, et est à la base même des valeurs des grandes démocraties.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R