Ma thèse en 180 secondes : les lauréats de la finale régionale

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

09/04/15

Recherche Université 

La finale régionale de l'édition 2015 du concours Ma thèse en 180 secondes, organisée par le Jardin des sciences de l'Université de Strasbourg, s'est déroulée jeudi 9 avril 2015. Quatre lauréats ont été retenus par le jury et le public.

C’est dans un amphithéâtre bondé que les quatorze doctorants ont relevé le défi de présenter leur travail de thèse en 180 secondes, ni plus, ni moins ! Les membres du jury mais également des élèves de seconde et leurs enseignants, ainsi que de nombreux collègues de la communauté universitaire alsacienne ont assisté à cette finale* dans une ambiance sympathique presque drôle parfois, tant les candidats ont fait l’effort de vulgariser leurs propos. Dans ces séquences de trois minutes, tous les ingrédients étaient là : expliquer dans des mots simples, en faisant souvent appel à l’imagination du public, l’objectif de leur thèse et leur rôle dans leur laboratoire. De quoi susciter des vocations auprès du jeune public et convaincre les autres de l’utilité de faire de la recherche dans un laboratoire.

Après délibération, le jury a révélé son classement et les prix ont été remis par Mathieu Schneider, vice-président Sciences en société, et le délégué régional du CNRS. Le premier prix du jury a été remis à Aude Chatelard du laboratoire Archéologie et histoire ancienne : Méditerranée - Europe (Archimède) pour sa thèse sur les femmes citoyennes et les pratiques religieuses dans l'Italie romaine du 4e siècle avant Jesus Christ à la fin de la République. Aude représentera les couleurs de l'Alsace le 3 juin prochain à Nancy lors de la finale nationale. « Je suis très émue et je n’ai pas de mots autre que merci. Cette expérience a été très enrichissante et m’a permis d’allier deux de mes passions : parler de mon travail de thèse et le mélanger à du théâtre. Je représenterai avec fierté les couleurs de l’Alsace à bout de bras de citoyenne féminine ! »

Trois autres doctorants ont été primés. Ziyad Chaker de l'Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg a reçu le 2e prix du jury et le prix du public, sous les yeux de sa maman venue tout spécialement du Maroc pour assister à sa présentation. Pierre-Brice Stahl du laboratoire Archéologie et histoire ancienne : Méditerranée - Europe (Archimède) a reçu le 3e prix du jury et Baptiste Revol de l'équipe Surfaces et interfaces complexes de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse (Université de Haute-Alsace), le 4e prix du jury.

*Organisée avec le soutien de l'Initiative d'excellence du programme Investissements d'avenir

 

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R