Classement de Shanghai 2014 : l’Université de Strasbourg au 95e rang

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

19/08/14

Université International 

L'édition 2014 du classement de Shanghai vient de tomber. L'Université de Strasbourg y figure au 95e rang, progressant de 2 places par rapport à l'an dernier. Elle reste la seule université française hors Paris à apparaitre dans "top 100" du classement. Sa progression est probablement liée au prix Nobel de chimie décerné en novembre 2013 à Martin Karplus. Un résultat qui fait plaisir, bien sûr, même si le milieu universitaire est critique sur les critères qui permettent d’établir le classement. « Il reflète, même imparfaitement, la qualité de nos recherches et la valeur de nos chercheurs, et nous donne une meilleure visibilité à l’international », explique Alain Beretz. Mais le président de l’Université de Strasbourg rappelle la « fiabilité toute relative » du classement de Shanghai qui ne prend en compte ni la formation, ni la recherche en sciences humaines et sociales, ni l’activité culturelle, ni l’insertion dans les territoires des universités. Alain Beretz souligne également la surmédiatisation de ce classement qui occupe « une place exagérée dans la communication sur la science ». Il souligne le risque qu’il y aurait à travailler pour progresser dans le classement, au lieu de « travailler pour la réussite de nos étudiants, pour qu’ils approfondissent le plus loin possible leurs savoirs […] et de  «se consacrer à une recherche à la fois désintéressée et tournée vers la société ». Lire la publication d’Alain Beretz sur Facebook
Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R