« Aucune incitation à la haine ne sera tolérée à l’université »

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

10/02/14

Université Vie des campus 

Déclaration d’Alain Beretz, président de l’université de Strasbourg suite à l'utilisation des murs de l'Université, ce week-end, par des groupes extérieurs à l’université pour déverser haine et intolérance.

"Ce week-end, des groupes extérieurs à l’université ont utilisé les murs de l’université pour déverser haine et intolérance. C’est inacceptable, et cela m’indigne profondément ! Je ne tolèrerai pas que l’université soit utilisée par des groupes d’extrême droite pour inciter à la haine de l’autre. Cela est fondamentalement contraire à nos valeurs.

Dans son histoire, l’université de Strasbourg a su résister face aux intolérances. Au 20e siècle, la communauté universitaire a même payé un lourd tribut pour empêcher la progression de la haine et défendre les libertés. Aujourd’hui, et dans l’avenir,  elle continuera de s’élever contre toute forme de haine, de rejet de l'autre et de non-respect des libertés. Le repli ne peut être admis : il est contraire à l’esprit d’ouverture et de recherche de la vérité qui anime l’université et  sa volonté affirmée de dépasser les frontières.

Dès ce week-end, j’ai demandé que ces tags inscrits sur les murs de la bibliothèque U2 U3 soient nettoyés le plus rapidement possible. Cela a été fait dès lundi matin. Pour ne pas laisser les auteurs de tels actes impunis, nous déposons plainte. Que ceux et celles qui propagent de telles idées contraires à toute humanité sachent que la communauté universitaire restera vigilante et active dans la lutte contre l’intolérance et la haine."

 Alain Beretz, président de l'Université de Strasbourg

Strasbourg, le 10 février 2014

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R