Fariba Adelkhah, prix Irène Joliot-Curie de la femme scientifique de l’année

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

19/01/21

Vie des campus Recherche 

Cette alumni de l’Université de Strasbourg, directrice de recherche à Sciences Po Paris, est retenue en Iran contre son gré depuis juin 2019. Elle vient d’être désignée comme femme scientifique de l’année par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

Docteure en anthropologie sociale et ethnologie, spécialiste de l'anthropologie sociale et de l'anthropologie politique de l'Iran post-révolutionnaire, Fariba Adelkhah est directrice de recherche au Centre de recherches internationales (CERI) de la Fondation nationale des sciences politiques (Sciences Po Paris). Le prix, d’un montant de 40 000 euros, lui est décerné pour l'ensemble de ses travaux de recherche en anthropologie et science politique.

Ancienne étudiante de l’Université de Strasbourg, la chercheuse est retenue en Iran contre son gré depuis 2019, ainsi que son collègue de Sciences Po Paris, Roland Marchal. Ils ont été arrêtés sous le « prétexte d’atteinte à la sécurité de l’Etat » début juin 2019. « Une atteinte aux droits fondamentaux de la personne et au libre exercice du métier d’universitaire » a estimé le conseil d’administration de l’unistra qui a adopté une motion demandant la libération des deux chercheurs en décembre 2019.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R