Belinda Cowling, lauréate du prix Irène Joliot-Curie 2019 "Femme, recherche et entreprise"

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

Date de publication : 26/11/19

Thème(s) : Recherche Université 

Docteure en médecine, chargée de recherche à l'Inserm, directrice de recherche de la société Dynacure depuis 2018, Belinda Cowling est récompensée pour ses travaux de recherche dans les maladies neuromusculaires, notamment les myopathies centronucléaires.

L’Université de Strasbourg est fière de ce prix décerné à Belinda Cowling, chercheuse au sein de l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC, UMR 7104/UMR_S 1258 CNRS/Inserm/Université de Strasbourg).

Le prix Irène Joliot-Curie 2019 - catégorie "Femme, recherche et entreprise", décerné par le ministère de l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, récompense ainsi Belinda Cowling, une femme qui, depuis 2014 au sein de l’Université de Strasbourg, a développé des innovations scientifiques en matière de maladies neuromusculaires et a cofondé la société Dynacure avec Jocelyn Laporte. Dynacure vise de nouveaux traitements pour les patients atteints de troubles orphelins graves comme les myopathies centronucléaires, une maladie rare et sévère qui affecte les enfants et les jeunes adultes. 

Belinda Cowling a reçu en juin 2019 le prix scientifique « Les espoirs de l'Université de Strasbourg », pour la création de Dynacure et sa contribution à la valorisation des travaux de recherche développés au sein de l’IGBMC.

En savoir plus :

Réseaux et partenaires de l'Université de Strasbourg

Logo Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Logo de la Fondation Université de Strasbourg
Logo du programme France 2030
Logo du CNRS
Logo de l'Inserm Grand Est
Logo du programme HRS4R
Logo du réseau Udice
Logo de la Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
Logo de EUCOR, Le Campus européen
Logo du réseau Epicur