Écrire l'Europe à l'heure grecque

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

21/02/18

Vie des campus 

Qu'est-ce que l'Europe ? Comment la penser au-delà des slogans ? Pour esquisser sous formes de mots des réponses à ces questions, l’Université de Strasbourg donne pour la troisième année carte blanche à une auteure de culture européenne, dont le parcours enjambe les frontières : cette année, la Grecque Soti Trianfyllou.

Après l’Islandaise Steinunn Sigurðardóttir, en 2015, et la Roumaine Liliana Ursu, c’est l’auteure grecque Soti Trianfyllou qui est la lauréate de la résidence d’écrivains Écrire l’Europe*, en 2018.
Comme les années précédentes, le projet s'articule autour de deux axes principaux : une série de quatre conférences de l'écrivain en résidence à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg (BNU), du 23 janvier au 27 mars, doublées d’autant d’ateliers d’écriture créative à destination d'une vingtaine d'étudiants venus de tous les horizons, pouvant donner lieu à une publication sous forme de livre.
Le programme de résidences d'écrivains « Écrire l'Europe » est porté par la Faculté des langues et en partenariat avec la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg. Ce projet vise à susciter et promouvoir le débat au sein de l'Université de Strasbourg mais aussi des institutions européennes et parmi le public strasbourgeois autour des enjeux de la culture européenne contemporaine.

* Bénéficie du soutien des Investissements d’avenir et de la Bibliothèque nationale et universitaire.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R