Une volontaire franco-allemande pour Eucor - Le Campus européen

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

27/09/16

Vie des campus Université 

Anna David fait un volontariat franco-allemand au sein de l’équipe d’Eucor – Le Campus européen à l’Université de Strasbourg depuis mi-septembre. Pendant dix mois, elle participera à la promotion de la mobilité d’étudiants et de diplômés en direction des pays germanophones.
Pour dix mois, l’équipe d’Eucor – Le Campus européen de l’Unistra accueille une nouvelle personne : Anna David est l’une des 340 volontaires de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj) partis chez le voisin d’Outre-Rhin. En soutien de ses nouvelles collègues, elle a pour mission d’informer les étudiants sur les différentes possibilités de séjours dans un pays germanophone et de participer, au sein de l’Espace avenir, aux séances de conseil d’insertion professionnelle. La jeune allemande présentera également l’offre de formation franco-allemande de l’université et du Campus européen auprès des étudiants et lycéens.  « Beaucoup de nos actions s’adressent à un public étudiant. Une jeune volontaire pourra mieux porter et faire passer le message, explique Agnès Bousset, tutrice d’Anna David. D’ailleurs, Anna apporte un enrichissement énorme à notre équipe franco-allemande et à l’ambiance interculturelle. » Originaire de Hamburg, Anna David a fait des études de sciences sociales à Koblenz et a passé un an en Erasmus à Rennes. Elle a donc les compétences requises pour travailler dans le domaine universitaire. « Mais j’ai l’ambition d’améliorer encore mon français institutionnel », déclare-t-elle. Elle souhaite également mieux connaître la structure universitaire française. « Pour me préparer à un master en France, je suis quatre cours de sociologie à l’Unistra. »

Gestion libre du temps afin de profiter durablement des expériences

La poursuite des études à temps partiel lui est possible parce qu’elle peut librement gérer son emploi de temps, en accord avec ses tutrices : Agnès Bousset et Aurelle Garnier apprécient l’appui de la volontaire mais veulent surtout assurer qu’elle puisse profiter durablement des expériences de son séjour. Les attentes d’Anna David vont au-delà : depuis longtemps, elle s’investit pour la société par exemple en ayant travaillé pour l’accueil des réfugiés à Rennes et à Koblenz. Elle s’impliquera dans le groupe de travail sur la thématique des réfugiés du Campus européen. Anna David a postulé pour ce volontariat afin de travailler pendant un an en France et l’appel à candidature de l’Ofaj tombait à point après sa licence. « Je m’intéresse au domaine universitaire car je connais le quotidien universitaire allemand depuis mon activité à l’Allgemeiner Studierenden Ausschuss (AStA)* et comme étudiante salariée. J’aime bien le travail en équipe et en projets », se réjouit-elle. 

Collaboration étroite avec le Karlsruher Institu für Technologie (KIT)

L’Université de Strasbourg n’est pas la seule institution membre du Campus européen à accueillir une volontaire : Lauriane Wolf travaille au Karlsruher Institut für Technologie pour le bureau de coordination de l’initiative franco-allemande (KIT-DeFI) et aura pour mission de gérer des campagnes de marketing en étroite collaboration avec Anna David. A mi-temps, Lauriane Wolf travaille également pour le CROUS de Karlsruhe pour soutenir les activités internationales. Originaire d’Angers, Lauriane Wolf a terminé son M1 en International Business à la Skema Business School avant de faire un stage de marketing numérique au sein de la meeco-Group à Dresde pendant six mois. Ce séjour a éveillé son intérêt pour l’Allemagne et l’a incitée à postuler pour un volontariat franco-allemand dans le domaine de l’enseignement supérieur. 

Qu’est-ce qu’un volontariat franco-allemand?

Le volontariat franco-allemand est proposé par l’Office franco-allemand pour la jeunesse, qui gère les candidatures des volontaires et des institutions d’accueil afin de les mettre en relation. Actuellement, environ 340 volontaires français et allemands se trouvent de part et d’autre du Rhin (Allemands en France et Français en Allemagne), dont 30 dans le domaine de l’enseignement supérieur. Outre les universités, les volontaires peuvent travailler dans les domaines scolaire, social, écologique, sportif et culturel, dans une collectivité territoriale ou bien à l’Ofaj. En plus d’un investissement pour la société, un volontariat permet aux motivés d’améliorer leurs compétences linguistiques, interculturelles et professionnelles.    * « Allgemeiner Studierenden Ausschuss » est un organe de cogestion de la politique universitaire, autogéré par les étudiants
Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R