Personnels / candidats

Candidats

La collecte et le traitement des données des candidats et des personnels à  l’Université de Strasbourg sont fondés sur : l'éxecution d'un contrat, l’exécution des missions de service public de l’enseignement supérieur et de la recherche, le respect d’obligations légales ou le consentement des personnes.

Ce traitement est nécessaire à la gestion des candidatures aux offres d'emploi ou de poste au sein de l'Université de Strasbourg. En soumettant votre candidature, vous renoncez à votre droit d’opposition.

Les données collectées sont celles liées aux candidats aux concours et aux offres d’emploi publiées par l’université.

Elles peuvent comprendre :

  • identité
  • coordonnées personnelles
  • date de naissance
  • diplômes obtenus
  • expériences professionnelles

Ces informations sont nécessaires afin d'assurer la gestion administrative des candidatures au sein de l'Université de Strasbourg.

Les données peuvent également faire l'objet de traitements statistiques.

Les informations sont traitées par la direction des ressources humaines et les services ou composantes effectuant le recrutement. Selon les postes, elles peuvent être partagées avec les comités de sélection, le Conseil scientifique ou encore le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. 

Ce partage reste limité aux données strictement nécessaires.

Les données peuvent être conservées jusqu'à cinq ans après la candidature.

Personnels

La collecte et le traitement des données des candidats et des personnels à  l’Université de Strasbourg sont fondés sur : l'exécution d'un contrat, l’exécution des missions de service public de l’enseignement supérieur et de la recherche, le respect d’obligations légales ou le consentement des personnes.

Les informations traitées varient en fonction des finalités poursuivies. Elles concernent notamment :

  • l’état civil
  • les coordonnées personnelles
  • la situation familiale
  • les coordonnées professionnelles
  • le numéro d'identification national unique (NIR)
  • les coordonnées bancaires
  • les fichiers de journalisation informatique
  • des informations liées à la santé (pour des besoins d’aménagement de poste, pour le suivi des maladies professionnelles…)
  • les fichiers de journalisation informatique

L’Université de Strasbourg traite les données des personnes qu’elle emploie pour les finalités suivantes :

Gestion administrative des personnels :

  • la gestion de la paye ;
  • la gestion du dossier professionnel des personnels, tenu conformément aux dispositions législatives et réglementaires, ainsi qu'aux dispositions statutaires, conventionnelles ou contractuelles qui régissent les intéressés ; 
  • le suivi administratif des visites médicales ;
  • la réalisation d'états statistiques ou de listes de personnels pour répondre à des besoins de gestion administrative (exemple le bilan social) ;
  • la gestion des annuaires internes et des organigrammes nominatifs ;
  • la gestion des dotations individuelles en fournitures, équipements ;
  • la gestion des élections des instances nationales, académiques ou de l’université ; 
  • la gestion des réunions des instances de l’université ; 
  • la gestion de l'action sociale et culturelle, à l'exclusion des activités de médecine de prévention, de service social ou de soutien psychologique ;
  • la gestion de la communication interne par le biais des listes de diffusion institutionnelles.

Gestion de la carrière et de la mobilité :

  • évaluation professionnelle des personnels, dans le respect des dispositions législatives ou réglementaires qui la régissent ;
  • gestion des compétences professionnelles internes ;
  • validation des acquis de l'expérience professionnelle ; 
  • simulation de carrière ou de pension ; 
  • gestion des accidents du travail et des maladies professionnelles ;
  • gestion de la mobilité professionnelle.

Gestion de la formation des personnels :

  • suivi des demandes de formation et des périodes de formation effectuées ; 
  • organisation des sessions de formation ; 
  • évaluation des connaissances et des formations.

Respect des obligations légales :

  • vérification du casier judiciaire pour tout recrutement par concours ou par contrat ;
  • égalité des droits et des chances ; 
  • gestion de la santé au travail ;
  • pour répondre aux besoins de recherche, constatation ou poursuites des infractions pénales ou d'un manquement à l'obligation prévue par le code de propriété intellectuelle.

Les données peuvent également faire l'objet de traitements statistiques.

L'Université de Strasbourg peut être amenée à partager ou communiquer des données vous concernant, notamment avec les partenaires institutionnels (par exemple les établissements associés dans le cadre du Site Alsace), le MESRI (Ministère de l'enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation), la DRFIP (Direction Régionale des Finances Publiques), le CROUS, le Service des retraites de l'État ainsi qu'avec certains partenaires contractuels.

Ce partage reste limité aux données strictement nécessaires.

Dans la majorité des traitements de données, l’université doit se conformer aux durées d’utilité administratives établies dans le respect des délais de prescription en matière civile, commerciale ou pénale, fondées sur les textes ou déduites des besoins fonctionnels des composantes.

Au-delà, les données peuvent faire l'objet d'un archivage sur support papier ou informatique conformément aux règles applicables en matière d'archives publiques et privées.

Mobilité internationale

Les données traitées dans le cadre de la gestion administrative des mobilités des personnels sont les suivantes :

  • numéro d’inscription du candidat
  • identité
  • coordonnées personnelles
  • date et lieu de naissance
  • nationalité
  • diplômes obtenus
  • formation universitaire
  • numéro de pièce d'identité
  • contact d'un proche

ll est possible que la candidature à certaines offres de mobilité spécifiques rende nécessaire la fourniture d'autres informations. Ces éléments vous seront justifiés individuellement au moment de la collecte.

Pour assurer la gestion de la mobilité entrante et sortante.

L'Université de Strasbourg peut être amenée à partager les informations avec les membres du comité d’évaluation des différentes universités, le comité de direction du programme, ainsi que l'université partenaire pour laquelle le candidat postule.

Qu’il s’agisse des demandes de mobilité entrante ou sortante, les données sont conservées pendant 2 années après la demande.

Au-delà, les données peuvent faire l'objet d'un archivage sur support papier ou informatique conformément aux règles applicables en matière d'archives publiques et privées.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R