Néhémie Strupler lauréat du Prix de la meilleure thèse de l’UFA 2020

31/01/2020

Chaque année l'Université franco-allemande (UFA) récompense les étudiants et diplômés les plus brillants de ses cursus ainsi que la meilleure thèse de doctorat franco-allemande. La cérémonie, organisée cette année le 30 janvier à la résidence de l’ambassadeur d’Allemagne à Paris, a vu Néhémie Strupler être récompensé pour sa thèse en cotutelle entre l’Université de Strasbourg et la Westfälische Wilhelms-Universität Münster.

De gauche à droite : Olivier Mentz, Président de l'UFA, Néhémie Strupler, lauréat du prix de la meilleure thèse, Philippe Gréciano, Vice-président de l'UFA. Photo : M. Schilder/UFA

Intitulée « La ville basse de Boğazköy au II e millénaire av. J.-C. Une étude de l'organisation urbaine de la cité-état et de sa restructuration en capitale du royaume hittite », la thèse de Néhémie Strupler a remporté le prix de la meilleure thèse de l’UFA 2020. Outre la reconnaissance de ce travail universitaire, ce prix est doté de 4 500 euros.

Ce prix n'est pas le seul à avoir été décerné lors de la cérémonie. Onze prix d'excellence, dotés chacun de 1 500 euros ont également été remis par l'UFA et ses partenaires à de jeunes diplômés de l’enseignement supérieur particulièrement brillants, issus de cursus franco-allemands dans différentes disciplines. Trois étudiants de l’UFA, distingués pour l'excellence de leurs résultats, se sont également chacun vu remettre une bourse d'un montant de 3 000 euros, financée par le groupe bancaire BNP Paribas. Tous les boursiers et les lauréats sont ou ont été inscrits dans un programme d'études ou de recherche franco-allemand se déroulant aussi bien en France qu'en Allemagne et menant à un double diplôme binational.

« Par ses Prix d’Excellence et de la Meilleure Thèse et par son programme de bourses d'entreprises, l'UFA met depuis de nombreuses années des institutions et acteurs économiques de part et d'autre du Rhin en contact avec de jeunes talents franco-allemands et les établissements d’enseignement supérieur qui les ont formés – tout le monde en tire parti. », a déclaré Olivier Mentz, président de l'UFA.

À propos de l'Université franco-allemande

Chaque année, les formations franco-allemandes mises en œuvre sous l'égide de l'UFA permettent à quelque 1 500 étudiants d'obtenir un double diplôme. Ces diplômés parlent au moins deux langues étrangères, disposent de compétences interculturelles et, ayant affiné leur motivation au fil de plusieurs séjours à l’étranger, ont appris à s'adapter. Outre ses 185 programmes d'études intégrés binationaux, l'UFA finance également la mobilité des doctorants et apporte son soutien à de nombreux programmes transfrontaliers mis en œuvre dans le domaine des sciences et de la recherche.

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R