Le physico-chimiste Thomas Ebbesen médaille d'or 2019 du CNRS

03/07/2019

Le physico-chimiste Thomas Ebbesen, professeur à l’Université de Strasbourg, vient de recevoir la médaille d’or du CNRS. Pour fêter cette prestigieuse récompense scientifique, l’ancien directeur de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires a réuni son équipe ainsi que quelques collaborateurs et amis autour d’un verre à midi, ce mercredi 3 juillet 2019.

« C’est très émouvant pour moi, c’est comme une acceptation par le système français », souligne Thomas Ebbesen, chercheur franco-norvégien, lors d’un petit discours improvisé au sixième étage de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires. La nouvelle est tombée officiellement une demi-heure plus tôt sur le site du CNRS : le chercheur vient d’obtenir la médaille d'or du CNRS, l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises.

« C’était très secret, certaines personnes invitées ce midi ont cru que c’était parce que j’étais devenu grand-père, que j’avais reçu un prix du gouvernement japonais… On a même pensé que j’étais nommé à la commission européenne », plaisante le chercheur, coupe de champagne à la main qui tient à remercier toute son équipe pour cette distinction à laquelle il ne s’attendait pas, fruit de quarante années de collaborations.

Un bretzel d’or

Michel Deneken, président de l’Université de Strasbourg, n’a pas manqué de rappeler que cette distinction tombait le jour de la Saint Thomas. Jean-Marie Lehn a, pour sa part, fait un trait d’humour en pointant le manque de bretzels sur le buffet. Pour y remédier, le prix Nobel de chimie 1987 a offert à Thomas Ebbesen une photo d’un bretzel d’or ainsi qu’un bretzel bien réel.

« L’excellence et l’intelligence sont aujourd’hui récompensées », poursuit Michel Deneken soulignant que Thomas Ebbesen n’est pas seulement un scientifique de génie mais que c’est aussi un homme plein de bonté prêt à épauler les jeunes générations dans la recherche. A quand le prix Nobel ? « Je ne répondrai pas à cette question », sourit Thomas Ebbesen qui aime la discrétion.

Marion Riegert

Les recherches de Thomas Ebbesen en bref

Ses travaux en nanosciences, fortement interdisciplinaires, couvrent des domaines aussi divers que les sciences des matériaux carbonés, l'optique, la nano-photonique et la chimie moléculaire. Ses découvertes ont notamment permis des ruptures technologiques en optoélectronique, pour les communications optiques et les biocapteurs. Ce professeur de l’université de Strasbourg a dirigé l’Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (ISIS, CNRS/Université de Strasbourg) jusqu’en 2012. Il est aujourd’hui directeur de l’Institut d’études avancées de l’université de Strasbourg (USIAS).

Pour aller plus loin :

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R