Être étudiant.e, c'est s'organiser et être autonome

Puisez dans vos expériences : le passage de l’école élémentaire au collège, le passage du collège au lycée… sont autant d’expériences à travers lesquelles vous avez réussi à transformer votre rapport au savoir et votre organisation du travail. Pour faciliter votre passage du lycée à l’université, voici quelques informations et conseils qui pourraient vous servir. Surtout, ayez confiance en votre capacité d’adaptation !

Organisation du travail

Beaucoup de changements en perspective à votre rentrée universitaire. La plupart sont listés sur cette page, mais il est préférable de participer à la « semaine de rentrée » proposée par votre filière pour avoir les informations qui lui sont spécifiques.

Rythme : les semestres

Changement majeur par rapport à l’organisation « classique » des lycées, vos évaluations et certifications s’organisent autour de semestres, soit des périodes de 4 mois (environ). Bien que vos inscriptions universitaires se distinguent en années (L1, L2, L3, M1…) comme l’étaient vos inscriptions lycéennes (2nde, 1ère, terminale), votre diplôme universitaire est construit par la validation de ces semestres.

  • Semestre 1 (S1) : début septembre > début janvier
  • Semestre 2 (S2) : début janvier > début mai

Les semaines de cours ne sont donc pas très nombreuses : à peine 17 semaines par semestre (« vacances » comprises). Le temps passe extrêmement vite, et il est essentiel de se construire un rythme de travail soutenu dès la première semaine de cours. Cela vous permettra, par la même occasion, de découvrir et d’adapter progressivement votre méthode personnelle de travail.

Une idée du rythme propre à chaque licence vous est donnée sur les fiches conseils « Première année de… ».

Les conseils valables pour toute formation évoquent l’intérêt de multiplier les apprentissages : lire, écouter, débattre et pratiquer sont autant d’outils pour vous approprier votre discipline.

Rythme : les semaines

L'emploi du temps est disponible sur ErNeST (pour Environnement Numérique et Social de Travail) sur lequel vous pourrez vous connecter dès votre inscription administrative. Certaines filières proposent un emploi du temps stable à l’intérieur d’un semestre, d’autres en revanche le modulent chaque semaine.

Votre « semaine de rentrée » est importante : le choix des options s’opère généralement à ce moment, et vous devrez évaluer comment cela impacte votre emploi du temps.

 

Chaque semaine, les cours que vous suivrez à l’université se déclineront selon plusieurs formes :

  • Les Cours Magistraux – CM sont semblables à une conférence : l’enseignant.e partage ses connaissances sans que les interactions avec les étudiant.e.s soient nécessaires. Les CM sont généralement dispensés en amphithéâtre (en fonction de l’effectif de la promotion)
  • Les Travaux Dirigés - TD se fondent sur l’interaction enseignant.e/étudiant.e : ils met en pratique et en débat les notions développées lors de CM, pour les approfondir ou pour en introduire de nouvelles. Pendant ces TD, les échanges sont facilités avec l’enseignant.e car l’effectif est réduit (la promotion est divisée en groupes)
  • Les Travaux Pratiques – TP visent en particulier l’expérimentation permettant de vérifier et compléter les connaissances dispensées dans les cours théoriques. Ils nécessitent souvent un matériel spécifique : produits chimiques, circuits électriques, chevalet et fusain, instruments de musique, lamelles de cerveau…
  • Les Cours Intégré – CI : sorte de fusion entre un cours magistral et des travaux dirigés. Après avoir vu une notion théorique, on la met directement en pratique à travers des exercices
     

ErNeST (Environnement Numérique et Social de Travail) est nécessaire au bon suivi de vos études. Il rassemble toutes les informations utiles à votre parcours universitaire, de votre inscription à votre diplôme. Nous vous conseillons de vous en saisir rapidement, et principalement de suivre très régulièrement votre messagerie et votre agenda.

L’autonomie : une compétence

Au lycée, la majorité des informations vous sont communiquées par les enseignant.e.s ou personnels administratifs. Elles peuvent vous être rappelées, au besoin plusieurs fois, pour s’assurer que vous ayez retenu l’information. Votre carnet de correspondance a d’ailleurs la fonction de vous distribuer l’information et de s’assurer qu’elle parvienne également à vos parents (qui sont, au moins jusqu’à votre majorité, responsables de vous).  

 

A l'université, cela change. Vous continuez à recevoir des informations diverses (sur les services proposés, comme les permanences sans rendez-vous ou les événements d’Espace Avenir !), à l’oral ou par mail, mais la plupart ne seront disponibles que sur les sites web spécifiques aux services ou composantes. Ainsi, il s’agit pour vous d’être à l’écoute des informations, d’en conserver une trace afin de pouvoir les retrouver le moment venu, mais également d’aller vers les personnes ressources pour qu’elles puissent vous fournir l’information qui vous intéresse.

De la même façon, votre formation va vous demander une autonomie de travail. Compléter les références bibliographiques qui vous sont données, travailler en groupe pour nourrir vos réflexions et parfaire vos connaissances, discuter (en fin de cours ou par mail) avec vos enseignant.e.s-chercheur.e.s pour vous assurer de votre compréhension…

Alain Coulon, sociologue de l’éducation, décrivait dès 1997 le « métier d’étudiant ». Votre vie universitaire vous demandera effectivement d’adopter une attitude pré-professionnalisante d’organisation active et pratique, dans l’objectif de faciliter votre diplômation et votre insertion professionnelle. Cela vous permettra également de vous réserver des temps libres, propices aux activités de loisirs et aux rencontres. C’est aussi ce qui fait la richesse d’un cursus universitaire !

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R