Chercheurs en exil

 

 

Le Programme national d’aide à l’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE), créé le 16 janvier 2017, accorde des financements incitatifs aux établissements d’enseignement supérieur et aux organismes de recherche publics projetant de recruter des scientifiques en situation d’urgence et de les accompagner dans leur insertion professionnelle et personnelle. A ce jour, plus de 200 chercheurs en exil ont pu bénéficier du soutien du programme PAUSE.

Afin de favoriser le déploiement de ce dispositif national, l’université a créé en novembre 2017 un fonds d’aide aux unités de recherche appelé FACE, destiné sur appels à candidatures à soutenir les unités de recherche dans leurs demandes, car PAUSE exige un co-financement de l’établissement.

A ce jour, à l'Unistra, 9 chercheurs en provenance du Yemen, de la Syrie, du Pakistan, du Venezuela, de la Lybie et du Congo ont bénéficié de ce dispositif.

 

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R