Faculté des sciences du sport

Jeunes dits difficiles, contexte inadaptation S1

  • Cours (CM) -
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) 51h
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) 102h

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Objectifs du cours ou de la série de cours :
L'objectif de ce cours est de repérer la complexité des difficultés sociales dans les banlieues « sensibles » et d'une période tout aussi complexe : l'adolescence, une période de pertes de repères, de construction de nouveaux repères, d'états d'âme… période encore plus complexe pour un jeune en difficulté.
  La complexité des difficultés sociales dans les banlieues « sensibles » , le cumul de difficultés de certaines familles construisent ce « jeune de cité ».
La banlieue et ses jeunes sont stigmatisés par les médias et les politiques. Une étude historique montre que dans les années soixante, la banlieue était l'avenir, permettait une qualité de vie puis comment ces quartiers se sont dégradés et comment les classes moyennes ont commencé à quitter la banlieue.
Les banlieues aujourd'hui : c'est surtout un choc de cultures, des problèmes posés par la rencontre entre plusieurs cultures professionnelles (encadrants sportifs/travailleurs sociaux) ou entre plusieurs cultures religieuses dans un cadre institutionnel laïque.
Comme pour les quartiers, les médias soulignent son look, voire sa violence : ce jeune de cité est soit en échec scolaire, soit absent à l'école, soit sur les pentes de la délinquance. L'école échoue à intégrer les jeunes élèves d'origine immigrée. Ce jeune est déjà stigmatisé.
De plus, l'adolescence est une période de construction qui nécessite des repères. Certains jeunes cumulent toutes ces difficultés. Le mineur dangereux est d'abord en danger, les marques de mal-être (scarifications, prises de risques) ne cessent d'augmenter.
Evolution des consommations des produits psychotropes durant les 30 dernières années.
Evolution des politiques de soins et de prise en charge, loi de 1970 qui définit l'interdiction en France (protection du consommateur contre lui-même).
Evolution des politiques de prévention et de soins : subutex, méthadone, réduction des risques, protection de l'abus.

Compétences à acquérir

Principales compétences visées

EC de mobiliser des savoirs psycho-sociologiques
EC de relativiser les données médiatiques
 

Contact

Faculté des Sciences du sport - STAPS

14 RUE DESCARTES BAT LE PORTIQUE
67084 STRASBOURG
0368855000

Formulaire de contact

Responsable

Christine Loehle

Lilit Stepanyan


Activités physiques et sportives et inadaptations sociales

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R