Licence

LICENCE Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales

Contenus et types d'enseignement

La mention LLCER regroupe trois types de licences:
  • Les licences dites "monolingues" sont des licences classiques qui se concentrent sur l'apprentissage d'une langue dans ses dimensions linguistiques, littéraires et civilisationistes
  • Les licences dites "plurilingues" sont des licences qui proposent des parcours originaux et parfois uniques en France permettant de mener de front des approches plurilingues et interdisciplinaires
  • Les licences "langues et Interculturalité" sont des licences trilingues qui visent le développement d’une compétence plurilingue dans plus de 20 langues de grande et moindre diffusion, dans une logique comparative, interculturelle et interdisciplinaire

Description générale du contexte

Depuis le 1er janvier 2017, la Faculté des Langues réunit deux ex- composantes qu’étaient la Faculté des Langues et Cultures Etrangères (LCE) et la Faculté des Langues et Sciences Humaines Appliquées (LSHA) d’une part et d’autre part le Pôle Lansad, qui dépendait auparavant des services centraux de l’Unistra.

La Mention LLCER est structurée en 25 parcours, potentiels ou déjà existants, impliquant directement treize champs linguistiques et culturels (cf. Annexe 1 Architecture de l’offre de formation) : allemand, anglais, chinois, dialectologie (alsacien), espagnol, hébreu, italien, japonais, langues scandinaves, néerlandais, persan, portugais, russe et turc. En termes de diversités des langues, il faut rajouter la dialectologie (alsacien) qui interagit au sein de la Licence d’Allemand, de même que plusieurs langues slaves, le bulgare, le polonais, le serbe/croate et tchèque, qui dépendent du département d’Études Slaves, qui viennent compléter la formation en russe et qui s’inscrivent dans les parcours Langues et Interculturalité, tout comme le grec, le roumain et le hongrois. En conséquence, tous les départements ou lectorat (hongrois, portugais) de la Faculté des Langues qui dépendaient antérieurement de la Faculté des Langues et Cultures Etrangères sont impliqués et interviennent dans les licences de la mention LLCER. Des enseignements sont mutualisés avec le parcours LEA dans les langues suivantes: grec, italien, japonais, néerlandais, russe et suédois.
 

Compétences à acquérir

La Mention LLCER vise à développer chez ses étudiants destinés à être diplômés les qualités suivantes :

Autonomie
Apprentissage
Curiosité intellectuelle et esprit critique
Adaptabilité
Capacité à transmettre ses savoirs.

Ces qualités générales informent le contenu des enseignements, qui visent à développer les compétences suivantes :

- Lire et comprendre des documents dans une langue étrangère
- Traduire et rédiger dans une langue étrangère
- S’exprimer et comprendre à l’oral dans une langue étrangère
- Synthétiser, argumenter et problématiser des savoirs propres à des sphères culturelles étrangères
- Maîtriser la langue française
- Développer et maîtriser des stratégies et des méthodologies d’apprentissage
- Dialoguer, transmettre
- Mettre en valeur ses savoirs et compétences, notamment dans un contexte socio-professionnel.
  • Langue du parcours :Enseignements multilingues
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La licence bi-langue espagnol& portugais propose d'appréhender l'étude des langues et sociétés ibériques par un apprentissage tant linguistique que culturel, littéraire et historique. Elle a donc vocation à ouvrir l'étudiant aux diverses dimensions des espaces culturels espagnol, portugais, hispano-américain et brésilien.
 

Compétences à acquérir

Ce parcours universitaire est organisé dans le but de permettre dans un premier temps l'acquisition des connaissances fondamentales dans le cadre de ces différentes approches de la culture ibérique, puis de consolider ces acquis afin de conduire le plus grand nombre d'étudiants inscrits vers une professionnalisation. Peu à peu l’étudiant acquiert une véritable compétence interculturelle grâce à ce cursus original et administré au sein d'une même équipe pédagogique.

Informations diverses


 

Contacts

Jean-Noël Sanchez

Équipe pédagogique

Jean-Noël Sanchez (L'équipe est constituée des enseignants de la licence d'études ibériques et ibéro-américaines ainsi que d'enseignants de portugais.)

  • Langue du parcours :Allemand
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Ce parcours s'adresse aux étudiant(e)s qui souhaitent acquérir de solides connaissances en langue, linguistique, traduction, littérature et civilisation allemandes. Il s'agira d'étudier la langue allemande dans sa dimension historique et contemporaine, la littérature germanophone depuis le Moyen Age jusqu'à nos jours ainsi que l'histoire politique, économique, sociale et culturelle de l'Allemagne, de l'Autriche et de la Suisse.

Ce parcours a pour but de préparer les étudiant(e)s dans la perspective des concours de l'enseignement, soit le master éducation, soit l'Agrégation, et de les familiariser avec la recherche, sans exclure, bien sûr, d'autres débouchés professionnels, par exemple dans le monde des médias, de l'édition et des arts en France et en Allemagne.

Le département a conclu des partenariats avec plusieurs universités en Allemagne qui permettent aux étudiants de passer un semestre dans une université outre-Rhin dans le cadre du programme européen Erasmus (par exemple à Berlin, Hambourg, Düsseldorf, Iéna, Bamberg, Heidelberg, Tübingen ou Fribourg-en-Brisgau).

INTERNATIONAL

Au cours de la licence ou à l'issue de celle-ci, il est recommandé aux étudiant(e)s d'effectuer un séjour de plusieurs mois dans un pays germanophone (Cf. programmes d'études Erasmus ou postes d'assistants dans un établissement scolaire à l'étranger; voir les sites du DAAD https://www.daad-france.fr/fr/ et MOVE ON https://unistra.moveonfr.com/publisher/3/fra)

Compétences à acquérir

  • Interpréter un phénomène littéraire, culturel, historique dans son contexte ; organiser ses connaissances et ses idées sous une forme argumentée tant à l´écrit qu´à l´oral.
  • Comprendre un texte écrit dans des formes diverses, d´en restituer le contenu et de l´analyser ; produire différents types de documents en allemand.
  • Comprendre une production orale, d´en restituer le contenu et de l´analyser ; s´exprimer librement en allemand.
  • Capacité à traduire un texte écrit et une production orale du français vers l´allemand et de l´allemand vers le français.
  • Se familiariser avec les outils informatiques ; communiquer à distance.

Informations diverses

Responsables de parcours :
L1 - M. Gilles BUSCOT
L2/L3 - M. Pierre DESHUSSES

Contacts

Gilles Buscot

Pierre Deshusses

  • Langue du parcours :Allemand
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Ce parcours, assuré en enseignement à distance, s'adresse aux étudiants (e)s qui souhaitent acquérir de solides connaissances en langue, linguistique, traduction, littérature et civilisation allemandes. Il s'agira d'étudier la langue allemande dans sa dimension historique et contemporaine, la littérature germanophone du moyen-âge jusqu'à nos jours ainsi que l'histoire politique, économique, sociale et culturelle de l'Allemagne, de l'Autriche et de la Suisse.

Ce parcours a pour but de préparer les étudiant(e)s dans la perspective des concours de l'enseignement, soit le master éducation, soit l'Agrégation, et de les familiariser avec la recherche, mais offre d'autres débouchés professionnels, par exemple comme ceux liés au monde des médias, de l'édition et des arts en France et dans les pays germanophones.

Le département a conclu des partenariats avec plusieurs universités en Allemagne qui permettent aux étudiants de passer un semestre dans une université outre-Rhin dans le cadre du programme européen Erasmus (par exemple à Berlin, Hambourg, Düsseldorf, Iéna, Bamberg, Heidelberg, Tübingen ou Fribourg-en-Brisgau).

INTERNATIONAL

Au cours de la licence ou à l'issue de celle-ci, il est recommandé aux étudiant(e)s d'effectuer un séjour de plusieurs mois dans un pays germanophone (Cf. programmes d'études Erasmus ou postes d'assistants dans un établissement scolaire à l'étranger; voir les sites du DAAD https://www.daad-france.fr/fr/ et MOVE ON https://unistra.moveonfr.com/publisher/3/fra)


 

Compétences à acquérir

  • Interpréter un phénomène littéraire, culturel, historique dans son contexte ; organiser ses connaissances et ses idées sous une forme argumentée tant à l´écrit qu´à l´oral.
  • Comprendre un texte écrit dans des formes diverses, d´en restituer le contenu et de l´analyser ; produire différents types de documents en allemand.
  • Comprendre une production orale, d´en restituer le contenu et de l´analyser ; s´exprimer librement en allemand.
  • Capacité à traduire un texte écrit et une production orale du français vers l´allemand et de l´allemand vers le français.
  • Se familiariser avec les outils informatiques ; communiquer à distance.

Informations diverses

Responsable de parcours licence EAD: Christian Jacques
L'inscription pédagogique se fait auprès du secrétariat EAD : uhly@unistra.fr

Contacts

Christian Jacques

  • Langue du parcours :Allemand
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le département d´études allemandes de l´Université de Strasbourg et le Deutsches Seminar de l´Albert-Ludwigs-Universität Freiburg proposent un parcours intégré « La germanistique dans une perspective franco-allemande ». En cas de réussite les étudiants obtiennent un double diplôme, une licence (Université de Strasbourg) et un Bachelor of Arts (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg).
La première année d´études se déroule dans chacun des établissements d´origine. Les étudiants de Strasbourg passent la deuxième année d´études avec les étudiants de Freiburg à l´Albert-Ludwigs-Universität et les étudiants de Freiburg passent la troisième année d´études avec les étudiants de Strasbourg à l´Université de Strasbourg.
Ce parcours permet d´étudier de façon approfondie la langue, la littérature, la culture et la civilisation allemandes à la fois du point de vue français et du point de vue allemand. Les étudiants peuvent ainsi tirer bénéfice des deux systèmes d´enseignement et acquièrent des compétences interculturelles en lien direct avec la culture française et allemande.


Das département d´études allemandes der Université de Strasbourg und das Deutsche Seminar der Albert-Ludwigs-Universität Freiburg bieten einen integrierten Studiengang « Germanistik aus deutsch-französischer Perspektive » an. Bei erfolgreichem Studienabschluss erhalten die Studierenden ein Doppeldiplom, eine Licence (Université de Strasbourg) und einen Bachelor of Arts (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg).
Das erste Studienjahr findet an der jeweiligen Heimatuniversität statt. Die Strasbourger Studierenden absolvieren gemeinsam mit den Freiburger Studierenden das zweite Studienjahr an der Albert-Ludwigs-Universität Freiburg. Die Freiburger Studierenden absolvieren gemeinsam mit den Strasbourger Studierenden das dritte Studienjahr an der Université de Strasbourg.
Dieser Studiengang vermittelt vertiefte Einblicke in die deutsche Sprache, Liter atur, Kultur und Landeskunde aus deutscher und französischer Sicht. Die Studierenden sammeln Erfahrungen mit zwei unterschiedlichen Bildungssystemen und erwerben interkulturelle Kompetenzen durch den direkten Umgang mit der deutschen und französischen Kultur.
 

Compétences à acquérir

  • Interpréter un phénomène littéraire, culturel, historique dans son contexte ; organiser ses connaissances et ses idées sous une forme argumentée tant à l´écrit qu´à l´oral.
  • Comprendre un texte écrit dans des formes diverses, d'en restituer le contenu et de l´analyser ; produire différents types de documents en allemand.
  • Comprendre une production orale, d´en restituer le contenu et de l´analyser ; s´exprimer librement en allemand.
  • Capacité à traduire un texte écrit et une production orale du français vers l´allemand et de l´allemand vers le français.
  • Capacité à aborder la germanistique envisagée dans une perspective exogène (française) et endogène (allemande).
  • Développer ses capacités d´adaptation à un contexte étranger.
  • Se familiariser avec les outils informatiques ; communiquer à distance.
 
  • Ein literarisches, kulturelles, historisches Phänomen in seinem Kontext interpretieren ; Kenntnisse und Ideen argumentativ schriftlich und mündlich anordnen.
  • Verschiedene Textsorten verstehen, ihren Inhalt erfassen und analysieren ; Texte unterschiedlicher Art auf Deutsch verfassen.
  • Mündliche Äußerungen verstehen, ihren Inhalt erfassen und analysieren ; sich mündlich auf Deutsch ausdrücken.
  • Schriftliches und mündliches Übersetzen vom Deutschen ins Französische und vom Französischen ins Deutsche.
  • Kenntnis der Germanistik aus deutscher Eigen- und französischer Fremdsicht.
  • Fähigkeit, sich an ein ausländisches Umfeld anzupassen.
  • Informatikkenntnisse ; Fernkommunikation.

Informations diverses

Responsable du parcours : M. Klaus WIELAND

Contacts

Klaus Wieland

  • Langue du parcours :Anglais
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

L’objectif principal du parcours licence d’anglais LLCER est de former des spécialistes de la langue anglaise et des cultures anglophones, susceptibles de s’orienter ensuite vers les carrières de l’enseignement, de la recherche, de la traduction, de la communication ou encore de l’édition. Les étudiants seront formés à une pratique réfléchie de la langue écrite et orale, ainsi que de la traduction, afin de parvenir à un haut niveau de compétence linguistique et de communication en anglais. Ils seront dans le même temps amenés à développer des connaissances approfondies des littératures et cultures anglophones, ainsi que des théories linguistiques, afin de développer le bagage intellectuel nécessaire à tout angliciste. En outre, le parcours proposé mettra l’accent sur l’acquisition d’outils d’analyse critique et d’argumentation, afin de permettre aux étudiants d’étudier de façon autonome et réfléchie les manifestations littéraires, politiques, culturelles, sociales et linguistiques propres au monde anglophone.
Les étudiants seront fortement encouragés à effectuer un séjour à l’étranger, en tant qu’assistants ou dans le cadre d’échanges Erasmus notamment, afin d’enrichir leurs connaissances des cultures et sociétés anglophones, et de parachever leur maîtrise de la langue (voir lien: https://unistra.moveonfr.com/publisher/6/fra)

Compétences à acquérir

  • Savoir s’organiser et planifier son travail, afin de développer ses compétences de façon équilibrée.
  • Développer des méthodes de travail adaptées aux études supérieures (prise de notes, lecture et fiches de lecture, assimilation des cours, travail en équipe, etc.)
  • Savoir chercher de l’information de façon pertinente, et savoir l’utiliser de façon critique, sans plagier ses sources.
  • Comprendre le fonctionnement de la langue anglaise (d’un point de vue phonologique, syntaxique ou discursif)
  • Savoir s’exprimer et dialoguer de manière cohérente et efficace en langue anglaise.
  • Savoir traduire d’une langue à l’autre, en tenant compte des spécificités du fonctionnement de chaque langue.
  • Etre capable de situer des productions culturelles anglophones dans leurs contextes géographiques, historiques, linguistiques, politiques, littéraires, artistiques et intellectuels.
  • Identifier et comprendre différents types de discours et documents, et les analyser en tenant compte de leurs formes, registres et genres.
  • Etre capable de prendre position de façon argumentée sur un sujet d’étude.
  • Etre capable de produire des synthèses d’informations à partir d’une multiplicité de supports, et de transférer savoirs et savoir-faire d’un domaine d’études à l’autre.

Informations diverses

Informations pédagogiques:
Langues du programme: la plus grande partie des enseignements du département d’études anglophones est dispensée en anglais, mais certains cours, notamment de traduction, exigent un très bon niveau de français.

 

Contacts

Ghislain Potriquet

  • Langue du parcours :Arabe
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La Licence d’Arabe propose une ouverture sur une aire culturelle à la fois proche de l’Europe et trop souvent méconnue. Dans la France d’aujourd’hui, de nombreux jeunes, pour des raisons très diverses, ont besoin ou envie d’apprendre à maîtriser à la fois le français et l’arabe, ainsi que le passage d’une langue à l’autre, en éclairant chaque culture à la lumière de l’autre. C’est en travaillant les deux langues qu’on acquiert cette liberté.
Cette licence offre une approche linguistique, littéraire, culturelle et civilisationnelle du monde arabe. Il s’agit à la fois de former des spécialistes de langue, littérature et civilisation arabes et d’ouvrir les horizons des étudiants, notamment par la maîtrise de l’arabe moderne international, nécessaire à la vie professionnelle dans ce secteur.
La licence d’arabe vise aussi à développer les connaissances du monde arabo-musulman médiéval à travers les textes classiques (Poésie, prose, pensée islamique…).
Cette licence d’arabe est ouverte aux étudiants qui ont déjà une bonne connaissance de la langue arabe et qui sont capables de lire et de comprendre un texte d’auteur ou un article dans un journal.

Compétences à acquérir

  • Analyser, synthétiser, argumenter en arabe.
  • Pratique raisonnée de la langue écrite et orale.
  • Analyser de façon autonome les manifestations littéraires, linguistiques, politiques et culturelles.

Contacts

Éric Geoffroy

Équipe pédagogique

Éric Geoffroy

Valérie Benelhadj

Salim Gasti

Mehdy Fatnassi

Mohammed Attaoui

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

A quoi s'attendre ?
La licence LLCER d'études chinoises est une formation proposée aux personnes souhaitant se spécialiser en langue et en civilisation chinoises.
Un réel intérêt pour la langue chinoise semble être un prérequis évident, mais un intérêt pour un ou plusieurs autres aspects de la civilisation chinoise (littérature, arts, culture, société, histoire et/ou politique de la Chine ancienne, moderne et/ou contemporaine) est également vivement recommandé.
Rythme de la formation
C'est une formation exigeante qui s'organise en 6 Unités d'Enseignement (UE) et se déroule sur 6 semestres d’une durée de 16 semaines chacun.
Le volume horaire par semaine en 1ère année est d'environ 20 heures de cours, toutes UEs confondues. Le travail personnel exigé (apprentissage des caractères, préparation des travaux dirigés, recherche bibliographique, relecture des cours, approfondissement des concepts, exercices méthodologiques) représente lui entre 25 et 30 heures de travail par semaine. L’encadrement mis en place par l’équipe pédagogique exige des étudiants l’assiduité en cours, la réalisation d’exercices hebdomadaires et un apprentissage régulier, conditions indispensables à la réussite en licence.
Compétences requises
Aucune connaissance préalable de la langue chinoise n’est nécessaire pour intégrer la licence LLCEr études chinoises : les débutants sont donc les bienvenus.
Cette formation exige néanmoins de l’étudiant trois compétences essentielles au bon déroulement de ses études :
- une bonne capacité à gérer son temps, à organiser son travail et ses activités (cette formation implique notamment un travail quotidien de la langue et l’apprentissage des caractères chinois est chronophage) ;
- une bonne maîtrise de la langue française ;
- une rigueur intellectuelle et un esprit critique (deux qualités néce ssaires pour suivre la formation en civilisation).

Compétences à acquérir

A quoi est-on formé ?
Les Unités d’Enseignement (UE) 1 et 2 sont dédiées à l'apprentissage de la langue chinoise (écrite et orale, en caractères simplifiés et non simplifiés) en s'appuyant sur la lecture de textes (conçus pour l'étude puis originaux, de presse et littéraires), l'étude de la syntaxe, de la lexicographie et des exercices pratiques. L'apprentissage de la langue chinoise classique débute au troisième semestre, celle de la langue écrite dite shumianyu au quatrième semestre.
L'UE 3 est consacrée à une approche culturelle de la Chine ancienne, moderne et contemporaine (histoire, géographie, pensée et religions, littérature, arts, politique, société et économie). Elle s'appuie sur la lecture de textes scientifiques et la recherche documentaire dès le début de la formation, et sur l'étude de textes originaux à partir du troisième semestre.
L'UE 4 est réservée à la langue vivante seconde ; l'UE 5 est composée d'une option choisie à l'extérieur du Département d'études chinoises et d'un approfondissement disciplinaire et méthodologique au sein du Département ; l'UE 6 correspond à l'apprentissage de compétences transversales (méthodologie du travail universitaire, initiation à la recherche, stage, projet personnel et professionnel, informatique).
A quelles compétences et connaissances peut-on prétendre avec cette licence ?
Les étudiants diplômés de la licence LLCER en études chinoises sont autonomes face à une source d'information écrite ou orale en langue chinoise moderne, c'est-à-dire qu'ils maîtrisent suffisamment les bases lexicales et syntaxiques de la langue chinoise et qu'ils sont suffisamment entraînés à recourir aux outils nécessaires (dictionnaires bilingues et unilingues, grammaires, sélection de ressources complémentaires) pour la déchiffrer et la comprendre, mais aussi pour la traduire, la synthétiser ou y réagir en langue française ou e n langue chinoise. Niveau effectif B2.
Ils ont également un niveau intermédiaire en langue chinoise classique.
Enfin, ils attestent une bonne connaissance critique du monde chinois ancien, moderne et contemporain qui, conjuguée aux outils méthodologiques et aux compétences rédactionnelles développés pendant l'ensemble de la formation, leur permet d'envisager une spécialisation en Master d'études chinoises.

Contacts

Thomas Boutonnet

Équipe pédagogique

Marie Bizais-Lillig

Ling-Ju Kao

Huei-Yu Huang

Thomas Boutonnet

Daniela Campo

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Ce parcours propose aux étudiants une formation générale ouvrant sur la diversité culturelle et linguistique du monde hébraïque dans sa profondeur littéraire et historique. Il offre aussi une formation pluridisciplinaire ouverte sur les autres aires culturelles et linguistiques permettant l'établissement de passerelles fructueuses pour les étudiants en sciences humaines.
La formation assure l'acquisition des mécanismes de la langue hébraïque dans ses 4 composantes : phonologique, phonétique, morphologique et syntaxique ainsi que ceux de la traduction, l'étude de la littérature hébraïque dans une perspective diachronique et synchronique, à savoir la littérature biblique, post-biblique, médiévale, contemporaine et israélienne, la compréhension des questions contemporaines de la civilisation juive et de la société israélienne.
Les méthodologies universitaire et disciplinaire ainsi que les enseignements complémentaires : lettres, sociologie, philosophie etc. donnés à l'Université de Strasbourg dans le cadre de la licence orientent et structurent ces connaissances de base.

Compétences à acquérir

Analyser, synthétiser, argumenter en hébreu.
Pratique raisonnée de la langue écrite et orale.
Analyser de façon autonome les manifestations littéraires, linguistiques, politiques, sociologiques et culturelles.
Traduire en hébreu et en français.
Connaissance des grandes évolutions de l'histoire du peuple juif ancienne et moderne, de la langue hébraïque et des productions littéraires hébraïques.

Contacts

David Lemler

Équipe pédagogique

Jonas Sibony (Enseignant de langue et de littérature)

Mordechaï Schenhav (Histoire et civilisation)

Asher Zano (Enseignant de langue)

  • Langue du parcours :Enseignements multilingues
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La licence d'études ibériques et ibéro-américaines propose d'appréhender l'étude des langues et sociétés hispaniques par un
apprentissage tant linguistique que culturel, littéraire et historique. Elle a donc vocation à ouvrir l'étudiant aux
diverses dimensions des espaces culturels espagnol et hispano-américains.

Compétences à acquérir

Ce parcours universitaire est organisé dans le but de permettre dans un premier temps l'acquisition des
connaissances fondamentales dans le cadre de ces différentes approches de la culture hispanique, puis de consolider
ces acquis afin de conduire le plus grand nombre d'étudiants inscrits vers une professionnalisation. Peu à peu
l’étudiant acquiert une véritable compétence interculturelle grâce à ce cursus original et administré au sein d'une
même équipe pédagogique.

Contacts

Jean-Noël Sanchez

Équipe pédagogique

Nathalie Besse

Isabelle Reck

Carole Egger

Marie-Hélène Maux-Piovano

  • Langue du parcours :Italien
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La Licence d'italien offre une approche littéraire, linguistique, historique civilisationnelle et artistique de l'Italie. Elle s'ouvre à un public provenant de formation et d'horizons divers. Il ne s'agit pas de former uniquement des spécialistes de la langue italienne, mais également de bons connaisseurs de l'Italie, dans une perspective européenne. La formation est donc autant "italianisante" que comparatiste, car des options concernant la culture européenne y sont proposées.

Compétences à acquérir

Cette formation permet à l'étudiant d'acquérir un excellent niveau de compétence en langue, aussi bien en matière de pratique orale et écrite (analyser, synthétiser, argumenter en italien) que de réflexion et d'assimilation de techniques de la traduction littéraire (traduire en italien et en français).
Elle permet également d'étendre et d'approfondir ses compétences dans les domaines de la civilisation, de la littérature et de la culture italienne, de l'Antiquité à nos jours.
 

Informations diverses

Contacts

Anna Frabetti

Équipe pédagogique

Stephane Censi

Emanuele Cutinelli Rendina

Claire Lingenheim-Lavelle

Claudia Bianco

Alessia Loiacono

Anna Frabetti

Vincenza Perdichizzi

Matteo Martelli

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Ce parcours LLCER japonais permet d’acquérir différentes compétences requises dans des secteurs pouvant mettre en jeu l’usage et la maîtrise de la langue japonaise, tels que l’enseignement des langues, la traduction, l’interprétariat, le journalisme, le tourisme, les relations internationales, etc. Outre un enseignement méthodique et progressif de la langue japonaise constituant la base de cette formation, les étudiants y bénéficieront d’approches diversifiées de la culture, l’histoire et la société japonaises, le tout constituant un socle solide dans le cadre de leur vie professionnelle future ou de leur poursuite d’études en master.

Compétences à acquérir

1. Parler correctement en japonais à un niveau avancé 2. Écrire correctement en japonais à un niveau avancé 3. Lire des textes spécialisés en japonais 4. Écouter en japonais des énoncés du niveau journaux et actualités 5. Interpréter du japonais au niveau nécessaire pour le marché du tourisme 6. Traduire des textes japonais spécialisés en français 7. Composer un texte structuré et ordonné en japonais 8. Analyser méthodiquement des sources japonaises et françaises 9. Synthétiser des éléments d’information d’origines différentes 10. Contextualiser des connaissances acquises 11. Organiser son temps et ses méthodes d’apprentissage 12. Mettre en valeur son diplôme

Contacts

Akinobu Kuroda

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Cette licence, inscrite dans le domaine des sciences humaines et sociales, constitue une formation complète sur la Grèce moderne. Le cursus ne suppose aucun prérequis linguistique et vise à approfondir la connaissance de la langue grecque et de son histoire. Les aspects de la société, de la littérature et de la civilisation de la Grèce moderne sont également abordés. Cette licence peut constituer le coeur de votre formation ou s’ajouter à vos connaissances parallèles. L’ensemble de la formation est organisée en six UE dont les trois premières constituent le socle des fondamentaux axés autour des thématiques suivantes : langue, linguistique, littérature, histoire, société et culture du monde grec moderne. L’UE 4 est réservée à l’apprentissage d’une autre langue vivante, l’UE 5 à des cours d’ouverture. Enfin, l’UE 6 vise à développer les compétences méthodologiques et transversales. Les étudiants ont la possibilité de bénéficier des échanges Erasmus, d’effectuer un stage professionnel en Grèce ou à Chypre. Un stage en laboratoire concernant l’enseignement du grec langue étrangère à l’Université de Strasbourg est également proposé en troisième année.

Compétences à acquérir

  • Être capable de s'exprimer en grec en s'adaptant à toute situation de communication.
  • Être apte à comprendre et à rédiger un texte relevant de différents registres et de différents domaines.
  • Être capable de comprendre un texte écrit/une production orale et en résumer le contenu.
  • Être en mesure d'appréhender et d'analyser l'actualité politique et sociale ainsi que l'activité artistique et littéraire grecques dans leur profondeur historique et leur ancrage européen et méditerranéen à travers une perspective interculturelle.
  • Être capable de traduire du français vers le grec et du grec vers le français des textes oraux et écrits relevant de différents domaines (discours académique, littéraire, journalistique, technique).
  • Être à même de comparer les langues, cultures et civilisations grecques et françaises et de repérer leurs divergences et convergences.

Contacts

Irene Jacoberger

Maria Zerva

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le parcours Néerlandais-Scandinave de la licence en Études Nord-Européennes représente une formation unique en ce moment en France et au niveau international permettant aux étudiants de devenir spécialistes des langues et cultures aussi bien néerlandaises que scandinaves grâce à une approche transnationale et interdisciplinaire.
Dans le parcours Néerlandais-Scandinave de la licence Etudes Nord-Européennes, la formation en langue, linguistique et littérature se fait dans un cadre civilisationniste, ciblant des connaissances approfondies des cultures et des sociétés de l'Europe du Nord (aire néerlandophone et scandinave) en perspecitve mondiale.
Les étudiants choisissent deux langues de spécialités (néerlandais et une langue scandinave parmi danois, suédois et norvégien) dont ils vont acquérir un niveau approfondi au niveau oral et écrit. L'enseignement des langues commence au niveau débutant.
Les étudiants rencontreront des méthodes scientifiques destinées à l'analyse de textes, d'images, de langues, et acquerront les compétences nécessaires à produire de façon autonome des analyses profondes, des textes stimulants et des présentations captivantes pour des publics scientifiques et non scientifiques. En outre, différentes options de participation à des échanges d'études (Erasmus ou autre, voir ci-dessous) ainsi qu'à des cours d'été dans les pays de l'Europe du Nord seront proposées aux étudiants tout au long de leur formation.
Le parcours insiste sur l'acquisition des compétences académiques nécessaires à un travail autonome. Dans ce but, les cours sont dispensés selon une méthodologie pédagogique favorisant l'échange, l'argumentation, la motivation et la présentation de résultats. Les étudiants sont invités, à la fin de la formation, à mener un travail de recherche autonome et raisonné dans un cadre pédagogique stimulant. L'acquisition des objectifs d'autonomie est progressive. Les premiers semestres ont un caractère encadré, qui s'efface au fur et à mesure de la progression de l'étudiant dans la formation.

Formation à l'international
Les départements d'études scandinaves et néerlandaises entrétiennent un réseau international avec des universités de l'Europe du Nord et au-delà. Nous encourageons nos étudiants d'en profiter, par exemple dans le cadre de leur troisième année de licence, pour un séjour d'un ou deux semestres pour étudier "en version originale". Dans le cadre d'Erasmus, nous proposons des échanges avec Nimègue, Mechelen, Groningue (en partenariat avec Lettres), Gand (avec Lettres), Aarhus, Bergen, Trondheim, Volda, Oulu, Stockholm (Södertörn), Växjö et, moins au nord, à Berlin. Dans le cadre d'EUCOR, le campus européen, il existe des possibilités d'échange avec Freiburg et Bâle, aussi pour des découverts plus ponctuelles.

Compétences à acquérir

  • Communiquer à l'oral et à l'écrit en néerlandais et dans une langue scandinave (danois, suédois, norvégien), en connaissant les principales variétés régionales
  • Analyser de façon autonome les phénomènes culturels néerlandais et scandinaves dans leurs contextes socio-historiques et culturels
  • S'orienter dans l'histoire et la géographie de l'Europe du Nord (aire néerlandophone et scandinave)
  • Utiliser des outils de recherche de façon méthodologique
  • Écrire des courts textes scientifiques
  • Présenter les résultats d'un travail à l'oral ou à l'écrit et savoir en débattre sur un plan académique
  • Analyser le travail fourni par d'autres étudiants en identifiant les points forts et les points faibles
  • Agir dans un contexte international et interculturel

Contacts

Thomas Mohnike

Roberto Dagnino

Karin Ridell

Équipe pédagogique

Signe Brenoe (Enseignante de danois)

Jessie Dupont (Enseignante de néerlandais)

Annika Helander (Enseignante de suédois)

Trine Rorhus (Enseignante de noervégien)

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Dans le cadre du parcours études scandinaves, les étudiants acquerront une bonne connaissance des civilisations, littératures et langues scandinaves et nordiques du Moyen-Âge scandinave jusqu’à l’époque contemporaine, ainsi que des outils scientifiques pour leur analyse et compréhension. Les étudiants choisissent une langue de spécialité (danois, norvégien ou suédois) dont ils vont acquérir un niveau approfondi en pratique orale et écrite. L'enseignement des langues commence au niveau débutant. Une connaissance passive des deux autres langues scandinaves modernes est attendue à la fin des études. Outre les langues scandinaves modernes, les étudiants apprendront le vieux norrois - la langue de sources médiévales nordiques, qui nous parlent des sociétés dites vikings, de leurs mythes et poésies.

La formation se fait dans une perspective civilisationniste, ciblant des connaissances approfondies des cultures et des sociétés scandinaves et de l’Europe du Nord plus largement (Islande, Finlande et pays néerlandophones dans une certaine mesure). Les étudiants rencontreront des méthodes scientifiques destinées à l’analyse de textes, d’images, de langues, et acquerront les compétences nécessaires à produire de façon autonome des analyses profondes, des textes stimulants et des présentations captivantes pour des publics scientifiques et non scientifiques.

Formation à l'international
Le départements d'études scandinaves entrétient un réseau international avec des universités de l'Europe du Nord et au-delà. Nous encourageons nos étudiants d'en profiter par exemple dans le cadre de leur troisième année de licence, un moment propopice pour un séjour d'un ou deux semestres pour étudier "en version originale". Dans le cadre d'Erasmus, nous proposons des échanges avec Aarhus, Bergen, Trondheim, Volda, Oulu, Stockholm (Södertörn), Växjö et, moins au nord, Berlin. Dans le cadre d'EUCOR, le campus européen, il existe des possibilités d'échange avec Freiburg et Bâle, aussi pour des découverts plus ponctuelles.

Compétences à acquérir

  • Communiquer à l'oral et à l'écrit dans une langue scandinave (danois, suédois ou norvégien), en connaissant les principales spécificités régionales.
  • Comprendre les deux autres langues scandinaves
  • Savoir s'orienter dans un texte en vieux norrois et le comprendre à l'aide d'un dictionnaire.
  • Analyser des phénomènes culturels nordiques dans leurs contextes socio-historiques et culturels de façon autonome.
  • S'orienter dans l'histoire et la géographie des pays nordiques (Danemark, Norvège, Suède, Finlande et Islande) et de l'Europe du Nord.
  • Utiliser des outils de recherche de façon méthodologique
  • Ecrire de courts textes scientifiques
  • Présenter les résultats d'un travail à l'oral et savoir en débattre sur un plan académique
  • Analyser le travail fourni par d'autres étudiants en identifiant les points forts et les points faibles
  • Agir dans un contexte international et interculturel

Contacts

Thomas Mohnike

Karin Ridell

Équipe pédagogique

Signe Brenoe (Enseignante de danois)

Trine Rorhus (Enseignante de norvégien)

Annika Helander (Enseignante de suédois)

  • Langue du parcours :Persan
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

L'objectif principal du parcours licence du persan LLCER est d'offrir aux éutiants une approche linguistique, littéraire, historique et artistique de l’Iran durant les périodes antique, médiévale, moderne et contemporaine. Ce parcours s’organise de manière à mettre en place les enseignements fondamentaux dans ces différentes approches, à consolider et à développer les acquis avec l’objectif de conduire le plus grand nombre des étudiants inscrits dans ce parcours vers une professionnalisation. Par conséquent, les étudiants seront formés à une pratique réfléchie de la langue écrite et orale, de la traduction du persan au français et vice versa, de la littérature classique et moderne persanes ainsi que des théories linguistiques, afin de développer le bagage intellectuel nécessaire pour s'orienter plus tard vers l'enseignement ou la recherche.
La Licence d'études persanes propose une ouverture sur une aire culturelle qui dépasse les frontières actuelles de l'Iran et c'est la raison pour laquelle ce parcours peut être aussi intéressant pour les étudiants afghans, aptes à s'exprimer oralement en langue persane dari, d'apprendre le persan parlé en Iran et de découvrire l'histoire de ce pays des origines à nos jours.
Cette licence de persan est ouverte aux étudiants qui savent déjà lire et écrire en persan et qui sont capables de comprendre un texte d’auteur ou un article dans un journal en persan. Néanmoins, les étudiants francophones seront fortement encouragés à effectuer des séjours linguistiques en Iran pendant l’été afin d’y assister aux cours de langue proposés gratuitement par le Ministère iranien de l’éducation supérieure.

Compétences à acquérir

Le parcours de licence d'études persanes, ouvert aux étudiants qui savent déjà lire et écrire en persan, vise les compétences suivantes :
  • Acquisition de niveaux B1 / B2 en persan (pour les étudiants francophones ayant obtenu le DU persan)
  • Analyser, synthétiser, argumenter en persan.
  • Pratique raisonnée de la langue écrite et orale.
  • Analyser de façon autonome les manifestations littéraires, linguistiques, politiques et culturelles.
  • Savoir traduire du persan vers le français et vice-versa, en tenant compte des spécificités du fonctionnement de chaque langue.
  • Identifier et comprendre différents types de discours et documents, et les analyser en tenant compte de leurs formes, registres et genres.
  • Bonne culture générale sur les mondes iraniens dans les domaines de la littérature, de la civilisation, de l’histoire, de la culture en général.
  • Compétences à acquérir dans la rédaction de dissertations, de commentaires de textes, de synthèses et d’analyses de tout type de documents dans les domaines suivants : littérature, civilisation et histoire.

Informations diverses

Pour plus d'informations sur l'admission, l'inscription et la scolarité, voir :https://www.unistra.fr/index.php?id=14804&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

Pour plus d'informations sur cette formation, l'historique du Département, ses enseignants, etc, voir : https://langues.unistra.fr/presentation/departements-et-instituts/departement-detudes-persanes/

Directeur :
Nader Nasiri-Moghaddam
Tél 03 68 85 65 34

Secrétariat :
Matthieu Luzurier
Tél 03 68 85 63 06


Faculté des langues
22 rue René Descartes
67084 Strasbourg Cedex


 

Contacts

Mohammad-Nader Nasiri-Moghaddam

Équipe pédagogique

Agnes Hotz

Mohammad-Nader Nasiri-Moghaddam

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La licence a pour but de former des spécialistes de la Russie et, éventuellement, des autres pays slaves. Pour ce faire, elle s'organise autour de l'enseignement du russe écrit et parlé, ainsi que de la culture russe, c'est-à-dire de la littérature, de l'histoire et de la géographie de la Russie. A ces enseignements peuvent s'ajouter en complément ceux de la langue et de la culture tchèques, serbes, polonaises ou bulgares. Afin d'acquérir la meilleure maîtrise possible du russe, les étudiants sont fortement incités à passer un semestre, voire une année du cursus en Russie, dans l'une des universités partenaires de l'Unistra.

Compétences à acquérir

La licence vise à donner à l'étudiant des compétences linguistiques. A l'issue de son cursus, l'étudiant doit pouvoir comprendre le russe oral et écrit, s'exprimer dans des interractions simples, comprendre et produire lui-même des textes écrits en russe. Il doit de même avoir développé des capacités dans le domaine de la traduction, qu'il s'agisse de textes journalistiques ou littéraires et être capable de traduire dans les deux sens. Il doit avoir également acquis des connaissances sur l'histoire de la Russie, sur l'histoire de sa littérature et sur sa géographie, le rendant susceptible de comprendre les enjeux de la Russie d'hier comme d'aujourd'hui. Il doit enfin avoir maitrisé les outils essentiels du travail intellectuel et être capable de synthétiser des informations et de rédiger des textes. Il peut aussi avoir acquis des compétences secondaires dans une deuxième langue slave.

Contacts

Emilia Koustova

  • Langue du parcours :Enseignements multilingues
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):2

Objectifs du programme

La Licence d'Etudes turques vise à former des étudiants aptes à s'exprimer oralement et à l'écrit en langue turque contemporaine, à connaître l'histoire, la géographie, la sociologie et la littérature de l'espace turco-ottoman des origines à nos jours.

A la fin de la Licence, les étudiants titulaires de leur diplôme peuvent s'orienter vers plusieurs secteurs d'activité, de la recherche (via Masters et doctorat) aux métiers de la traduction, du tourisme, de commerce international et la fonction publique. Avec un diplôme de la Licence d'Etudes turques les étudiants peuvent également accéder au monde du travail en Turquie et dans d'autres pays turcophones.

Le département d'Etudes turques a pluseurs accords d'échange avec les univrsités turques dont l'Université Marmara (Istanbul) et Gazi (Ankara).

Compétences à acquérir

Acquisition de niveaux B1 / B2 en turc
Initiation à la langue ottomane
Connaissances de l'histoire et de la société turque dans son environement culturel et civilisationnel.
Capacité à traduire un texte dans les deux sens, thème et version.
Interpréter et analyser les phénomènes littérares, sociaux, historiques et culturels.
Acquisition des outils méthodologiques pour la poursuite des études et l'accès au monde de la recherche
 

Informations diverses

Responsable de parcours
Samim Akgönül

Contacts

Samim Akgönül

Stephane De Tapia

Équipe pédagogique

Samim Akgönül

Stephane De Tapia

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):1

Objectifs du programme

Cette formation de 3ème année de licence est conçue pour un public étudiant, de plus en plus nombreux, qui souhaite se diriger vers les carrières de l’enseignement primaire et vers des métiers ayant trait à l’éducation bilingue.
Elle permet d’approfondir les connaissances (acquises en 1ère et en 2ème année de licence) dans deux domaines disciplinaires majeurs : les lettres et les langues (les étudiants choisiront l’anglais OU l’allemand).
L’enseignement de ces deux majeures est complété par une formation très approfondie (avec stage professionnel) à la didactique du français et de l’allemand ou de l’anglais dans le primaire.
En raison de la spécificité de la situation alsacienne (sites bilingues paritaires : français / langue régionale [allemand]), et en vue d’une possible formation transnationale des enseignants bilingues, la formation comporte des enseignements portant sur le contexte régional et transfrontalier.

En vue de l’obtention du CRPE, concours de recrutement de professeurs des écoles (encadré par le Master MEEF Mention 1er degré, parcours Enseignement Polyvalent ou parcours Enseignement Bilingue Français/Allemand), les étudiants suivront également une formation en sciences de l’éducation, politiques linguistiques et mathématiques.

Les enseignements se font sous forme de CM et de TD.
 

Compétences à acquérir

Les compétences et connaissances acquises dans plusieurs domaines complémentaires visent à préparer les étudiants aux études en Master MEEF 1er degré et à l’exercice de leur futur métier.
- Capacité à procéder à des approches comparatives : grammaire du français, de l’anglais / littérature de jeunesse de langue française, de langue anglaise, de langue allemande …).
- Compétences approfondies dans le domaine de la didactique de l’allemand ou de l’anglais (méthodologie de l’enseignement et modèles d’apprentissage de LV2) et du français à l’école primaire (maîtrise de la méthodologie des activités centrées sur la production d’écrits et sur l’apprentissage de la lecture). Capacité à mettre en œuvre des savoir-faire à l’issue d’un stage de sensibilisation pré-professionnel.
- Capacité à prendre en compte les spécificités linguistiques, culturelles, historiques de l’espace régional et transfrontalier dans l’exercice des métiers de la formation.
- Maîtrise des techniques d’information et de communication en lien avec l’école (TIC), en vue du C2I2E.


 

Contacts

Lyndon Higgs

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

En intégrant la formation Langues et interculturalité, l’étudiant choisit parmi 3 grands ensembles, incluant chacun plusieurs langues et cultures. Les ensembles, définis selon les critères linguistiques, culturels et géopolitiques sont : l’ensemble Europe centrale et orientale (LIE): langue A : allemand, anglais ou russe ; langue B : grec, polonais, roumain ou russe ; langue C : bulgare, grec, hongrois, polonais, roumain, serbe ou tchèque ; l’ensemble germanique (LIG) : langue A : allemand ou anglais ; langue B : allemand, anglais ou néerlandais ; langue C : alsacien, danois, néerlandais, norvégien ou suédois; l’ensemble méditerranéen et oriental (LIMO): langue A : arabe, espagnol, italien ou turc ; langue B : grec, hébreu, italien, persan ou roumain ; langue C : grec, hébreu, persan ou roumain.

La formation Langues et Interculturalité vise :
  • le développement d’une compétence plurilingue dans des langues de grande et moindre diffusion;
  • le développement des aptitudes nécessaires à la communication et à la médiation interculturelles ;
  • l’ouverture à l’international à raison d’un séjour linguistique et d’un stage obligatoires dans les pays des langues choisies ;
  • la familiarisation avec le monde professionnel (stage dans une entreprise étrangère, conférences de professionnels relevant des domaines des métiers du livre et de la culture, organismes régionaux européens).
La formation LI est caractérisée fortement par une logique d’ouverture à l’international. Elle encourage la mobilité des étudiants dans le cadre des échanges ERASMUS+. Les étudiants de L2 et L3 pourront intégrer un établissement partenaire ERASMUS bénéficiant ainsi des accords bilatéraux de l'Unistra avec d'autres universités européennes, d’une cinquantaine d'accords Erasmus (Berlin, Nicosie, Leipzig, Madrid, Athènes, Thessalonique, Pecs-Hongrie, Amsterdam, Iasi-Roumanie, Vâxjo-Suède etc .) ainsi que des accords internationaux hors Erasmus (Canada, Etats-Unis, Russie, Australie...) L’ouverture à l’international se traduit également par le biais d’un séjour linguistique obligatoire de deux à quatre semaines au semestre 4 dans des pays étrangers (voir les partenariats avec les universités de Suède, Allemagne, Russie, Pologne, Grèce, Hongrie, Bulgarie, Pays-Bas, Finlande, Italie, Espagne ...) et par le biais du stage obligatoire à l’étranger au S6.

 

Compétences à acquérir

  • Compétences linguistiques et interculturelles ;
  • compétences de médiation linguistique et culturelle ;
  • capacité de comparaison fondée sur une prise de conscience de divergences et de convergences linguistiques, culturelles, civilisationnelles… ;
  • capacité d’analyse et d’argumentation ;
  • capacités facilitant l’insertion professionnelle, dont travail en équipe, adaptation à des milieux professionnels multiculturels, maîtrise de nouvelles technologies.

Contacts

Emilia Koustova

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

En intégrant la formation Langues et interculturalité, l’étudiant choisit parmi 3 grands ensembles, incluant chacun plusieurs langues et cultures. Les ensembles, définis selon les critères linguistiques, culturels et géopolitiques sont : l’ensemble Europe centrale et orientale (LIE): langue A : allemand, anglais ou russe ; langue B : grec, polonais, roumain ou russe ; langue C : bulgare, grec, hongrois, polonais, roumain, serbe ou tchèque ; l’ensemble germanique (LIG) : langue A : allemand ou anglais ; langue B : allemand, anglais ou néerlandais ; langue C : alsacien, danois, néerlandais, norvégien ou suédois; l’ensemble méditerranéen et oriental (LIMO): langue A : arabe, espagnol, italien ou turc ; langue B : grec, hébreu, italien, persan ou roumain ; langue C : grec, hébreu, persan ou roumain.

La formation Langues et Interculturalité vise :
  • le développement d’une compétence plurilingue dans des langues de grande et moindre diffusion;
  • le développement des aptitudes nécessaires à la communication et à la médiation interculturelles ;
  • l’ouverture à l’international à raison d’un séjour linguistique et d’un stage obligatoires dans les pays des langues choisies ;
  • la familiarisation avec le monde professionnel (stage dans une entreprise étrangère, conférences de professionnels relevant des domaines des métiers du livre et de la culture, organismes régionaux européens).
La formation LI est caractérisée fortement par une logique d’ouverture à l’international. Elle encourage la mobilité des étudiants dans le cadre des échanges ERASMUS+. Les étudiants de L2 et L3 pourront intégrer un établissement partenaire ERASMUS bénéficiant ainsi des accords bilatéraux de l'Unistra avec d'autres universités européennes, d’une cinquantaine d'accords Erasmus (Berlin, Nicosie, Leipzig, Madrid, Athènes, Thessalonique, Pecs-Hongrie, Amsterdam, Iasi-Roumanie, Vâxjo-Suède etc .) ainsi que des accords internationaux hors Erasmus (Canada, Etats-Unis, Russie, Australie...) L’ouverture à l’international se traduit également par le biais d’un séjour linguistique obligatoire de deux à quatre semaines au semestre 4 dans des pays étrangers (voir les partenariats avec les universités de Suède, Allemagne, Russie, Pologne, Grèce, Hongrie, Bulgarie, Pays-Bas, Finlande, Italie, Espagne ...) et par le biais du stage obligatoire à l’étranger au S6.

Compétences à acquérir

  • Compétences linguistiques et interculturelles ;
  • compétences de médiation linguistique et culturelle ;
  • capacité de comparaison fondée sur une prise de conscience de divergences et de convergences linguistiques, culturelles, civilisationnelles… ;
  • capacité d’analyse et d’argumentation ;
  • capacités facilitant l’insertion professionnelle, dont travail en équipe, adaptation à des milieux professionnels multiculturels, maîtrise de nouvelles technologies.

Contacts

Emilia Koustova

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

En intégrant la formation Langues et interculturalité, l’étudiant choisit parmi 3 grands ensembles, incluant chacun plusieurs langues et cultures. Les ensembles, définis selon les critères linguistiques, culturels et géopolitiques sont : l’ensemble Europe centrale et orientale (LIE): langue A : allemand, anglais ou russe ; langue B : grec, polonais, roumain ou russe ; langue C : bulgare, grec, hongrois, polonais, roumain, serbe ou tchèque ; l’ensemble germanique (LIG) : langue A : allemand ou anglais ; langue B : allemand, anglais ou néerlandais ; langue C : alsacien, danois, néerlandais, norvégien ou suédois; l’ensemble méditerranéen et oriental (LIMO): langue A : arabe, espagnol, italien ou turc ; langue B : grec, hébreu, italien, persan ou roumain ; langue C : grec, hébreu, persan ou roumain.

La formation Langues et Interculturalité vise :
  • le développement d’une compétence plurilingue dans des langues de grande et moindre diffusion;
  • le développement des aptitudes nécessaires à la communication et à la médiation interculturelles ;
  • l’ouverture à l’international à raison d’un séjour linguistique et d’un stage obligatoires dans les pays des langues choisies ;
  • la familiarisation avec le monde professionnel (stage dans une entreprise étrangère, conférences de professionnels relevant des domaines des métiers du livre et de la culture, organismes régionaux européens).
La formation LI est caractérisée fortement par une logique d’ouverture à l’international. Elle encourage la mobilité des étudiants dans le cadre des échanges ERASMUS+. Les étudiants de L2 et L3 pourront intégrer un établissement partenaire ERASMUS bénéficiant ainsi des accords bilatéraux de l'Unistra avec d'autres universités européennes, d’une cinquantaine d'accords Erasmus (Berlin, Nicosie, Leipzig, Madrid, Athènes, Thessalonique, Pecs-Hongrie, Amsterdam, Iasi-Roumanie, Vâxjo-Suède etc .) ainsi que des accords internationaux hors Erasmus (Canada, Etats-Unis, Russie, Australie...) L’ouverture à l’international se traduit également par le biais d’un séjour linguistique obligatoire de deux à quatre semaines au semestre 4 dans des pays étrangers (voir les partenariats avec les universités de Suède, Allemagne, Russie, Pologne, Grèce, Hongrie, Bulgarie, Pays-Bas, Finlande, Italie, Espagne ...) et par le biais du stage obligatoire à l’étranger au S6.

 

Compétences à acquérir

  • Compétences linguistiques et interculturelles ;
  • compétences de médiation linguistique et culturelle ;
  • capacité de comparaison fondée sur une prise de conscience de divergences et de convergences linguistiques, culturelles, civilisationnelles… ;
  • capacité d’analyse et d’argumentation ;
  • capacités facilitant l’insertion professionnelle, dont travail en équipe, adaptation à des milieux professionnels multiculturels, maîtrise de nouvelles technologies.

Contacts

Emilia Koustova

Modalités d'inscription

Accès en en 1ère année :
  • baccalauréat,
  • DAEU-A ou tout titre français ou étranger équivalent.
  • validation des acquis d’études ou des acquis de l’expérience.
Pour les étudiants étrangers hors Union européenne : l’accès en 1ère de licence s’effectue en remplissant un dossier de demande d’admission préalable (DAP).

Compétences requises
Le niveau B2 en espagnol et en français est requis pour s’inscrire en Licence LLCER espagnol. En portugais l’étudiant a le choix entre deux parcours d’apprentissage : le niveau débutant, qui ne requiert aucune connaissance préalable, et le niveau avancé, qui peut être choisi à partir du niveau B1 (évalué en début d’année universitaire).
Par ailleurs, les études en licence requièrent de manière générale une bonne capacité à gérer son temps, à organiser son travail et ses activités en général. Il est également nécessaire de posséder des compétences transversales en matière de prise de notes, de synthèse et de capacité à rédiger et à organiser sa pensée. La licence bilangue espagnol-portugais demande plus particulièrement une grande curiosité intellectuelle et culturelle ainsi qu’un intérêt pour les démarches interculturelles.

Capacité d’accueil : 40

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter d es contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Espagnol niveau B2 – portugais débutants admis

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique de s candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.

- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu

- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.

- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français

- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français

- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)

-Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr

 

Pré-requis obligatoires

Le niveau B2 en espagnol et en français est requis pour s’inscrire en Licence LLCE espagnol. En portugais l’étudiant a le choix entre deux parcours d’apprentissage : le niveau débutant, qui ne requiert aucune connaissance préalable, et le niveau avancé, qui peut être choisi à partir du niveau B1 (évalué en début d’année universitaire).

Par ailleurs, les études en licence requièrent de manière générale une bonne capacité à gérer son temps, à organiser son travail et ses activités en général. Il est également nécessaire de posséder des compétences transversales en matière de prise de notes, de synthèse et de capacité à rédiger et à organiser sa pensée. La licence bilangue espagnol-portugais demande plus particulièrement une grande curiosité intellectuelle et culturelle ainsi qu’un intérêt pour les démarches interculturelles.

Modalités d'inscription

Capacité d’accueil : 50

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la ca pacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Allemand niveau B2

Pièces demandées :
-Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.

- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu

- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.

- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français

- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français

- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)

- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Baccalauréat
OU dispense de baccalauréat sur décision de la commission pédagogique
OU équivalence du baccalauréat sur décision de la commission pédagogique

Niveau de langue :
  • Français B2
  • Allemand B2 pour une inscription en L1
  • Allemand C1 pour une inscription en L2 ou L3

Pré-requis recommandés

Intérêt pour la culture et la langue des pays germanophones. En particulier pour la littérature, la civilisation et la linguistique, ainsi que pour les exercices de traduction. Curiosité d'esprit envers tous les domaines de la culture. Goût des séjours à l'étranger.

Modalités d'inscription

Capacité d’accueil : 60

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la ca pacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Allemand niveau B2

Pièces demandées :
-Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.

- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu

- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.

- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français

- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français

- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)

- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr

 

Pré-requis obligatoires

Baccalauréat
OU dispense de baccalauréat sur décision de la commission pédagogique
OU équivalence du baccalauréat sur décision de la commission pédagogique

Niveau de langue :
  • Français B2
  • Allemand B2 pour une inscription en L1
  • Allemand C1 pour une inscription en L2 ou L3

Pré-requis recommandés

Intérêt pour la culture et la langue des pays germanophones. En particulier pour la littérature, la civilisation et la linguistique, ainsi que pour les exercices de traduction. Curiosité d'esprit envers tous les domaines de la culture. Goût des séjours à l'étranger et notamment dans les pays germanophones. L'enseignement à distance requiert également une aptitude et un intérêt minimum concernant l'outil informatique. La communication à distance (internet, mail, etc.) continu et approfondie est une des clés de la réussite à ce parcours.
 

Modalités d'inscription

Capacité d’accueil : 10

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la ca pacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.
Attendus locaux :
Allemand niveau C1

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.

- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu

- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.

- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français

- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français

- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)

- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Baccalauréat
OU dispense de baccalauréat sur décision de la commission pédagogique
OU équivalence du baccalauréat sur décision de la commission pédagogique

Niveau de langue :
  • Français B2
  • Allemand C1

Pré-requis recommandés

Intérêt pour la culture et la langue des pays germanophones. En particulier pour la littérature, la civilisation et la linguistique, ainsi que pour les exercices de traduction. Curiosité d'esprit envers tous les domaines de la culture. Goût des séjours à l'étranger.
 

Modalités d'inscription

Suivre le lien:
http://www.unistra.fr/index.php?id=14804&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

Capacité d’accueil : 335

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon aut onome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Anglais niveau B2

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.

- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu

- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.

- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français

- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français

- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)

- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Site dédié à l’auto-évaluation des candidats : http://devenir-etudiant.unistra.fr/co/00 module general 11.html

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Modalités d'inscription

Les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de l'université (http://www.unistra.fr/index.php?id=20132).

Capacité d’accueil : 30

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifié s.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Arabe niveau B1

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Baccalauréat
OU dispense de baccalauréat sur décision de la commission pédagogique
OU équivalence du baccalauréat sur décision de la commission pédagogique

Niveau de langue :
  • Français B2
  • Arabe étudié en LV1 ou LV2 au lycée pour une inscription en L1
  • Arabe B2 pour une inscription en L2 ou L3

Pré-requis recommandés

Intérêt pour la culture et la langue des pays arabophone. En particulier pour la littérature, la civilisation et la linguistique, ainsi que pour les exercices de traduction. Curiosité d'esprit envers tous les domaines de la culture. Goût des séjours à l'étranger.
 

Modalités d'inscription

Capacité d’accueil : 40
Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.
Attendus locaux :
Aucune connaissance en chinois attendue
Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)
Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr

Pré-requis obligatoires

  • Niveau en langue française : C1
  • Aucune connaissance préalable de la langue chinoise n’est nécessaire pour intégrer la licence LLCEr études chinoises
  • Rigueur intellectuelle et un esprit critique : deux qualités nécessaires pour suivre la formation en civilisation

Pré-requis recommandés

  • Une bonne maîtrise de la langue française est non seulement utile pour rédiger les devoirs pendant le semestre, mais elle atteste aussi souvent d’un regard avisé sur certains mécanismes linguistiques.
  • Si les débutants en langue chinoise sont les bienvenus, un réel intérêt pour la langue chinoise (et pour les langues en général) semble être un prérequis évident. En ce sens, une aisance dans l’apprentissage des langues vivantes étrangères au lycée serait de bon augure pour l’étudiant débutant.
  • Un intérêt pour un ou plusieurs autres aspects de la civilisation chinoise (littérature, arts, culture, société, histoire et/ou politique de la Chine ancienne, moderne et/ou contemporaine) est également vivement recommandé. En ce sens, un étudiant intéressé par les cours d’histoire-géographie, de français et/ou de philospophie au lycée sera certainement à l’aise avec les enseignements de civilisation proposés par la Licence LLCER études chinoises.
  • Une bonne capacité à gérer son temps, à organiser son travail et ses activités sera nécessaire : la licence LLCEr études chinoises est en effet une formation exigeante qui implique notamment un travail quotidien de la langue (l’apprentissage des caractères chinois est chronophage).

Modalités d'inscription

Capacité d’accueil : 20
Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.
Attendus locaux :
Hébreu niveau B2, équivalent d’une option de LV2 au baccalauréat (évalué si besoin par les enseignants)
Pièces demandées :
-Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.

- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu

- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.

- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français

- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français

- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)

- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

- en 1e année : baccalauréat, DAEU-A ou tout titre français ou étranger équivalent (Abitur, Apolytirion, Maturita...)
- en 2e année si au moins 1 semestre validé (30 crédits ECTS) de la même licence
- en 3e année si au moins 3 semestres validés (90 crédits ECTS) de la même licence
Validation d'acquis d'études ou des acquis de l'expérience
Etudiants étrangers hors Union européenne : accès en 1e et 2e années sur demande d'admission préalable (DAP).
Consulter la Direction des études et de la scolarité : scolarite-all-shs@unistra.fr
Consulter aussi :
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20200/commencer-ses-etudes-superieures-en- france.html
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/espaces_dedies.php3?id_rubrique=12793
Pré-requis : Niveau B1 en hébreu moderne
- étude de l'hébreu dans le secondaire (en LV3 au minimum)
- ou deux années dans une académie talmudique en Europe ou en Israël,
- ou présence linguistique prolongée attestée en Israël.

Modalités d'inscription

Conditions d'accès
  • le baccalauréat ou un diplôme équivalent
  • le DAEU A (Diplôme d'Accès aux Études Universitaires littéraire)
Compétences requises
Le niveau B2 en espagnol et en français est requis pour s’inscrire en Licence LLCE espagnol.
Les études en licence requièrent de manière générale une bonne capacité à gérer son temps, à organiser son travail et ses activités en général. La licence d’espagnol demande plus particulièrement une grande curiosité intellectuelle et évidemment de l’envie d’approfondir sa connaissance de la langue espagnole et des cultures hispanophones.

Capacité d’accueil : 40

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Espagnol niveau B2

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.

- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu

- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.

- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français

- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français

- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)

-Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Le niveau B2 en espagnol et en français est requis pour s’inscrire en Licence LLCE espagnol.

Par ailleurs, les études en licence requièrent de manière générale une bonne capacité à gérer son temps, à
organiser son travail et ses activités en général. Il est également nécessaire de posséder des compétences
transversales en matière de prise de notes, de synthèse et de capacité à rédiger et à organiser sa pensée. La
licence bilangue espagnol-portugais demande plus particulièrement une grande curiosité intellectuelle et culturelle
ainsi qu’un intérêt pour les démarches interculturelles.

Modalités d'inscription

Pour les nouveaux bacheliers de l'année, la la saisie des voeux sur le portail unique admission post-bac (http://www.admission-postbac.fr).
Les candidats, français ou étrangers, titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat français préparé ou obtenu dans un lycée français à l'étranger doivent aussi saisir leurs voeux sur ce portail.
Les candidats ayant obtenu un diplôme de fin d'études secondaires au sein de l'Union Européenne (UE) et de nationalité de l'un des états membres : saisie des voeux sur le portail d'admission post-bac (http://www.admission-postbac.fr).
Etudiants étrangers hors Union européenne : accès en 1ère année après demande d'admission préalable (DAP).

Capacité d’accueil : 30

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.
Attendus locaux :

Italien : niveau grands débutants : aucun – niveau non débutants : B2
La licence d’italien offre 2 parcours en 1ère année : un parcours pour les « spécialistes » ayant fait au moins 3 ans d’italien au lycée ou ayant un niveau B2, un parcours « grands débutants » pour les vrais ou faux débutants (n’ayant jamais étudié l’italien)

Pièces demandées :
-Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.

-La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu

-Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivatio n.

-Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français

-Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français

-Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)

-Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr

 

Pré-requis obligatoires

Pour le parcours "Grands débutants": aucun niveau d'italien.
Pour le parcour "Spécialistes": trois ans d'italien au lycée ou niveau équivalent.
Français: niveau B2 pour les étudiants étrangers.

Pré-requis recommandés

Pour le parcours "Grands débutants": aucun niveau d'italien.
Pour le parcour "Spécialistes": trois ans d'italien au lycée ou niveau équivalent.
Français: niveau B2 pour les étudiants étrangers.

Modalités d'inscription

Capacité d’accueil : 125

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la c apacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Aucune connaissance est attendue pour la langue japonaise

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Aucune connaissance pré-requise en japonais.

Modalités d'inscription

Consultez la rubrique Admission, inscription et scolarité. Pour tout renseignement supplémentaire sur l'inscription pédagogique, contacter Irini Tsamadou-Jacoberger ou Maria Zerva.

Capacité d’accueil : 20
Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.
Attendus locaux :
Grec moderne niveau débutants admis


Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Tout diplôme français ou étranger équivalent au baccalauréat. Français : niveau B2.

Modalités d'inscription


Capacité d’accueil : 20

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, d e la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Aucune connaissance attendue en langues scandinaves ou néerlandaise – Anglais min. niveau B1

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
-La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Étudiants nationaux: Baccalauréat ou équivalent.
Étudiants internationaux: Baccalauréat ou équivalent. Certification du niveau de français langue étrangère, minimum B2.

Pré-requis recommandés

Un bon niveau d'anglais (B1 ou plus) est fortement recommandé.

Modalités d'inscription


Capacité d’accueil : 40

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, d e la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Aucune connaissance attendue en langues scandinaves– Anglais niveau B1

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Etudiants nationaux: Baccalauréat ou équivalant.
Etudiants internationaux: Baccalauréat ou équivalant. Certification du niveau de français langue étrangère, minimum B2.

Pré-requis recommandés

Un bon niveau d'anglais (B2) est fortement recommandé.

Modalités d'inscription

Les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de l'université: http://www.unistra.fr/index.php?id=20132
Site dédié à l’auto-évaluation des candidats : https://devenir-etudiant.unistra.fr/co/00_module_general.html

Capacité d’accueil: 20

Attendus nationaux:
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert a u monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux:
Avoir le diplôme d’université persan ou savoir lire et écrire en persan
Français : niveau B2

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
-Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup: https://www.parcoursup.fr

Pré-requis obligatoires

Baccalauréat (pour les étudiants persanophones)
OU dispense de baccalauréat sur décision de la commission pédagogique
OU équivalence du baccalauréat sur décision de la commission pédagogique

Niveau de langue :
  • Français B2 (pour les étudiants non-francophones)
  • Persan étudié en LV1 ou LV2 au lycée pour une inscription en L1
  • Persan A2 pour une inscription en L1 (pour les étudiants non-persanophones)
  • Persan B2 pour une inscription en L2 ou L3 (pour les étudiants non-persanophones)

Pré-requis recommandés

Savoir lire et écrire en persan et avoir l'intérêt pour la culture iranienne et la langue et la littérature persanes.
Curiosité d'esprit pour la civilisation iranienne aussi bien antique que pour la période moderne.
Passionné par la linguistique, ainsi que pour les exercices de traduction.
Et, enfin avoir le goût des séjours à l'étranger.

Modalités d'inscription

Consulter les informations relatives aux modalités d'inscription sur le site de l'Unistra

https://www.unistra.fr/index.php?id=14804

Une fois l'inscription administrative réalisée, l'étudiant doit procéder à une inscription pédagogique, lors de laquelle il va choisir les cours qu'il va suivre, notamment ses options. Lors de cette phase, il est invité à choisir entre deux parcours en première année, selon qu'il a déjà étudié le russe au lycée ou qu'il débute dans l'apprentissage de la langue.

Les informations relatives à ce choix sont disponibles au secrétariat de la formation.

Capacité d’accueil : 40

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prono ncé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Pour étudiants ayant étudié le russe au lycée : niveau A2 – pour les débutants : aucune connaissance attendue

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien po rtail parcoursup : https://www.parcoursup.fr


 

Pré-requis obligatoires

En L1, baccalauréat ou équivalent étranger.

Pour l'étude du russe en non-débutant, connaissance du russe au niveau A2 (équivalent à la LV3 au baccalauréat)

Pour l'étude du russe en débutant, aucun prérequis linguistique en russe.

Pour les étudiants étrangers, un niveau C1 en français.

Pré-requis recommandés

La formation est ouverte à tout titulaire du baccalauréat.

Toutefois, il est nécessaire pour y réussir d'avoir :

- un intérêt pour les langues ;
- un intérêt pour la littérature ;
- un intérêt pour l'histoire ;
- de bonnes capacités d'analyse et de rédaction en français ;
- un goût pour la lecture ;
 

Modalités d'inscription

Admission, inscription et scolarité sur le site Unistra : https://www.unistra.fr/index.php?id=14804&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

Capacité d’accueil : 75

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Niveau spécialistes : aptitudes linguistiques élémentaires du turc exigées en compréhension orale et écrite ainsi qu’en expression orale. Parcours débutant : aucune connaissance attendue

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Pas de pré-requis pour les baccalauréats français.

Pour les candidats n'ayant pas le baccalauréat français, équivalence du diplôme d'accès à l'Université et connaissance du français au niveau B2 minimum.

Pré-requis recommandés

Intérêt fort pour la lecture et l'écriture littéraire. Passion pour l'Histoire et la Socologie de l'Empire ottoman et de la République de Turquie. Ouverture d'esprit s'agissant de la multiplicité des cultures, langues et religions du domaine turc.

Pré-requis obligatoires

Accès de plein droit à tout étudiant de l’Université de Strasbourg ayant suivi une formation de licence (semestres 1-4) en LLCER (allemand ou anglais), Langues et Interculturalité (allemand ou anglais L majeure) ou LEA (anglais ou allemand).
La filière est accessible, après examen du dossier, à des étudiants qui ont suivi d’autres formations.

Modalités d'inscription


Capacité d’accueil : 45

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, d e la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Langue A niveau B2 – Langues B et C aucune connaissance attendue

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Baccalauréat
OU dispense de baccalauréat sur décision de la commission pédagogique
OU équivalence du baccalauréat sur décision de la commission pédagogique

Le niveau B2/C1 est exigé en français et B2 en langue A. Aucune connaissance n’est requise en langues B et C, à l’exception de l’anglais et de l’allemand choisis en langue B, où le niveau B1 est requis.


 

Modalités d'inscription


Capacité d’accueil : 45

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, d e la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Langue A niveau B2 – Langue B si allemand ou anglais niveau B1, si néerlandais aucune connaissance requise – Langue C aucune connaissance attendue

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Baccalauréat
OU dispense de baccalauréat sur décision de la commission pédagogique
OU équivalence du baccalauréat sur décision de la commission pédagogique

Le niveau B2/C1 est exigé en français et B2 en langue A. Aucune connaissance n’est requise en langues B et C, à l’exception de l’anglais et de l’allemand choisis en langue B, où le niveau B1 est requis.
 

Modalités d'inscription


Capacité d’accueil : 35

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, d e la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Langue A: B2 Langues B et C: aucune connaissance attendue

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Baccalauréat
OU dispense de baccalauréat sur décision de la commission pédagogique
OU équivalence du baccalauréat sur décision de la commission pédagogique

Le niveau B2/C1 est exigé en français et B2 en langue A. Aucune connaissance n’est requise en langues B et C, à l’exception de l’anglais et de l’allemand choisis en langue B, où le niveau B1 est requis.
 

Débouchés

. Les débouchés des formations de licence LLCER sont en premier lieu l’enseignement des langues aux niveaux primaire, secondaire et supérieur. Ils sont aussi ceux de l’enseignement et de la recherche autour de l’histoire, la littérature ou la culture d’un pays étranger dans l’espace universitaire.
. Les formations assurant des Masters enseignements ou préparant à l’Agrégation obtiennent d’excellents résultats.
. La Licence LLCER permet également l’accès à des Masters variés tels que les formations supérieures de traduction et/ou d’interprétariat dispensés dans les écoles spécialisées mais aussi des perspectives plus spécifiques en France et à l'étranger.
. Notons de même que les licences LLCER permettent d’accéder à l’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) en vue de préparer les concours de l’administration.

. Plus généralement, la Licence LLCER, parce qu’elle forme des spécialistes de la langue et de la culture d’autres aires géographiques, prépare, moyennant des formations complémentaires, à entrer dans les métiers du tourisme, en France ou à l’étranger (hôtellerie, guides, voyages) ou dans les structures organisant la diplomatie culturelle de la France à l’étranger (instituts français, services culturels des consulats et ambassades, alliances françaises). Les métiers de l’édition, de la communication et de la culture sont aussi des débouchés possibles, de même que ceux du renseignement.

Poursuite d'étude

A l'issue de la Licence, l'étudiant pourra notamment s'orienter vers :

. Le Master mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales
. Le Master Recherche Langue & Interculturalité
. Le Master Enseignement MEEF
. Un Master de traduction et interprétariat
. Concours d'entrée aux écoles de journalisme
. Concours de la Fonction Publique

Poursuite d'étude

Le département d’études allemandes propose la préparation à divers concours de recrutement d’enseignant(e)s d’allemand, agrégation et CAPES.
Les programmes de l’agrégation externe et interne sont disponibles au secrétariat des masters.
Le CAPES externe se prépare à présent dans le cadre du parcours "MEEF 2nd degré / enseigner l’allemand" du master "Mondes Germaniques" de notre département pour les modules universitaires et à l’ESPE.IUFM pour les modules professionnels.

Codes Rome

  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1106 - Journalisme et information média

Poursuite d'étude

Pour les étudiants en EAD, le département propose un parcours master recherche dont les enseignements sont dispensés à distance (regroupements prévus dans le semestre cependant).
En outre, dans le cadre des formations en présentiel, le département propose la préparation à divers concours de recrutement d’enseignant(e)s d’allemand, agrégation et CAPES.Les programmes de l’agrégation externe et interne sont disponibles au secrétariat des masters.
Le CAPES externe se prépare à présent dans le cadre du parcours "MEEF 2nd degré / enseigner l’allemand" du master "Mondes Germaniques" de notre département pour les modules universitaires et à l’ESPE.IUFM pour les modules professionnels.

 

Codes Rome

  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1106 - Journalisme et information média

Poursuite d'étude

Le département d’études allemandes propose la préparation à divers concours de recrutement d’enseignant(e)s d’allemand, agrégation et CAPES.
Les programmes de l’agrégation externe et interne sont disponibles au secrétariat des masters.
Le CAPES externe se prépare à présent dans le cadre du parcours "MEEF 2nd degré / enseigner l’allemand" du master "Mondes Germaniques" de notre département pour les modules universitaires et à l’ESPE.IUFM pour les modules professionnels.

Codes Rome

  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1106 - Journalisme et information média

Poursuite d'étude

Les étudiants ayant complété le parcours de licence Etudes Anglophones pourront se diriger vers un Master Monde Anglophone (recherche, avec possibilité de préparation de l’agrégation), un Master MEEF (enseignement, concours du CAPES), un Master en traduction et interprétariat, ou un Master édition. Ils pourront également envisager de se diriger vers les métiers de la fonction publique ou de la communication.

K2107 Enseignement général du second degré
K2108 enseignement supérieur
E1108 Traduction, interprétariat
E1108 Communication
E1105 Coordination d’édition
E1106 Journalisme et information média
K1206 Intervention socioculturelle

Codes Rome

  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • E1105 - Coordination d'édition
  • E1106 - Journalisme et information média

Poursuite d'étude

Master : mention Études Méditerranéennes, Orientales et Slaves (EMOS)

Codes Rome

  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1106 - Journalisme et information média

Poursuite d'étude

Si l'on souhaite poursuivre des études ensuite ?
Sous réserve d'admission :
  • Masters en études chinoises/sinologie,
  • Masters MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) en chinois,
  • Masters en médiation culturelle,
  • Masters en Didactique des langues étrangères et secondes, sous réserve d'avoir suivi en licence des enseignements de didactique des langues et de français langue étrangère (FLE),
  • Masters en Sciences du langage
D'autres Masters sont envisageables bien qu'ils ne se présentent pas dans l'exacte continuité de la licence LLCER en études chinoises. C'est le cas des Masters LEA anglais/chinois, des Masters formant à l'édition, au tourisme, aux relations interculturelles, aux relations internationales ou au commerce avec l'étranger.
Pour quels débouchés professionnels ?
Dans le secteur public : fonction publique d'Etat (enseignement, recherche) territoriale (bibliothèque, mairie, ...), hospitalière et internationale (institutions européennes, attaché culturel, ...).
Dans le secteur privé : métiers des langues (traducteur, interprète, enseignant, ...) ou métiers avec des langues (attaché commercial bilingue, guide-interprète, chargé de communication, de relations publiques, métiers du journalisme et de l'édition, ...).
Tous ces métiers ont bien sûr en commun une pratique intensive des langues.

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • G1102 - Promotion du tourisme local
  • K1405 - Représentation de l'Etat sur le territoire national ou international
  • K1601 - Gestion de l'information et de la documentation
  • K2107 - Enseignement général du second degré

Poursuite d'étude

Sous réserve d'admission :
- Master mention langues, littératures et civilisations étrangères et régionales parcours Etudes hébraïques
- Master Sciences du langage.
- Possibilité de poursuivre des études en Israël

Poursuite d'étude

A l'issue de la Licence, l'étudiant pourra notamment s'orienter vers :
. Le Master mention langues, littératures et civilisations étrangères et régionales
. Le Master Recherche Langue & Interculturalité
. Le Master Enseignement MEEF
. Un Master de traduction et interp rétariat
. Concours d'entrée aux écoles de journal isme
. Concours de la Fonction Publique

Poursuite d'étude

Master (recherche ou professionnel), Doctorat.
Concours pour l'enseignement primaire et secondaire.

Poursuite d'étude

Possibilité de poursuite en Master EMOS ou CAWEB

Codes Rome

  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • K1207 - Intervention socioéducative
  • K2107 - Enseignement général du second degré

Poursuite d'étude

  • poursuite en master mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales
  • autre master (ex. Plurilinguisme et Interculturalite´)
  • accès à des Masters Pro orientés aux industries de la langue (traduction technique, sous-titrage, linguistique informatique, création de sites web bi- ou multilingues...)
  • doctorat au sein du GEO – EA 1340

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • G1101 - Accueil touristique
  • G1201 - Accompagnement de voyages, d'activités culturelles ou sportives
  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • K1601 - Gestion de l'information et de la documentation

Poursuite d'étude

La formation vise l'acquisition de compétences à différents niveaux (compétences disciplinaires, compétences scientifiques et professionnelles) nécessaires à la poursuite des études dans un Master spécialisé en France ou en Europe du Nord (aire néerlandophone ou scandinave). Les formations au niveau Master en Scandinavie, aux Pays-Bas et en Flandre exigènt dès le début des compétences de travail et de recherche autonomes.
Ces compétences sont également attendues par les futurs employeurs. Les diplômés travailleront par le biais de la collection, de l'analyse et de la présentation de données dans un contexte interculturel et multilingue entre la France et l'Europe du Nord. Le parcous prépare ainsi également à une intégration professionnelle rapide dans les domaines de la production (inter)culturelle, de la traduction, du tourisme et de la communication ainsi qu'à des études au niveau Master dans les mêmes filières.

Codes Rome

  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • E1103 - Communication
  • G1101 - Accueil touristique

Poursuite d'étude

La formations visent l’acquisition de compétences à différents niveaux : compétences disciplinaires, compétences scientifiques et professionnelles, nécessaires à la poursuite d’études dans un Master spécialise´ en France ou en Scandinavie (Danemark, Norvège, Suède). Les formations au niveau Master en Scandinavie exigent dès le début des compétences de travail autonome de recherche.
Ces compétences sont également attendues par les futurs employeurs. Les diplômés travailleront avec la collection, l’analyse et la présentation de données dans un contexte interculturel entre la Scandinavie, la France et l’Europe continentale. Le parcours prépare ainsi également à une intégration professionnelle rapide dans les domaines de la production (inter)culturelle, de la traduction, du tourisme et de la communication et à des études au niveau Master dans ces matières.

Codes Rome

  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • G1201 - Accompagnement de voyages, d'activités culturelles ou sportives
  • K1601 - Gestion de l'information et de la documentation
  • E1106 - Journalisme et information média

Poursuite d'étude

Les étudiants ayant complété le parcours de licence en Études persanes pourront se diriger vers un Master de persan. Ils pourront également envisager de se diriger vers les métiers de la fonction publique (ex. Ministère des Affaires étrangères) ou bien dans les domaines de l’hôtellerie, du journalisme, de la traduction et de l’interprétariat.

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1106 - Journalisme et information média
  • E1103 - Communication
  • E1105 - Coordination d'édition
  • K1206 - Intervention socioculturelle

Poursuite d'étude

A l'issue du cursus, l'étudiant peut poursuivre ses études dans plusieurs domaines. Il peut s'inscrire en Master d'Etudes slaves, de manière à s'orienter vers une future carrière d'enseignant de russe, ou d'enseignant-chercheur ou de chercheur dans le domaine de la slavistique. Il peut également intégrer, après concours, une école de traducteurs et d'interprètes. Il peut enfin s'orienter vers le domaine du tourisme, dans lequel ses capacités linguistiques originales seront appréciées.

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • G1101 - Accueil touristique
  • K2107 - Enseignement général du second degré
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K1206 - Intervention socioculturelle

Poursuite d'étude

Masters, dont Master EMOS à Strasbourg, Master Traduction professionnelle à l'ITI-RI de Strasbourg parmi les possibilités nombreuses de Masters en France.

 

Codes Rome

  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1106 - Journalisme et information média

Poursuite d'étude

Les étudiants qui le souhaitent pourront solliciter leur admission en Master MEEF Mention 1er degré, parcours Enseignement Polyvalent ou parcours Enseignement Bilingue Français/Allemand, ainsi qu’en Master MEEF Mention Encadrement Educatif et en Master MEEF Mention Pratiques et Ingénierie de Formation (PIF).

Ils pourront également solliciter leur admission dans les masters suivants :

Master MEEF mention 2nd degré, parcours enseigner l’anglais ou enseigner l’allemand
Master Mention LLCER Parcours Etudes Anglophones ou Parcours Etudes Mondes Germaniques.


- mention Langues et Sociétés, parcours Plurilinguisme européen et interculturalité
- mention Didactique des langues, parcours Formations, innovations, recherches en langues FIR, et parcours Français Langue étrangère - langue seconde - langue d'intégration

Codes Rome

  • K2106 - Enseignement des écoles

Poursuite d'étude

En raison des prérequis dont ils disposent les diplômés de cette filière ont directement accès au master « Langues et interculturalité », décliné en trois spécialités (Relations internationales et langues : Euroculture ; Plurilinguisme et interculturalité ; traduction professionnelle et interprétation). Ils ont, de même, la possibilité d’intégrer la spécialité Traduction et interprétation et opter pour l’un des parcours professionnels proposés au sein de la Faculté de Langues et à l’ITIRI : traduction audio-visuelle, CAWEB (conception, localisation, gestion de sites web multilingues).
Grâce à l’excellence acquise en langue et civilisation A, les étudiants ont également la possibilité de se diriger vers l’un des masters (recherche, enseignement) de la langue A (Mondes germaniques, Mondes anglophones et Études méditerranéennes et orientales).
Valorisant leurs compétences pluridisciplinaires et plurilingues, les diplômés peuvent s’engager dans des formations consécutives plus spécialisées, dispensées notamment au sein de l’IEP, écoles de journalisme, École des hautes études en sciences de l’information et de la communication (CELSA), Instituts (national ou régional) des techniques de la documentation ou INALCO (Hautes études internationales ; Ingénierie multilingue).
 

Codes Rome

  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1103 - Communication
  • G1102 - Promotion du tourisme local
  • G1201 - Accompagnement de voyages, d'activités culturelles ou sportives

Poursuite d'étude

En raison des prérequis dont ils disposent les diplômés de cette filière ont directement accès au master « Langues et interculturalité », décliné en trois spécialités (Relations internationales et langues : Euroculture ; Plurilinguisme et interculturalité ; traduction professionnelle et interprétation). Ils ont, de même, la possibilité d’intégrer la spécialité Traduction et interprétation et opter pour l’un des parcours professionnels proposés au sein de la Faculté de Langues et à l’ITIRI : traduction audio-visuelle, CAWEB (conception, localisation, gestion de sites web multilingues).
Grâce à l’excellence acquise en langue et civilisation A, les étudiants ont également la possibilité de se diriger vers l’un des masters (recherche, enseignement) de la langue A (Mondes germaniques, Mondes anglophones et Études méditerranéennes et orientales).
Valorisant leurs compétences pluridisciplinaires et plurilingues, les diplômés peuvent s’engager dans des formations consécutives plus spécialisées, dispensées notamment au sein de l’IEP, écoles de journalisme, École des hautes études en sciences de l’information et de la communication (CELSA), Instituts (national ou régional) des techniques de la documentation ou INALCO (Hautes études internationales ; Ingénierie multilingue).
 

Codes Rome

  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1103 - Communication
  • G1201 - Accompagnement de voyages, d'activités culturelles ou sportives
  • G1102 - Promotion du tourisme local

Poursuite d'étude

En raison des prérequis dont ils disposent les diplômés de cette filière ont directement accès au master « Langues et interculturalité », décliné en trois spécialités (Relations internationales et langues : Euroculture ; Plurilinguisme et interculturalité ; traduction professionnelle et interprétation). Ils ont, de même, la possibilité d’intégrer la spécialité Traduction et interprétation et opter pour l’un des parcours professionnels proposés au sein de la Faculté de Langues et à l’ITIRI : traduction audio-visuelle, CAWEB (conception, localisation, gestion de sites web multilingues).
Grâce à l’excellence acquise en langue et civilisation A, les étudiants ont également la possibilité de se diriger vers l’un des masters (recherche, enseignement) de la langue A (Mondes germaniques, Mondes anglophones et Études méditerranéennes et orientales).
Valorisant leurs compétences pluridisciplinaires et plurilingues, les diplômés peuvent s’engager dans des formations consécutives plus spécialisées, dispensées notamment au sein de l’IEP, écoles de journalisme, École des hautes études en sciences de l’information et de la communication (CELSA), Instituts (national ou régional) des techniques de la documentation ou INALCO (Hautes études internationales ; Ingénierie multilingue).
 

Codes Rome

  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • E1103 - Communication
  • G1102 - Promotion du tourisme local
  • G1201 - Accompagnement de voyages, d'activités culturelles ou sportives

Programme des enseignements

Bilangue espagnol-portugais

Études allemandes : Langues et cultures des mondes germaniques

Études allemandes: Langues et cultures des mondes germaniques (EAD)

Études allemandes : la germanistique dans une perspective franco-allemande

Études anglophones

Études arabes

Études chinoises