Licence

Philosophie allemande CM

  • Cours (CM) 24h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) 102h

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

La pensée politique de Kant constitue une partie fondamentale de sa philosophie critique et a joué un rôle majeur dans la définition même du projet des Lumières allemandes (Aufklärung) à la fin du XVIIIe siècle. Entre 1784 et 1798, Kant développe ainsi des concepts novateurs, comme celui d'usage public de la raison, et propose une réflexion originale sur des questions classiques comme celle du cosmopolitisme ou du droit de résistance.
Le CM tâchera de présenter les principaux jalons de cette philosophie politique en la resituant dans le contexte historique dans laquelle elle s'inscrit (« despotisme éclairé » de Frédéric II, Révolution française...). Le TD permettra de commenter des extraits précis de textes de Kant et proposera une initiation à la traduction.
 

Compétences à acquérir

Au terme de cette formation, l’étudiant est capable de restituer les thèses et arguments qui fondent la cohérence d’une doctrine, d’en identifier les expressions principales dans la langue d’origine, de replacer le courant de pensée étudié dans un ensemble historique et culturel plus large, d’envisager les transferts culturels impliqués dans l’élaboration d’un système de pensée.
 

Bibliographie, lectures recommandées

On fera prioritairement l'acquisition du volume suivant, contenant plusieurs textes politiques essentiels : Kant, Emmanuel, Vers la paix perpétuelle (1795), Que signifie s'orienter dans la pensée ? (1786), Qu'est-ce que les Lumières ? (1784) et autres textes, Paris, GF-Flammarion, 2006.
Il est également recommandé de consulter d'autres ouvrages de Kant, notamment :
Kant, Emmanuel, Théorie et pratique (1793), D'un prétendu droit de mentir par humanité (1797), La fin de toutes choses (1794), Paris, GF-Flammarion, 1994.
Kant, Emmanuel, Métaphysique des mœurs II. Doctrine du droit. Doctrine de la vertu (1797), Paris, GF-Flammarion, 1994.
Kant, Emmanuel, Le Conflit des facultés (1798) et autres textes sur la révolution, Paris, Payot, 2015.
Pour accompagner sa lecture, il est possible d'utiliser des ouvrages de littérature secondaire, notamment :
Ferrié, Christian, La politique de Kant. Un réformisme révolutionnaire, Paris, Payot, 2016.
Losurdo, Domenico, Autocensure et compromis dans la pensée politique de Kant, Paris, Delga, 2018.
Tosel, André, « Kant révolutionnaire. Droit et politique. », in Clavier, Paul ; Lequan, Mai ; Raulet, Gérard ; Tosel, André ; Bourriau, Christophe, La philosophie de Kant, Paris, PUF, 2003, p. 417-522.
 

Contact

Faculté de Philosophie

7 RUE DE L'UNIVERSITE
67000 STRASBOURG
0368856460

Responsable

Jean Quetier


LICENCE - Philosophie

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R