Licence

4. Psychopathologie et langage

  • Cours (CM) 24h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Dans une approche conceptuelle et clinique, l’objectif de cette UE est de penser l’articulation entre le champ de la psychopathologie et celui du langage et de la parole. Plus précisément, il s’agit de développer une réflexion qui interroge la façon de repérer et donc de construire dans la parole et les discours le “fait” psychopathologique. Les enjeux et les effets de cette construction sont explorés sur le terrain d’écoute que constitue la parole d’un sujet pour tout clinicien et sur le terrain de l’histoire des changements et des évolutions qui ne cessent de toucher le domaine de la psychopathologie.
Cette perspective est travaillée sur trois axes :
  • la notion de handicap, les enjeux et les effets de sa catégorisation sur le plan social mais également sur le plan subjectif dans son recours par les personnes concernées pour se dire et se penser.
  • un ‘psychopathologique’ qui se constitue comme une réalité de discours sur le terrain de la pratique clinique du psychologue où des conceptions sont présentes et se côtoient et qui permet un certain abord de la parole dans ses liens avec le psychisme.
  • le diagnostic envisagé comme un élément du langage de la psychopathologie, sa construction, son inscription dans les discours et son évolution ainsi que les implications de ces dernières dans la prise en charge des personnes diagnostiquées.

Compétences à acquérir

- Comprendre la notion de psychopathologie, saisir sa complexité et distinguer les niveaux qui la constituent comme une réalité
- Savoir envisager la psychopathologie comme une construction de discours et apprécier ses effets et ses enjeux sur le plan social comme sur le plan subjectif
 

Bibliographie, lectures recommandées

Chiland, C. (1992). Regard d’un psychiatre d’enfants sur le diagnostic et l’hospitalisation en psychiatrie d’adultes : à propos d’une expérience de David Rosenhan. La psychiatrie de l’enfant. XXXV (2), 421-479.
Fassin, D., & Rechtman, R. (2007). L'empire du traumatisme : Enquête sur la condition de victime. Paris : Flammarion.
Freud, S. (1997). Psychopathologie de la vie quotidienne (trad. Messier Dénis). Paris : Gallimard. (Œuvre originale publiée en 1901)
Grim, O. R. (2000). Du monstre à L’enfant. Anthropologie et Psychanalyse de L’infirmité. Paris : Editions du CTNERHI.
Sticker, H.-J. (1982). Corps infirme et sociétés. Paris : Erès.
 

Contact

Faculté de psychologie

12 RUE GOETHE
67000 STRASBOURG
0368851895

Responsable

Marie-Claude Casper


LICENCE - Psychologie

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R