Une partie des activités du Service de santé universitaire à nouveau en présentiel

Information importante

Cette actualité a été archivée. Les informations qui y figurent sont peut-être devenues obsolètes depuis sa publication. 

05/06/20

Coronavirus - covid-19  Vie des campus

Pendant toute la durée du confinement, les consultations médicales et le soutien psychologique aux étudiants ont été assurés à distance. Depuis le 11 mai, c’est toujours le distanciel qui est privilégié, malgré une reprise partielle des activités au sein des locaux du Service de santé universitaire (SSU).

Un protocole de sécurité a été mis en place pour accéder aux locaux du Service de santé universitaire. Crédit photo : Catherine Schröder

Pendant le confinement, c’est par courriel que les étudiants prenaient contact avec l’équipe du SSU, qui les rappelait ensuite pour évaluer la situation et répondre aux urgences. « Tout s’est passé très vite au démarrage du confinement, avec un manque de visibilité sur l’évolution de la situation. Nous avons dû gérer les problématiques au fur et à mesure », explique Aude Rochoux, sa directrice.

Depuis la mi-avril, un système de prise de rendez-vous en ligne a été mis en place, via le site web Doctolib, qui permet de mieux gérer le planning des télé- et des visio-consultations. La personne en charge de l’accueil au SSU a également pu être équipée d’un poste informatique et d’un téléphone, afin de ventiler les demandes et faciliter le travail des intervenants.

Des rendez-vous pour gérer les flux de personnes

Depuis le 12 mai, le service assure une permanence tous les après-midis, de 13 h 30 à 17 h 30, dans ses locaux de l’Esplanade, rue de Palerme. Pour autant, il n’est pas question de faire la queue en salle d’attente pour les étudiants.

« Les premiers contacts se font toujours par courriel, téléphone ou par visio-conférence. Une première consultation a lieu entre les étudiants, les infirmières et les médecins pour évaluer la situation et déterminer la pertinence d’une consultation sur place qui se fait sur rendez-vous pour gérer les flux dans les locaux », détaille Aude Rochoux.

En plus d’éventuelles consultations liées au coronavirus, pour lesquelles un espace dédié a été prévu, le SSU a également repris ses activités de nutrition et de consultation gynécologique. « Même si le nombre d’étudiants sur les campus est aujourd’hui assez faible, nous avons des demandes. » Les séances de gestion du stress, de relaxation et de réflexologie plantaire ont également redémarré.

Certaines activités peuvent se passer à distance, comme celle liée au conseil alimentaire, d’autres nécessitent une présence physique. « Les lieux dédiés aux groupes de relaxation, par exemple, ont été adaptés et les séances se limitent à deux étudiants à la fois. Avant d’accéder aux différents espaces, il y a également un protocole de sécurité à l’entrée du bâtiment », ajoute Aude Rochoux.

Mix distanciel/présentiel jusqu’à l’été

L’aide médico-psychologique assurée par le Centre d’aide médico-psychologique (Camus) est également assurée par télé-consultation, avec une reprise partielle des rendez-vous en présentiel depuis le 4 juin.

Les étudiants relais campus assurent, quant à eux, toujours leur rôle de médiation et créent du lien social auprès des étudiants. « Nous avons renouvelé leur contrat jusqu’à fin juin, alors que leur mission s’achève généralement un mois plus tôt. Le fonctionnement que nous avons mis en place devrait être maintenu jusqu’à la pause de l’été, du 14 juillet au 25 août. Pour ce qui concerne la rentrée universitaire, il y a encore beaucoup d’inconnues mais il paraît fort probable qu’un système équivalent distanciel/présentiel perdure pendant quelques temps. Si ce confinement nous a un peu bousculé, il nous a également amenés à travailler différemment et nous apportera certainement des enseignements pour la suite », conclut Aude Rochoux.

Frédéric Zinck

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R