Emmanuel Behague

Maître de conférences HdR au Département d'études allemandes

Courriel : emmanuel.behague@unistra.fr

 

Domaines de recherche :

- Politique, culture et société depuis 1945

- Théâtre et écriture dramatique dans les pays de langue allemande au 20ème siècle

Domaines d'enseignement :

- Culture et société dans les pays de langue allemande depuis 1945

- Questions d'actualité en Allemagne

- Théâtre des pays de langue allemande

- Traduction

Mots-clés :

- Théâtre contemporain de langue allemande : écriture dramatique - Pratiques de mise en scène

- Théâtre et politique au XXe siècle

- Théâtre, histoire et identité collective

- Institutions et politiques culturelles dans les pays de langues allemandes

 

Publications :

 

1. Monographies et directions d'ouvrages collectifs

 

Politiques culturelles en RFA : questionnements et enjeux contemporains, Revue d'Allemagne et des pays de langue allemande, n°3, 2010.

 

(D)écrire le présent : autour de l'œuvre de Kathrin Röggla (roman, essais, théâtre), Recherches germaniques n°39, 2009.

Sociétés et politiques au seuil du XXIème siècle. Entre recyclage et nouveauté. Revue d'Allemagne et des pays de langue allemande, n° 2, 2009 (dirigé avec Geneviève Humbert-Knitel et Monique Mombert).

Une germanistique sans rivages. Mélanges en l'honneur de Frdiréric Hartweg, Strasbourg. Presses Universitaires de Strasbourg, 2008 (dirigé avec Denis Goeldel).

L'identité collective et sa représentation dans le cinéma, le théâtre et la littérature d'aujourd'hui, Recherches Germaniques Hors série n°4, 2007 (dirigé avec Valérie Carré).

Le théâtre dans le réel. Formes d'un théâtre politique après la Réunification, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2006.

 

2. Articles et contributions à des ouvrages collectifs à caractère scientifique

2011

En cours de publication :

„'Nazi-Theater'? Einar Schleefs Relektüre des Urgötz im geschichtspolitischen Kontext der 1980er Jahre.", in : PELKA Artur, TIGGES Stefan (dir.), Das Drama nach dem Drama. Verwandlungen dramatischer Formen in Deutschland seit 1945, Bielefeld, Transcript Verlag, (parution prévue pour l'été 2011).

« Dissolution ou permanence ? Sur quelques nouvelles formes de relations entre texte et mise en scène (Dea Loher / Andreas Kriegenburg, Falk Richter, René Pollesch) ». Texte de 2006, publication prévue en 2011 dans le volume « Mise(s) en scène d'Allemagne depuis 1968 » dirigé par Didier Plassard, Editions du CNRS.

« Entre théâtre de la mise en scène et performance : l'impossible espace du théâtre postdramatique ». Texte d'une communication présentée dans le cadre du colloque « Théâtre et origines. Les théoriciens et praticiens actuels du théâtre : retour à un chaos fécond ? » Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 27-29 octobre 2010.

« Le corps et l'Histoire : une lecture d'Empedokles. Hölderlin lesen (1975) et Winterreise (1977) de Klaus Michael Grüber ». Texte d'une communication présentée lors du colloque Passions du corps dans les dramaturgies contemporaines », 26-27 novembre 2009, Université de Lille.

 

2010

« Narcissisme et réaction. Torquato Tasso mis en scène par Claus Peymann (Bochum 1980) », in : COZIC Alain, INDERWILDI Hilda et MAZELLIER Catherine (dir.), Du texte à l'image. Appropriations du passé et engagements au présent, Nancy, Collection Le texte et l'idée, 2010, p. 39-48.

 

2009

« 'Muss Theater sein ?' : pertinence de la scène comme espace de réflexion sur l'identité collective dans le contexte contemporain », in : BEHAGUE Emmanuel, HUMBERT KNITEL Geneviève, MOMBERT Monique (dir.), Sociétés et politiques au seuil du XXIème siècle. Entre recyclage et nouveauté, Revue d'Allemagne et des pays de langue allemande, n° 2, 2009, p. 213-226.

« Tragique de l'indistinction à l'heure de la new economy », Politique et poétique. Alternatives théâtrales, Bruxelles, n°100, 2009.

« Réflexions sur l'acte politique : 'Schmutzige Hände' de J. P. Sartre dans une mise en scène de Frank Castorf à la Volksbühne de Berlin (1998) », in : KLEIN Christian (dir.), Théâtre et politique dans l'espace germanophone contemporain, Paris, L'Harmattan, 2009, p.69-188.

« Inszenierung des Terrors. Die Darstellung der RAF in deutsch-französischer Vergleichsperspektive : Ulrike Maria Stuart von Elfriede Jelinek / Nicolas Stemann (Thalia Theater Hamburg 2005) und Mensch oder Schwein. La décennie rouge von Michel Deutsch (MC 93 Bobigny / Théâtre Saint Gervais - Genf 2007) », in : KREUDER Friedemann, BACHMANN Michael (dir.): Politik mit dem Körper. Performative Praktiken in Theater, Medien und Alltagskultur seit 1968, Bielefeld, Transcript Verlag, 2009, p. 237-250.

 

2008

« Les cadres de production de l'œuvre théâtrale : traditions et mutations », in : Le monde de la culture et le pouvoir en Allemagne et en Autriche, in : HUMBERT-KNITEL Geneviève, MOMBERT Monique (dir.), Revue d'Allemagne et des pays de langue allemande), n°3, 2008, p. 437-454.

« Brecht et l'écriture dramatique contemporaine : héritage et confrontations », in : SILHOUETTE Marielle, VALENTIN Jean-Marie (dir), Bertolt Brecht. La théorie en débat, Etudes Germaniques n°2, 2008, p. 311-328.

« Mythification et démythification dans le théâtre contemporain. Ulrike Meinhof de Johann Kresnik et Ulrike Maria Stuart d'Elfriede Jelinek / Nicolas Stemann », in : ZSCHACHLITZ Ralf (dir.), 1968, quarante ans plus tard, Cahiers d'Etudes Germaniques, 2008, p. 155-174.

« L'Histoire, vue d'en bas. Le cycle Totentrompeten d'Einar Schleef », in : INDERWILDI Hilda, MAZELLIER Catherine (dir.), Le théâtre contemporain de langue allemande. Ecritures en décalage, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 129-142.

« 1968 (... ou ce qu'il en reste) dans l'écriture dramatique contemporaine : Die Ballade vom Nadelbaumkiller (Rebekka Kricheldorf), Die Optimisten (Moritz Rinke), Schieß doch, Kaufhaus ! (Martin Heckmanns) », in:  INDERWILDI Hilda, MAZELLIER Catherine (dir.), Le théâtre contemporain de langue allemande. Ecritures en décalage, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 159-172.

« Die Übergangsgesellschaft de Volker Braun : une contribution théâtrale à l'histoire de la RDA », in : BEHAGUE Emmanuel, GOELDEL Denis (dir.) : Une germanistique sans rivages. Mélanges en l'honneur de Frdiréric Hartweg, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2008, p. 423-434.

„Rebekka Kricheldorf. Von Nadelbaumkillern, Food-Lackieren und Kulturkritik", in : ENGELHARDT Barbara, ZAGORSKI Andrea (dir.), Stück- Werk 5. Deutschsprachige Dramatik, Berlin, Theater der Zeit, 2008, p. 60-63.

 

2007

« Théâtre et identité collective. Le travail de mémoire à la Volksbühne am Rosa Luxemburg Platz sous l'ère Castorf », in : BEHAGUE Emmanuel, CARRE Valérie (dir.), L'identité collective et sa représentation dans le cinéma, le théâtre et la littérature d'aujourd'hui, Recherches Germaniques, Hors série n°4, 2007, p. 79-94.

„Der Dramatiker Rainald Goetz : Dramatische Form und Gesellschaft im Spiegel der Kritik", in : VALENTIN Jean-Marie (dir.), Akten des XI. Internationalen Germanistenkongresses Paris 2005, Jahrbuch für Internationale Germanistik, Band 10, Berlin..., 2007, Peter Lang, p. 173-177.

 

2006

« 'Vom Theater fortkommen'. Le théâtre d'Elfriede Jelinek et la mise en scène » in : THIERIOT Gérard (dir.), Elfriede Jelinek ou l'avenir du drame, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2006, p. 97-132.

 

« Malaises dans la civilisation. Le théâtre de Rebekka Kricheldorf », préface à l'ouvrage La ballade du tueur de conifères (titre original : Die Ballade vom Nadelbaumkiller) de Rebekka Kricheldorf, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, Théâtre de la Digue, 2006, p. 9-27.

« Représentation du sujet dans le théâtre contemporain. L'action et le personnage chez Dirk Dobbrow, Dea Loher et Marius von Mayenburg », in : COZIC, Alain, KNOPPER, Françoise (dir.), Le déchirement. Formes et figures de la Zerrissenheit dans les lettres et la pensée allemande. Paris, L'Harmattan, 2006, p. 335-352.

 

2005

« Comment dire l'Histoire ? Formes et réflexion d'une dramaturgie allemande contemporaine face à la question de la culpabilité. », Revue d'Allemagne, n°2, 2005, p. 273-289.

« 'Ununterbrochen ist Krieg, sich zu errichten, für einen Augenblick.' Radicalité et critique du discours dans Heiliger Krieg de Rainald Goetz. », Recherches Germaniques, n°34, 2005, p. 147-170.

« Entre dramaturgie de l'Adieu et irruption du présent - les auteurs dramatiques issus de la RDA et la réunification: Christoph Hein, Georg Seidel, Thomas Oberender », in : « Arts de la scène et de l'image en RDA », dossier dirigé par Jacques Poumet, Allemagne d'aujourd'hui, n°168, 2004, p. 229-248.

« Le corps à corps avec le monde. L'écriture dramatique en quête d'un théâtre politique », Théâtre à Berlin. L'engagement dans le réel, Alternatives théâtrales, n°82, 2004, p. 22-26.

« Devant le palais. Quelques éléments sur le chœur chez Einar Schleef », Alternatives Théâtrales, n° 80, 2003, p. 76-77 (article cosigné avec Barbara Engelhardt).

« Ankunft im Niemandsland. Die Theaterstücke von Dominik Finkelde », in : WEILER Christel, MÜLLER Harald (dir.), Stückwerk 3. Neue deutschsprachige Dramatik, Berlin, Internationales Theaterinstitut der Bundesrepublik Deutschland / Theater der Zeit, 2001, p. 51-54.

« Zeichen der Gegenwart - Gegenwart der Zeichen. Der Essayist und Dramatiker Thomas Oberender », in : WEILER Christel, MÜLLER Harald (dir.), Stückwerk 3. Neue deutschsprachige Dramatik, Berlin, Internationales Theaterinstitut der Bundesrepublik Deutschland / Theater der Zeit, 2001, p. 109-112.

(Ces deux articles ont été traduits en anglais et repris dans une publication de l'Institut Goethe)

 

3. Traductions

La ballade du tueur de conifères (titre original : Die Ballade vom Nadelbaumkiller) de Rebekka Kricheldorf, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, Théâtre de la Digue, 2006.

Temps Universel + 1 (titre original : MEZ) de Roland Schimmelpfennig, Paris, l'Arche, 2003 (en collaboration avec Barbara Engelhardt).

Schwestern + Brüder (Titre original : « Sœurs + frères ») d'Olivier Cadiot, in: Scène 3, Verlag der Autoren, Berlin / Francfort am Main / Paris, 2001 (en collaboration avec Lothar Trolle).