Prix Louise Weiss : « La littérature est un pont construit avec les mots pour traverser les frontières »

23/10/2019

« Ailleurs, si proche », le thème du prix Louise Weiss a été dévoilé ce mardi 22 octobre à la bibliothèque du Portique par le parrain de cette édition 2019-2020, Víctor del Árbol célèbre écrivain espagnol adepte du polar. Petite nouveauté cette année, le prix est couplé à la résidence littéraire « Ecrire l’Europe ».

Le « Bleu » du précédent prix Louise Weiss, laisse place à « Ailleurs, si proche. » La phrase est tirée d’un roman de Víctor del Árbol. « Il parle d’un homme déjà âgé capable de récupérer le passé et d’affronter le futur », raconte l’écrivain espagnol, en résidence pour deux mois à l’Université de Strasbourg dans le cadre d’« Ecrire l’Europe. » Avec au programme des ateliers d’écriture et différentes conférences à la Bibliothèque nationale universitaire.

Un ancien policier

« Je crois à l’Europe de la culture. Je suis très content d’être ici. En tant qu’écrivain espagnol je suis attiré par la signification des mots. La littérature est un pont construit avec les mots pour traverser les frontières », poursuit Víctor del Árbol qui raconte ses excursions plus jeune à la bibliothèque durant lesquelles il découvre la possibilité de vivre d’autres vies.

Ancien policier adepte du mélange des genres, l’écrivain « fracassé », comme il se définit lui-même, a toujours refusé les étiquettes. « Les genres littéraires tels que nous les avons connus sont en train de disparaître. » Ce qu’il apprécie c’est la fragilité humaine. « La grande littérature est celle qui nous transforme », souligne l’auteur qui écrit à la main préférant cette expérience plus proche de la réalité : « L’encre qui glisse sur le papier est une chose merveilleuse. A la main, j’écris instinctivement. »

L’Université de Strasbourg dans son futur roman

Cette résidence lui laissera il l’espère une petite place pour l’écriture de son prochain roman. « J’ai déjà rédigé la première phrase et dedans il y a l’Université de Strasbourg… », sourit Víctor del Árbol énigmatique qui s’inspire de la réalité, du passé, des souvenirs mais aussi de l’expérience des autres avec comme vertus la curiosité et l’écoute.

Un conseil pour les écrivains en herbe ? « Ecrire est un défi passionnant, soyez courageux dans ce voyage à travers votre imaginaire. Profitez-en pour réfléchir sur vous. Ecrivez sans peur, abandonnez-vous à la passion d’écrire et permettez que la magie de l’écriture vous transforme. » Les étudiants qui souhaitent participer au prix Louise Weiss ont jusqu’au 8 décembre pour envoyer leur futur chef d’œuvre.

Marion Riegert

Écrire l’Europe – Prix Louise Weiss / 2019-2020 en bref

Portés par l’Université de Strasbourg, Écrire l’Europe et le Prix Louise Weiss de littérature associent étroitement une résidence d’écrivain à un concours de littérature destiné à tous les étudiants de l’université. Un écrivain en résidence pendant deux mois parraine le prix littéraire, participe à des rencontres sur le campus et en ville, donne une série de conférences à la Bibliothèque nationale et universitaire et anime des ateliers de création.

Le Prix Louise Weiss de littérature est, pour sa part, ouvert à la composition, dans tous les genres et formes d’écriture, en langues française, anglaise et allemande. Seize textes sont sélectionnés par un jury constitué d’écrivains, d’enseignants et d’étudiants et sont publiés à l’automne suivant par la Fondation des Presses universitaires de Strasbourg, précédés d’une préface de l'auteur qui parraine le prix. Les textes en langue étrangère sont traduits en français. Afin de déterminer les lauréats du concours, les seize textes présélectionnés – dix textes en français, trois en allemand, trois en anglais - sont soumis à la lecture et au vote électronique de l’ensemble de la communauté estudiantine. Cinq prix sont ainsi décernés au mois d’avril – de 1000 €, 800 € ou 500 € – auxquels s’ajoute un prix spécial du jury – de 750 €.

Informations supplémentaires sur le site prix-louiseweiss2020.unistra.fr

Retrouvez la publication de l’édition précédente « Bleu, blue, blau » sur le site des Presses universitaires de Strasbourg.

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R