Prix Louise Weiss 2019 : et les lauréats sont...

11/04/2019

Pas moins de six étudiants montent sur le podium du prix Louise-Weiss, concours de littérature étudiante de l'Unistra, "marrainé" cette année par Claudia Rusch !

Ouvert à l'ensemble des étudiants de l'Université de Strasbourg, le concours de littérature du Prix Louise Weiss avait cette année pour thème « Bleu, Blue, Blau ». Cette sixième édition, ouverte à tous les genres littéraires, accueillait pour la première fois des textes composés en deux langues étrangères, en plus de la langue française : l'anglais et l'allemand. 

10 textes en langue française, 3 textes en langue anglaise et 3 en allemand sur les 279 envoyés ont été retenus par le jury du concours pour l'ultime vote des étudiants de l'Université de Strasbourg – invités par courriel personnel à désigner leurs favoris du 15 février au 29 mars dernier. Les textes en langues étrangères ont été traduits par des étudiants de l’Itiri.

Le palmarès a été dévoilé jeudi 11 avril et récompense six étudiants. Félicitations à eux et à tous les participants ! 

Palmarès 2019

  • 1er prix en langue française : Florentin Poulain pour Ecchymose
  • 2e prix en langue française : Vincent Zeidan pour L’énigme
  • 3e prix en langue française : Lydia Léa Blanquer pour Pourquoi le ciel est bleu
  • 1er prix en langue anglaise : Camila Palomo pour Periwinkle
  • 1er prix en langue allemande : Lea Menges pour Blauäugig
  • Prix du jury : Emilie François pour Synesthésie bidirectionnelle

Les Presses universitaires de Strasbourg réaliseront, à l’automne 2019, un recueil des textes récompensés, préfacé par la marraine du Prix Louise Weiss 2019.

Consulter le palmarès complet sur le site du Prix Louise Weiss

Les réactions des lauréats en vidéo

Florentin Poulain

1er prix en langue française pour Ecchymose

Florentin a choisi de s’orienter vers la danse, sa première passion, au sein du master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (Meef), qu’il suit dans le but de devenir enseignant en éducation physique et sportive dans le second degré. Plutôt habitué à écrire des pamphlets politiques et sociaux, c’est sa petite amie qui l’a inscrit au concours. « Je ne me verrais pas écrire quelque chose qui ne soit pas critique » confie-t-il.

Camila Palomo

1er prix en langue anglaise pour Periwinkle

Camila, originaire du Mexique, étudie en deuxième année de licence anglais Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER). C’est quand elle a vu que le concours s’ouvrait cette année à cette langue qu’elle a décidé de participer. Elle n’avait jamais présenté l’un de ses textes à un concours d’écriture, et n’a pas non plus pour habitude de les faire lire à ses proches !

 

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R