Étudiants et innovants

Information importante

Ils sont étudiants ou jeunes diplômés et innovent en imaginant les besoins et les produits de demain. Certains choisissent d’adopter le statut d’entrepreneur pour concrétiser leur projet. Une série d’article leur est consacrée.

3/3 Une appli pour retrouver ses amis dans le monde entier !

Entrepreneur dans l’âme, Edouard Ringeisen suit des études de droit avant d’orienter son cursus vers la concrétisation de son projet : la création d’une application dédiée aux retrouvailles entre amis aux quatre coins du monde… ou au coin de la rue !

Les meilleurs concepts naissent souvent de situations bien concrètes. C’est ce qui s’est passé pour Edouard Ringeisen. Il y a un an et demi, alors étudiant en master Droit immobilier à Strasbourg, il décide d’organiser un week-end à Paris. « J’ai envoyé un SMS aux amis qui vivaient sur place. Mais comme ça bouge, entre ceux qui venaient d’y trouver un job, ou ceux qui y passaient aussi le week-end… Forcément, j’en ai oublié. » Rebelote quelques mois plus tard. « Cette fois, j’ai tenté le coup sur Facebook : ma publication a vite été noyée dans le flux d’actualité… »

L’idée de départ de What about you était toute trouvée : créer un réseau social dédié aux retrouvailles entre amis, « pour pallier les faiblesses des applis positionnées sur le créneau, mais imparfaites ». Facebook donc, plus généraliste, mais aussi les réseaux sociaux axés sur le voyage. Avec What about you, Edouard Ringeisen souhaite se positionner entre les deux. « Si l’appli est dédiée uniquement aux voyages, on l’utilise top peu et donc elle est oubliée au fond du téléphone. » Là où Edouard estime que son concept a de l’avenir, c’est que sur la carte du monde figurant en page d’accueil de What about you, « on indique à son réseau qu’on part pour l’année à Londres, pour le week-end à Bordeaux ou que ce soir on est chaud pour aller boire un verre ! » Et le jeune homme de prendre pour exemple son propre compte : « Là une amie lituanienne rencontrée en Erasmus est rentrée dans son pays, là un pote qui part ce week-end à Bordeaux, encore un autre qui me propose une soirée jeux vidéo… »

 

Associé avec un ami développeur

Sur What about you, quelques-uns des classiques du réseau social sont repris (statut, icônes, notifications, code couleur). Pour le développement, Edouard s’est associé à Georges Leladze, « un ami proche, développeur de métier ! » Diplômé de l’IUT Robert-Schuman, Georges travaille sur l'application sur son temps libre. « Il apporte ses compétences techniques, moi mes connaissances en marketing et communication. » Car Edouard a intégré l’année dernière le master Entreprenariat de l’EM, avec l’idée de donner corps à son application. « J’ai pu passer mon diplôme en présentant le business plan de What about you » Une expérience consolidée par le Diplôme universitaire de l’engagement étudiant (DUEE) qu’il a suivi cette année à la Faculté de sciences économiques et de gestion (Fseg). « Je le vois vraiment comme un bonus, car ce diplôme nous permet d’accéder à des espaces de coworking et à des coaches spécialisés. »

Actuellement développée uniquement sous Android (la spécialité de Georges), What about you est en phase test et devrait être téléchargeable gratuitement courant juillet. « On s’est heurtés à une difficulté pour rassembler les fonds nécessaire au développement Iphone. » Edouard le reconnaît : « Notre public-cible, les voyageur et les jeunes, n’ont pas d’argent à investir dans une appli ! » Après une tentative de crowdfunding avortée, il espère maintenant convaincre des investisseurs. Et s’est allié avec des partenaires plus proches de l’esprit du projet : des étudiants de l’école d’ingénieurs Junior Sup’Elec, à Rennes, qui assurent à moindre coût l’intégration Facebook de l’appli (possibilité de s’y inscrire depuis Facebook).

Elsa Collobert

2/3 Greenovation : s'éclairer à la lumière des plantes

Leur thèse en poche, trois jeunes docteurs de l’Université de Strasbourg se sont engagés dans une aventure ambitieuse : la création d’une startup. Dans leur besace, leurs compétences et une idée qui ne manque pas d’éclat : créer des plantes qui brillent dans l’obscurité. Ghislain Auclair, l’un des trois docteurs-entrepreneurs, nous en dit plus sur ce projet baptisé Greenovation.

Lire l'intégralité de l'article sur Greenovation

1/3 Light'on, l'idée lumineuse

La première histoire est celle d’un quatuor aussi compétitif qu’ingénieux, finaliste du challenge du géant français de la vente d’articles de sport. Leur idée ? Allier sécurité et facilité d’usage, en intégrant les lumières directement au cadre du vélo. Il fallait y penser, ils l’ont fait !

Lire l'intégralité de l'article sur Light'on