Des questions ? Des réponses.

Handicap ou situation de handicap?

Il convient de distinguer la notion de handicap et la notion de situation de handicap. Au sens de la loi, un étudiant qui présente des limitations fonctionnelles temporaires, suite à un accident ou à une maladie, n’est pas considéré comme une personne handicapée. Le SVU-mission handicap de l’Université de Strasbourg et le SUMPS/CAMUS prennent néanmoins en compte ces situations et mettent en place un dispositif d’aide appropriée en fonction des situations particulières.

Rédaction manuelle ou utilisation d’un ordinateur?

L’usage d'un ordinateur peut être autorisé dans des conditions d’utilisation définies par les services organisateurs et compatibles avec les types d’épreuves passées par le candidat handicapé. Le candidat qui utilise habituellement un matériel spécifique doit prévoir l’utilisation de son propre matériel muni des logiciels ad hoc, pouvant inclure un correcteur d’orthographe, sauf pour les épreuves visant à évaluer les compétences en orthographe. En cas de besoin, le SVU-mission handicap peut mettre à disposition un ordinateur portable sans accès internet ainsi qu’une clé USB vierge. Le document final est alors enregistré sur la clé, imprimé et remis au secrétariat de la composante.

Tiers temps ou temps majoré ?

Le terme «temps majoré» doit être retenu. Dans les faits, il est vrai que la majoration du temps imparti pour les examens et concours est souvent équivalente au tiers de la durée fixée pour chacune des épreuves. Cependant, cette majoration peut être allongée au-delà du tiers temps (pas plus de 50% de la durée normale de l’épreuve) «eu égard à la situation exceptionnelle du candidat et sur demande motivée du médecin désigné par la CDAPH».

Étudiants handicapés visuels ou auditifs: documents adaptés?

Les étudiants handicapés visuels composent sur des sujets préalablement mis sur clé USB afin d’être lus sur leur ordinateur personnel comprenant un logiciel de synthèse vocale ou en gros caractère avec un fort contraste (l’enseignant dépose le sujet à adapter au moins 15 jours avant l’examen). Les copies rédigées en braille peuvent être corrigées par un enseignant compétent en braille ou, le cas échéant, seront retranscrites en écriture courante. Les étudiants déficients auditifs pourront bénéficier de l’intervention d’enseignants spécialisés ou d’interprètes pratiquant la lecture labiale ou la langue des signes française (LSF) ou le langage parlé complété (LPC).

Secrétaires et surveillants d’examens ?

Le secrétariat d’examen est prioritairement assuré par un enseignant de la discipline faisant l’objet de l’épreuve. À défaut, le secrétaire d’examen est soit d’un niveau égal à celui du candidat s’il appartient à une formation différente, soit d’un niveau immédiatement inférieur s’il appartient à la même formation à condition qu’il ait les connaissances de base dans le même champ disciplinaire. Le SVU-mission handicap se charge de recruter et former des secrétaires d’examen en fonction des besoins. La surveillance des épreuves des examens et concours se fait de la même manière que pour les autres candidats.

Dispense ou aménagement d’épreuves ?

S’il est vrai que des adaptations ou des dispenses d’épreuves aux examens peuvent être «rendues nécessaires par certaines situations de handicap», il n’est pas souhaitable de dispenser les étudiants de cours, autrement dit d’apprentissage. Des adaptations de cours doivent donc être trouvées par l’équipe pédagogique. La possibilité de suppression d’épreuve doit être prévue dans le règlement d’examen. L’autorité compétente peut le modifier si nécessaire. Dans la majeure partie des cas, l’épreuve peut être adaptée (et non supprimée) en fonction des compétences visées.

Épreuves sportives ?

Des dispositions d’aménagement ou de dispense d’épreuves peuvent être mises en place en fonction des situations au regard des dispositions propres à l’éducation physique et sportive prévues par les articles D312-1 à D 312-6 du code de l’éducation pour les candidats présentant une inaptitude partielle ou un handicap physique.