[Actualité spéciale 1er avril] L’Unistra dévoile son premier parfum

Forte de ses quatre prix Nobel en activité, l’Université de Strasbourg se lance dans la production d’une gamme de parfum singulière sur des notes d’excellence. Le premier du nom, Sauvage, the new fragance by Unistra, révèle une nouvelle grande famille olfactive, celle des macromols.

Les fameuses machines moléculaires pour lesquelles le prix Nobel de chimie 2016 a été attribué à Jean-Pierre Sauvage permettent en effet de générer une nouvelle classe de fragrance. En adaptant ces systèmes moléculaires dynamiques à la synthèse chimique de parfum, de nouvelles notes parfumées sont en train de naître. Cette approche pionnière incluant la fabrication de catétanes formés d’anneaux entrelacés a véritablement ouvert un nouveau domaine dans la parfumerie. Les premiers flacons produits à petite échelle au sein des laboratoires de chimie de l’université sont le fruit d’un travail encore artisanal mais d’une précision nanométrique. Des partenariats sont d’ores et déjà envisagés pour développer cette nouvelle gamme des Nobelfragance by Unistra.

Sauvage, by Unistra, uniquement disponible pour l’instant dans la boutique de l’Unistra, révèlera en vous le chimiste que vous avez toujours voulu être.

Selon l’accueil du public de cette nouvelle gamme de produit dans la boutique, de nouvelles recherches seront initiées pour développer les parfums Martin Karplus, Jean-Marie Lehn et Jules Hoffmann. A suivre... à l'odeur.