Commémoration 2016 des rafles du 25 novembre 1943

Comme chaque année, l’Université de Strasbourg a commémoré les événements du 25 novembre 1943. Traditionnellement, la communauté universitaire, ainsi que les représentants des autorités de l’État, rendent hommage aux 131 étudiants et personnels de l’Université de Strasbourg, alors repliée à Clermont-Ferrand, victimes d’une rafle nazie. Cette année par les voix de Michel Deneken, président par intérim de l’Université, Sophie Béjean, rectrice de l’Académie de Strasbourg, et Christian Riguet, secrétaire général de la Préfecture.

Cent cinquante personnes environ assistaient à la cérémonie, qui a rendu tout spécialement hommage à Hélène Sinay, docteur en droit, qui a passé sa thèse dans des circonstances difficiles en 1942. Le témoignage de sa fille a été particulièrement émouvant.

La Faculté de droit et l’Institut du travail étaient, cette année, les deux composantes associées. Plusieurs étudiants ont lu des extraits de l’ouvrage « De l’université aux camps de concentration », et le poème de Louis Aragon « Chanson pour l’Université de Strasbourg ». Une prestation de l’Ensemble vocal universitaire de Strasbourg (Evus) et un dépôt de gerbe ont complété la cérémonie.

La cérémonie en images