Attentat de Nice : la communauté universitaire triste, émue, et solidaire

Un terrible attentat terroriste a frappé la France hier à Nice, faisant de nombreuses victimes. Un 14 juillet, justement, comme pour atteindre jusqu’au symbole de liberté, d’égalité et de fraternité. La communauté universitaire de Strasbourg exprime sa profonde solidarité.

À l'invitation du président de la République, une centaine de membres de la communauté universitaire strasbourgeoise se sont rassemblés dans l'aula du Palais universitaire pour une minute de silence, lundi 18 juillet, à 12 h. La troisième fois en un an et demi, après les attentats de janvier et de novembre 2015, « une fois de plus, une fois de trop », a insisté Alain Beretz. Le président de l'Université de Strasbourg a rappelé l'importance de ce moment, « pour rappeler les valeurs auxquelles nous croyons ».