Les lauréats du Prix Louise-Weiss révélés

Huit des dix étudiants finalistes du Prix Louise-Weiss, entourés de Pascal Maillard, professeur de littérature ; Nicolas Matt, vice-président Strasbourg-Eurométropole en charge de l’enseignement supérieur ; Mathieu Schneider, vice-président Sciences en société ; Yves Charnet, parrain du Prix Louise-Weiss et Alain Beretz, président de l’Université de Strasbourg.

21/04/16

Le prix Jean-Arp de littérature francophone récompense l’œuvre d’un écrivain reconnu ; le prix Louise-Weiss de littérature de l’Université de Strasbourg distingue le travail d’un jeune auteur en devenir. Tous deux ont été décernés jeudi 21 avril, à la Maison universitaire internationale, presqu'île Malraux.

Manon Tendil, étudiante en troisième année de licence de droit, remporte la première place avec sa nouvelle Je suis dans le tram. Clémentine Kalmbach, étudiante en sociologie, a obtenu la deuxième place avec son texte Le grand Séquoia comprendra. Le troisième prix revient à Suzon Lejeune, étudiante en géographie, avec Les doigts de l’homme.

Nouveauté, cette année, un prix du jury, doté d’un prix de 750 €, a récompensé le texte Brith de Nathaniel Hayoun.

Les trois premières places sont dotées respectivement de prix de 1 000, 800 et 500 euros1. Les dix finalistes, dont les nouvelles avaient préalablement été sélectionnées parmi 135 textes par étudiants et spécialistes (éditeurs, professeurs de lettres, etc.) à parité, ont tous reçu une sélection d’ouvrages et ont été félicités par Mathieu Schneider, vice-président Sciences en société de l’Université de Strasbourg. 654 votes d’étudiants, recueillis du 22 février au 31 mars sur le site dédié au prix Louise-Weiss, ont permis de les départager.

Cette cérémonie a aussi été l’occasion de décerner le prix Jean-Arp2 2016 de littérature francophone au poète tchécoslovaque Petr Král, pour l’ensemble de son œuvre.

Ces dotations proviennent de l’Initiative d’excellence du programme Investissements d’avenir.
Créé par l’association Eurobabel et parrainé par l’Université de Strasbourg.